Orange, tome 1, d’Ichigo Takano

orange-01Lors d’un petit passage habituel à la médiathèque, je me suis faufilé au rayon Mangas… Et là, surprise, que vois-je ?! Les deux premiers tome d’Orange, la série manga qui me tentait trop ! Ni une ni deux, je me suis empressé de m’emparer des deux premiers tomes ! Après avoir lu le pavé Anna Karénine de Tolstoï, j’avais très envie de légereté et d’un livre qui se lise rapidement. C’est donc sur le tome 1 d’Orange que mon choix de lecture s’est porté !

L’histoire
Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférent…

Ce que j’en ai pensé
Tous les avis que j’avais pu lire sur ce manga ne m’ont pas trompé, j’ai adoré ma lecture ! J’ai lu quelques pages avant de m’endormir, et ai terminé de dévorer cette pépite dans le train pour aller travailler !

Ça fait très très très longtemps que je n’avais pas lu de nouvelle série manga. J’en ai découvert beaucoup quand j’étais adolescente, et j’ai un peu lâché le manga quand j’ai commencé à aller à l’université. Les seules séries que je continue à lire sont Naruto et One Piece, que je suis depuis les débuts de la parution (et que je ne chronique jamais car les séries étant déjà bien avancées, surtout Naruto qui touche à sa fin dans la parution française je préfère chroniquer la série entière dès que je l’aurais terminé). J’étais donc un peu sceptique à l’idée de me replonger dans un univers manga : allais-je toujours adhérer au genre ?

Et bien la réponse est un grand OUI ! Ce premier tome a été une véritable bouffée d’air frais (et dans le train vers Paris, ça fait du bien !) ! J’ai été très touchée par l’histoire, par la tendresse entre les personnages et la nostalgie du récit. J’adore le petit groupe d’amis que forment nos personnages, ça me rappelle de bons souvenirs du lycée. Me replonger dans une ambiance du Japon contemporain m’a aussi énormément plu, avec ses paysages montagneux et ses bento trop kawai !

Les planches m’ont plutôt plu. Bien que les dessins ne soient pas forcément très détaillés (il y a par exemple très peu d’éléments de décor dans les dessins), l’ambiance qui en ressort est saisissante. Ichigo Takano est doué pour doter ses personnages d’expressions très fortes, et c’est ce qui fait tout le charme des planches. J’ai juste un petit bémol sur certaines pages, qui sont trop emplies de « cases vides », sans dessin mais avec uniquement du texte. J’ai trouvé cette méthode de remplissage un peu facile.

Ce qui m’a le plus marqué dans ce premier tome, c’est l’ambiance. On est ballotté entre présent et futur, ce qui donne une empreinte de grande nostalgie entre les deux époques. L’histoire partant du principe de vaincre ses regrets, c’est normal. Mais moi ça m’a bercé et totalement transporté. En plus j’ai atteint un âge où parfois on se dit que si on avait certaines choses différemment au lycée, on n’aurait pas sa vie actuelle, donc le récit m’a particulièrement parlé et touché.

J’ai une tendresse toute particulière pour le personnage de Naho, qui commence déjà à évoluer alors que nous ne sommes que dans un tome 1. Alors oui, je sais, la série ne comporte que 5 tomes, mais c’est tout de même un bon point ! J’ai vraiment hâte de voir la façon dont va évoluer l’histoire et le futur de nos personnages ! Et j’espère surtout que ce ne sera pas trop triste parce que je risque fort de pleurer (et dans les transports, il vaut mieux éviter…) !

Heureusement, après avoir refermé le tome 1, j’ai pu tout de suite me  plonger dans le tome 2 dans le métro parisien, que j’avais pris dans mon sac… Et dont je vous parle très prochainement !

18/20

Ce manga a été lu dans le cadre du challenge suivant :
Big Challenge Livraddict 2016

Publicités

15 réflexions sur “Orange, tome 1, d’Ichigo Takano

  1. J’ai aussi lâché les mangas en grandissant, mais pour me tourner vers les séries TV hihi J’essaye de m’y remettre petit à petit, j’ai déjà un manga qui m’attend dans la PAL et je rajouterai bien celui-ci, ta chronique me donne bien envie 🙂 L’histoire a l’air vraiment sympa !
    Et joli nouveau thème 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s