Les enfants de Peakwood, de Rod Marty

Peakwood_uneDepuis que je l’ai acheté au SLPJ de Montreuil, j’avais très très très envie de découvrir Les Enfants de Peakwood. Le stand Scrineo me l’avait très bien vendu, et le voir dans les bilans de fin d’année, notamment celui de BrodyBooks m’a conforté. Mais j’ai attendu plus d’un mois et demi pour l’ouvrir, car j’avais des emprunts médiathèque à lire et que je me réservais ce petit plaisir pour la fin du mois. Et je n’ai pas, mais alors pas du tout, regretté !

L’histoire
Quels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ? Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler… Félicitations, la mort vous offre une seconde chance…

Ce que j’en ai pensé
Que dire ?!!!… Pendant ma lecture j’ai été prise de frissons dans le dos, j’ai été soulagée, j’ai été émue, j’ai été en colère, bref j’ai ressenti toute une palette d’émotions. Et ce livre a été un énorme COUP DE CŒUR !

Nous suivons une jolie galerie de personnages, adolescents et adultes, avec leurs qualités et leurs défaut, leur passé et leurs histoires familiales. Chacun se retrouve lié aux autres par ce tragique accident survenu des années plus tôt et dont chacun garde le secret. Au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, les événements vont faire ressortir chez chacun le meilleur, mais surtout le pire. Des liens vont se tisser, d’autres se détruire.

J’ai été très surprise de la tournure fantastique de l’histoire. Sans spoiler c’est difficile de décrire précisément comment tout se déroule, mais j’ai vraiment flippé à certains moments. Ça m’a fait penser aux films de morts vivants, je n’en dis pas plus… Et j’ai aussi été tellement triste parfois. Pour un livre soit disant jeunesse, on côtoie la mort d’une façon très particulière (mais aussi très belle), et on se rend compte qu’elle peut toucher absolument tout le monde.

J’ai absolument adoré tous les personnages. Chacun a ses défauts et ses propres regrets, et je me suis très facilement identifié à chacun, d’une moins à une partie de chacun d’eux. J’ai aimé l’humilité de Tom, le courage de Nora, la persévérance d’Helen, la générosité de Chayton, le romantisme d’Andy…

Rod Marty a parfaitement réussi la construction de son récit. Une multitude de petites briques s’assemblent pour former une apothéose grandiose, bourrée de suspense et d’une ultime touche de folie. J’ai adoré cette fin, plein d’action, de mélancolie et de résignation.

Je vous conseille plus que vivement de découvrir Les Enfants de Peakwood, premier roman de Rod Marty (à quand les autres ???), qui est un livre qui m’a juste totalement bluffé !

20/20
COUP DE CŒUR

Publicités

14 réflexions sur “Les enfants de Peakwood, de Rod Marty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s