Millenium, tome 2 : la fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, de Stieg Larsson

J’avais lu le tome 1 de la saga Millenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes, il y a environ 3 ans. Je l’avais vraiment adoré, adoré, adoré, c’est le premier livre qui m’a donné envie de parler de lui sur la toile ! Je me suis donc empressé d’emprunter le tome 2 à la médiathèque, et de me replonger dans l’univers sombre et glauque de Stieg Larsscouv63415864on.

Je vais essayer de ne pas spoiler ce tome 2 en vous disant que nous retrouvons nos héros quelques mois après la fin du tome 1. L’histoire commence doucement, on retrouve nos personnages dans leur vie quotidiennes quelques mois après les avoir quittés.
Ayant lu le premier tome 3 ans plus tôt, je me souvenais assez bien de l’histoire, mais plus vraiment des détails car le livre est vraiment un beau pavé et on suit plusieurs (enfin, surtout deux en fait…) enquêtes parallèles auxquelles il est fait référence à de nombreuses reprises dans ce nouveau tome. Si vous n’avez pas lu le tome 1, vous ne comprendrez pas grand chose du tome 2, car il est majoritairement centré sur la vie de notre très chère Lisbeth Salander, surtout de son enfance et de son adolescence.

J’avais bien aimé Lisbeth dans le premier tome, mais j’étais un peu plus attachée à Mikael Blomkvist, que l’on suivait davantage. Dans ce tome 2, j’ai adoré Lisbeth Salander, je l’adore, je l’adore, elle est l’une de mes héroïnes préférées. Certes, elle est très « spéciale », et ne manifeste jamais ses émotions. En même temps, à chaque fois qu’elle laisse ses émotions l’envahir, ça se retourne contre elle, donc elle a raison d’arrêter d’en faire état… Tout chez Lisbeth est logique et pragmatique, c’est ce que j’adore. Beaucoup d’héroïnes se laissent uniquement guider par leurs émotions et leur cœur, elle se laisse guider par sa logique. La seule émotion qui lui est utile est la haine, mais elle arrive toujours à la contrôler. C’est vraiment une héroïne remarquable !

Le démarrage est un peu laborieux, l’histoire de commence réellement qu’à partir de la page 250-300… C’est dire. Mais moi, suivre Lisbeth Salander à Ikea pendant deux pages, et bien j’ai trouvé ça cool ! Et oui, tout arrive, du moment que c’est bien écrit, d’une manière fluide et sans chichis, et que l’héroïne y apporte son empreinte.

L’histoire démarre vraiment avec une enquête autour du trafic de femmes, qui va « réunir » une nouvelle fois nos héros (je ne dévoilerai rien de plus). Ce tome nous en apprend beaucoup plus sur ce qui a fait de Lisbeth ce qu’elle est, et j’ai adoré toutes ces révélations. En plus tout nous est révélé petit à petit, via différents personnages plus ou moins secondaires, ce qui rend la lecture passionnante. On suit effectivement beaucoup de personnages : Lisbeth, Mikael, Erica Berger, les policiers, les méchants… Mais ce sont tous ces différents points de vue qui rendent justement l’histoire si intrigante !

L’ambiance est toujours aussi sombre, mais tout de même moins glauque que dans le premier tome. A part le premier chapitre… En lisant le premier chapitre je me suis dit : « Ah oui c’est bien du Millenium, c’est certain ! » ! Mais il ne faut pas s’y arrêter, à part quelques références et des scènes de combat hallucinantes, il n’y a aucune scène vraiment insupportable.

Et que dire de la fin ??!!!! Cette fin m’a laissé pantoise ! J’étais dégoutée de refermer le livre, et que l’auteure me laisse comme ça ! Je me demande ce que le tome 3 me réserve, mais ce qui est certain c’est que je n’attendrai pas 3 autres années pour me replonger dans l’univers si intrigant de Millenium !

17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s