Charlotte, de David Foenkinos

CVT_Charlotte_8316Depuis sa sortie en librairie, j’ai très envie de lire la dernière œuvre de David Foenkinos, inspirée de la vie de la peintre Charlotte Salomon. En l’écoutant en interview, j’avais ressenti que ce livre était spécial pour lui, qu’il lui tenait vraiment à cœur et qu’il avait ressenti le besoin viscéral de l’écrire. En l’ouvrant, j’ai tout de suite été époustouflée par le style du livre et l’émotion qu’il contenait !

L’histoire
Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C’est toute ma vie.» Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

Ce que j’en ai pensé
Que dire, à part que j’ai adoré, adoré, adoré ce roman ! Non seulement du fait de l’histoire poignante qui y est contée, mais également grâce à la plume de l’auteur.

Bien que cette dernière ait pu en rebuter certains, moi, ce style d’écriture m’a totalement charmé ! En effet, tout le roman est écrit en vers. C’est poétique, ce n’est pas de la poésie, mais c’est en vers. J’avais peur que cela puisse être lourd et pompeux, et pas du tout. Bien au contraire, cela permet d’appréhender l’œuvre comme un conte, certes assez tragique. Par ailleurs, le roman démarrant logiquement par la toute petite enfance de Charlotte, cette impression de conte s’en trouve renforcée.

Et que dire de l’histoire ! Le destin de Charlotte Salomon est juste incroyable ! En 26 année de vie, elle a vécu les pires tragédies, a développé un génie dingue, et a également vécu les joies de l’amour. Issue d’une famille où le suicide est courant, à tel point qu’on le croit encré dans les gênes, Charlotte a la mélancolie peinte sur son visage. Pourtant, elle se révèle à travers son dessin, qui lui permettra, malgré sa religion juive, en pleine apogée nazie, d’intégrer les Beaux Arts et de se voir distinguée dans son œuvre. Elle connaitra également l’Amour… dont, au final, on ne saura jamais s’il a été imaginé ou non. Charlotte a malheureusement vécu à la mauvaise époque, victime du nazisme…

Enfin, nous suivons en parallèle, l’enquête de l’auteur qui tourne en obsession pour découvrir la vie de Charlotte Salomon. Un auteur que l’on sent amoureux de son œuvre picturale, si mince et pourtant si marquante.

J’aurais aimé pendant ma lecture voir les œuvres de Charlotte Salomon imprimées à coté du texte. Ce n’est pas le cas dans l’édition Gallimard, mais je sais qu’une édition illustrée vient de sortir, toujours chez Gallimard. Je ne peux que vous conseiller de découvrir Charlotte Salomon par ce roman, très bien écrit, poétique, poignant et captivant.

18/20

Publicités

14 réflexions sur “Charlotte, de David Foenkinos

  1. Ta chronique est criante de justesse ! Cela reflète mes propres impressions sur ce livre que j’ai adoré aussi. Je suis tombée il y a peu sur l’édition illustrée avec les gouaches de Charlotte Salomon à l’intérieur et j’ai TELLEMENT envie de l’acheter…
    Très bonne chronique, donc !

    Aimé par 1 personne

    • J’avoue que si ça avait fait l’objet d’un prologue, ça aurait peut être été mieux… Mais ça ne m’a pas dérangé, ça permet de découvrir à travers son « enquête » d’autres personnalités.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s