Les Outrepasseurs, tome 3 : Le Libérateur, de Cindy Van Wilder

Après la lecture laborieuse de La Villa, j’avais besoin d’un livre doudou. Un livre que je lirai 51Ov+2RgnVL._SX316_BO1,204,203,200_vite et bien, qui me plairait et que je ne voudrais pas quitter ! Et mon choix ne pouvait donc que se porter sur le tome 3 de ma saga chouchou depuis 6 mois : les Outrepasseurs. Après le coup de cœur qu’avait été le tome 2, et sa fin de dingo écrite par Cindy Van Wilder, je ne pouvais plus attendre de lire la suite ! J’étais impatiente, et à la fois anxieuse d’ouvrir le roman, consciente que quelques jours plus tard, je n’aurai plus moyen de retrouver cet univers que j’aime tant…

L’histoire
Un terrible hiver s’abat sur la Grande-Bretagne. Peter, qui a été sauvé par Arnaut, se retrouve seul, car le Chasseur et le lion d’Arnaut sont affectés par la disparition de la magie. Arnaut tombe dans un coma profond, auquel il semble n’y avoir aucune solution. Jusqu’à ce que Peter comprenne que le sous-sol de Lion House regorge de ressources cachées…

Ce que j’en ai pensé
J’avais énormément aimé le premier tome de la saga, et encore plus le deuxième qui s’était révélé être un très gros coup de cœur ! Et je dois dire que ce tome-ci est le tome que j’ai le moins apprécié, même si j’ai évidemment passé un très agréable moment de lecture.

Après la fin en apothéose du tome 2, je m’attendais à ce que le tome 3 soit basé sur le même rythme : de l’action dans tous les sens. Or, ce n’est pas le cas. Il se passe évidemment beaucoup de choses, mais la première partie du roman se concentre davantage sur la réflexion des personnages par rapport aux actions à entreprendre, et sur la préparation du grand final. Donc c’est assez « calme ». C’est la partie « transition » de la saga, généralement réservée aux tomes 2, mais qui prend ici place au début du tome 3 (le tome 1 étant très introductif).
Par ailleurs, même si j’avais terminé le tome 2 tout début janvier, avec tous les éléments mis en place dans ce tome, je ne me rappelais déjà plus très bien de certains détails, qui ne sont pas rappelés dans ce tome-ci mais qui ont leur importance.
La seconde partie du livre m’a par contre énormément plu ! Comme on pouvait s’en douter, tous les personnages, univers et lieux se confondent, et je n’ai pas été déçue du tout !

La force de ce dernier volet réside dans les personnages. Dans Les Outrepasseurs, il est au final compliqué d’identifier les gentils des méchants. C’est ça qui est intéressant. Dans des sagas comme Harry Potter, la frontière entre Bien et Mal est clairement identifiée. Dans cette saga-ci, la frontière est plus subtile. Entre la notion d’appartenance à un clan, les liens familiaux, la soumission, beaucoup de personnages sont amenés à « changer de camp », révélant une nouvelle facette de leur personnalité, attachante ou non…

Cindy Van Wilder a encore une fois su totalement me charmer avec sa jolie plume. Ses romans sont vraiment très très agréables à lire, et j’ai hâte de découvrir son prochain roman ! Ici, elle nous balade une nouvelle fois entre passé médiéval et présent, à travers cette fois l’histoire du Chasseur. Un personnage à la fois sombre et romantique, tout en nuances, vraiment très intéressant.

J’ai dévoré ce livre de la première à la dernière page, et ai beaucoup aimé ma lecture. Je reste toutefois un peu déçue du manque d’action dans la première partie du roman, mais qui est bien rattrapée par une fin que je n’imaginais pas différente.

16/20

Publicités

8 réflexions sur “Les Outrepasseurs, tome 3 : Le Libérateur, de Cindy Van Wilder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s