Le Secret de l’Inventeur, tome 1 : Rébellion, d’Andrea Cremer

Après le méga coup de cœur que fut pour moi La 5ème Vague de Rick Yancey (lire ma chronique en cliquant ici), me plonger dans un nouveau livre me paraissait le-secret-de-linventeur-tome-1-rc3a9bellioncompliqué… Je me disais que j’allais forcément être déçue par ma prochaine lecture, sauf si celle-ci s’avérait être une vraie pépite. J’avais envie d’un peu d’action, et mon choix s’est donc porté sur le tome 1 de la saga du Secret de l’Inventeur : Rébellion.

L’histoire
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d’amis qui l’entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats d’acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Ce que j’en ai pensé
J’avais entendu énormément d’avis très positifs sur ce livre, qui a été un coup de cœur pour beaucoup. Ce ne fut pas le cas pour moi… Peut-être ne l’ai-je pas lu au bon moment… mais plusieurs éléments me donnent un avis partagé sur cette œuvre.

Ce que j’ai aimé :
L’univers steampunk : l’auteure met en place cet univers si particulier, fait de machines et de vapeur, tout au long du livre. Les « décors » m’ont totalement imprégnée de cet univers de révolution industrielle dans un XIXème siècle alternatif. Cette époque est d’ailleurs parfaite et très originale, il devient rare maintenant de lire des romans d’aventure qui ne se passent pas dans le futur, ça fait du bien !

Les intrigues : j’ai trouvé les intrigues posées par l’auteure très ambitieuses et vraiment intéressantes. D’une part la lutte continuelle de la rébellion face à l’Empire par la bataille d’adolescents vivant sous Terre, et d’autre part le mystère entourant l’arrivée d’un jeune garçon amnésique. Même si j’apprécie plus la première intrigue tournant autour de la rébellion, j’aurais aimé que celle-ci soit davantage développée. A voir dans les tomes suivants…

Les personnages : les personnalités de chaque personnage sont très bien ficelées pour former un casting hétérogène mais complet. Ce sont tous de jeunes adultes ayant grandi dans un milieu bien particulier et dans des circonstances difficiles, ce qui leur procure tout de suite un grand attachement. J’ai particulièrement aimé Birch et Meg; l’héroïne, Charlotte, ne m’a pas trop trop énervé… J’attends toutefois le tome 2 pour connaitre encore plus en détails le passé de certains.

Le suspens : le livre se termine sur une situation très très tendue, qui me donne très envie de lire la suite. Chaque personnage est confronté à un bouleversement, situation idéale pour démarrer un tome 2.

Ce que j’ai moins aimé :
La romance : selon moi, la romance a occupé un pan trop important de l’histoire, et a pris le pas sur l’intrigue principale au plus mauvais moment, en pleine mission et en plein milieu du livre. Alors certes cela nous fait nous poser des questions sur certains personnages, mais ce n’est pas du tout ce que j’attendais. Ce triangle amoureux entre les deux frères et Charlotte ne m’a pas du tout charmé…

Le manque d’action : en complément de la romance, le livre ne contient que très très peu d’action. Pourtant de grosses attaques se passent dans l’histoire, mais nous n’en somme que très peu témoins et ne sommes pas directement impliqués dedans. Je pense notamment à la fin… J’attendais beaucoup des dernières pages, et même si l’auteure m’a laissé pantoise face à la situation décrite, cela aurait pu être bien plus intense si les personnages avaient été directement pris dans la bataille…

Encore trop de mystères : certes cet argument est discutable… Ce n’est qu’un premier tome, l’histoire se pose, et beaucoup de mystères entourent les deux intrigues et nos personnages… Mais j’aurais aimé que l’auteure nous en livre davantage sur l’intrigue relative à la rébellion. Là Charlotte est plus intéressée par ses amourettes que par ce pourquoi elle est en mission; donc, vu que nous ne vivons l’histoire que de son point de vue, nous ne savons rien… Et je suis frustrée !

Pour résumer, je lirai la suite avec plaisir, l’univers mis en place par l’auteur étant vraiment passionnant. Je regrette toutefois que l’intrigue soit passée au second plan une bonne partie du livre, le triangle amoureux développé étant pour moi trop futile.

15/20

Publicités

3 réflexions sur “Le Secret de l’Inventeur, tome 1 : Rébellion, d’Andrea Cremer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s