Anna et le French Kiss, de Stephanie Perkins

Dans le cadre de ma participation au Weekly Book Color Challenge organisé par Galleane (cliquez ici pour plus d’informations), et vu que l’été commence, j’avais envie d’unecouv40016841 lecture légère et sans prise de tête. Mon choix de livre bleu s’est donc porté tout naturellement sur Anna et le French Kiss, petite bluette signée Stephanie Perkins.

L’histoire
Anna avait prévu de passer son année de terminale chez elle, à Atlanta, avec ses copines, son récent petit copain et son job au cinéma d’art et essai de la ville. Mais ses parents ont décidé qu’elle devait voyager et l’ont envoyée pour un an au lycée américain de Paris.
Fraîchement débarquée en France, Anna, réservée, maladroite et ne parlant pas un mot de français, se sent complètement perdue. Et quand elle tombe sous le charme d’Étienne, un jeune franco-américain totalement craquant, c’est la panique… D’autant plus que celui-ci a déjà une petite amie.
Un instant tentée de se replier sur elle-même, Anna ne pourra rester longtemps insensible à la vie autour d’elle. Sa gourmandise, sa curiosité et sa générosité l’emportant sur sa timidité, elle devra faire face au bel Étienne, quels que soient les sentiments que ce dernier éprouve pour elle…

Ce que j’en ai pensé
Je n’attendais pas grand chose de ce roman, et j’ai été agréablement surprise. Ce n’est pas le roman de la décennie, ni même celui de l’année, mais c’est une jolie découverte, toute légère, un gros bonbon tout rose entouré d’un beau ruban à pois !

Ce que j’ai aimé :
Les personnages : Alors certes tous les personnages ont de 16 à 18 ans, et sont riches et beaux… Mais pas forcément caricaturaux. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Anna, qui a une personnalité que j’apprécie : elle ne se laisse pas faire et réplique à coup de phrases cinglantes mais pleines d’humour, et en plus est totalement fan de cinéma ! Son rêve est d’ailleurs de devenir critique ciné, ce que je voulais faire avant d’intégrer le lycée. Les personnages secondaires sont également attachants, comme Josh ou Rashmi.

L’écriture : Stephanie Perkins a réussi à me faire revivre l’excitation et le bonheur des amours de lycée, la façon dont le cœur palpite, dont un regard dit tout, les films qu’on peut se faire sur telle parole ou tel acte… J’ai été totalement entrainée par l’histoire, simple et légère, sur fond d’un Paris totalement idéalisé et romantique à souhait.

Ce que j’ai moins aimé :
Les clichés : ils bombardent ce livre de bout en bout : Paris est la ville parfaite, les parents riches sont tous méchants (surtout les pères), et dans le lot des élèves il y a forcément l’Américaine blonde aux yeux bleus ultra peste, en guerre contre l’intello mignonne. Dommage…

Une romance finalement peu originale : La fille qui tombe amoureuse du mec parfait mais qui a déjà une copine, qui s’embrouille avec sa meilleure amie parce qu’elle lui a piqué un semblant de flirt d’été… Tout le livre est un ensemble de situations attendues et peu originales, je n’ai pas du tout été surprise, mais tout de même attendrie.

Pour résumer, une petite romance légère, sans prise de tête, parfaite à lire l’été, qui m’a fait retomber en adolescence.

16/20

Advertisements

4 réflexions sur “Anna et le French Kiss, de Stephanie Perkins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s