Birdman, d’Alejandro Gonzalez Iñarritu

Et on continue le CHALLENGE OSCARS 2015 ce soir avec Birdman, nouvelle réalisation d’Alejandro Gonzalez Iñarritu, a qui on doit notamment 21 Grammes et Babel. Oscars 2015 du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur, j’avais vraiment, vraiment, vBirdman-Affiche-Michael-Keatonraiment hâte de le voir !

À l’époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd’hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego… S’il s’en sort, le rideau a une chance de s’ouvrir…

Ce film est juste incroyable ! Non seulement le sujet est génial et traité avec une incroyable justesse, mais en plus d’un casting détonant, la réalisation est splendide !

L’Oscar du meilleur réalisateur est amplement mérité : le film est un plan séquence artificiel de deux heures, durant lequel la notion de temps même est remise en question du fait de la réalisation. Un concept fascinant et génial, qui a dû demander un travail de fou. Pour certains ça peut paraitre long, car il n’y a aucun cut et les ellipses sont donc exprimées d’une manière différente (via uniquement les changements de décors et de costumes), mais moi cette audace m’a subjugué.

Ne vous attendez pas à suivre l’histoire d’un acteur qui reprend le rôle qui l’a fait connaitre il y a des années, ce n’est pas ça du tout. Au contraire, à force de chercher à lui échapper, il le devient et n’existe plus que par lui. Certes la bande-annonce montre des scènes d’explosion et de bataille urbaine, mais ça ne représente que quelques secondes du film, pas plus, et ne sert qu’à illustrer les envies et illusions du personnage.

Le casting maintenant : Michael Keaton y joue un has-been qui n’existe plus qu’à travers le film de super-héros qu’il a incarné il y a plus de 20 ans sur grand écran, et qui tente de faire son grand retour artistique au théâtre au travers d’une pièce sur l’amour. Tout est dit, comment faire plus beau rapprochement ? Ce comédien est juste parfait pour ce rôle, qui ne manquera pas de relancer sa carrière j’en suis certaine !
Le reste du casting est également délicieux : Naomi Watts (toujours magnifique dans sa fragilité), Edward Norton (génial génie torturé), Zach Galifianakis (en producteur véreux mais attachant) et surtout la merveilleuse Emma Stone, avec ses yeux de manga et sa parfaite adhérence à chaque rôle qu’elle peut jouer. C’est d’ailleurs drôle de la voir dans cette œuvre qui décrie les films de super héros, alors qu’elle doit une bonne partie de sa notoriété à Spider Man… bref…

Autre bon point : l’ambiance. La vision de rêve de Broadway façon Glee, avec ses lumières dorées et ses traitements de star est bien loin… Ici on retrouve des bâtiments délabrés, des gens qui hurlent, des décors qui tombent, et des murs décrépis. Tout est sinueux, sombre, vieux, sale. Bref, ça ne fait vraiment pas rêver, et ça casse le mythe. Le décor est à l’image de son héros : désuet et à rafraichir.

Le thème : faire un film sur la perversité de l’industrie hollywoodienne et sur le besoin d’amour des comédiens, d’une manière aussi audacieuse, je ne peux qu’applaudir ! Et avoir décroché tous les honneurs et toutes les récompenses, alors là chapeau plus bas que bas ! L’ambiance est folle, parfois schizophrène via la voix du Birdman, parfois romantique, d’autres fois paternelles, puis drôles, puis à pleurer. Les montagnes russes de l’émotion à certains moments, et tout cela s’entremêle parfaitement.

La musique : une piste de batterie qui sied parfaitement à la scène, et dont on aperçoit parfois fugacement l’interprète. Encore un élément qui nous montre la face cachée de la scène !

En gros, Birdman est un gros délire poétique parfaitement abouti ! Le casting et la réalisation sont parfaits, je vous le recommande vivement !

17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s