The Nice Guys, de Shane Black

159249Quand je vois un film avec Ryan Gosling au casting, il m’attire tout de suite. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de l’acteur, mais ses derniers choix de rôle m’ont plutôt convaincue. Quand j’ai vu la bande-annonce de The Nice Guys, j’ai été assez en joie de voir que ce rôle était en contre emploi de ses rôles habituels, et promettait une ambiance 70’s très drôle et un duo ambitieux avec le dur Russell Crowe. Alors même si mon cinéma municipal ne proposait le film qu’en version française, je me suis décidée à braver la pluie pour m’y rendre !

L’histoire
Los Angeles. Années 70. Deux détectives privés enquêtent sur le prétendu suicide d’une starlette. Malgré des méthodes pour le moins « originales », leurs investigations vont mettre à jour une conspiration impliquant des personnalités très haut placées…

Mon avis
J’ai passé un bon moment devant ce film qui se laisse agréablement regarder, mais sans plus. J’ai vu le film il y a maintenant 8 jours et j’ai déjà du mal à me rappeler du film…

Premier bon point du film : le duo d’acteurs Crowe/Gosling. L’un est réputé pour ses rôles de dur, le second pour ses rôles de beau-gosse. Nous les retrouvons ici dans des rôles de détectives privés avec leurs méthodes bien spécifiques, qui vont devoir s’allier pour retrouver une jeune fille autour d’une histoire d’environnement et de film porno… Oui oui vous avez bien lu ! Le duo fonctionne très bien, on croit totalement dans l’équipe qu’ils peuvent former. Ça rappelle les duos policiers comiques des films des années 80-90, type L’Arme Fatale ou Rush Hour : deux types que tout oppose et qui finissent par former une équipe d’enfer.

Sauf qu’ici, le duo est secondé par la fille de Ryan Gosling, qui doit avoir 12-13 ans dans le film, et qui se montre 1000 fois plus intelligente et courageuse que ses « pères ». C’est réellement grâce à elle que l’enquête progresse, et c’est elle qui fait humainement évoluer nos personnages. On se retrouve donc avec un trio totalement improbable, mais auquel on croit !

Et on y croit parce que le scénario de ce film est improbable, c’est totalement burlesque ! Ne vous attendez pas à une comédie policière, vous serez déçu ! Le trio est improbable, et le scénario est improbable : la recherche d’une jeune fille qui aurait participé à une affaire de film porno environnemental ! Le tout situé dans la folle période des années 70, avec ses tenues colorées, sa musique enivrante, et la sexualité à son apogée, et vous avez une bonne idée de l’ambiance du film !

J’ai par contre été parfois un peu déroutée par les changements d’ambiance dans le film. On passe du drame de la famille détruite de Gosling à la comédie pure, en 5 secondes, et c’est assez déroutant. Il faut ajouter que ce film donne la part belle à la boisson et au porno, ce n’est donc pas une comédie familiale, et ça donne parfois des scènes assez étranges, notamment quand la fille de Gosling est impliquée…

Je recommande donc ce film, à voir comme une comédie policière loufoque !

13/20

Publicités

3 réflexions sur “The Nice Guys, de Shane Black

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s