Dix petits nègres, d’Agatha Christie

Quand le Book Club Livraddict a sélectionné Dix Petits Nègres comme lecture du mois, logo_12476-500x701j’étais moyennement emballée. Cela faisait quelques temps que je souhaitais découvrir la plume et les enquêtes d’Agatha Christie, si célèbres et entrainant toujours des commentaires si enthousiastes. Mais j’avais envie d’autre chose pour l’été qu’un huit-clos… Je me suis tout de même intéressée à cette lecture, et suis allée l’emprunter à la médiathèque… au rayon policier jeunesse ?!

L’histoire
Dix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. Owen, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes. Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

Mon avis
Et bien j’ai bien fait de m’intéresser à cette lecture, car je l’ai beaucoup apprécié ! Même si je ne m’étais pas renseignée sur le résumé et n’avais pas lu la quatrième de couverture (je ne les lis jamais), j’y ai retrouvé ce que j’attendais d’un roman d’Agatha Christie, avec quelques bémols, et ai dévoré le livre en trois allers-retours maison/bureau !

J’ai d’abord eu un peu de mal à me plonger totalement dans le roman, les toutes premières pages étant composées de paragraphes suivant chacun un personnage. Sachant qu’ils sont 10… Je m’embrouillais déjà un peu l’esprit, j’avais du mal à me les représenter. Et souvent dans le récit la question du qui est qui revenait : « C’est qui lui déjà ? Ah oui l’ancien policier. Et lui ? Ah oui on sait pas trop… » C’était un peu pénible, mais je m’y suis accommodée; après tout, ce n’est pas faute de cette chère Agatha si je n’ai pas la mémoire des noms.

Même si je m’embrouillais avec les personnages, j’ai tout de suite été conquise par l’ambiance du roman. Car dès les deux premiers paragraphes, on se doute que quelque chose cloche fortement. Et dès qu’ils arrivent sur l’île, le huit-clos se met en place, et l’ambiance lourde et pesante qui va avec. L’étau se resserre au fur et à mesure de heures qui passent, et nos dix personnages vont voir bien des choses glauques arriver devant leurs yeux.

Et ce que j’ai particulièrement aimé, c’est que tout démarre très vite. Le premier meurtre a très rapidement lieu, et le dernier a lieu 48 heures plus tard. Je n’avais pas le temps de me poser des questions que déjà le personnage que je soupçonnais mourait à son tour ! L’auteure m’a baladé de théorie en théorie de bout en bout ! Je réfléchissais avec les personnages (ce qui n’est pas le truc à faire dans les romans policiers car souvent on néglige les autres détails) et j’étais angoissée avec eux.

J’ai beaucoup aimé la plume d’Agatha Christie, très British, pragmatique et flegmatique. Elle ne rédige pas de la simple description de meurtre, elle instaure un véritable suspense autour des meurtres, et de vrais questionnements autour des personnages, mais de manière très légère. La construction du récit est bien maîtrisé, et l’épilogue m’a laissé sur les fesses, je ne m’attendais pas du tout à cela : Bravo Mme Christie, vous m’avez bien bernée !

16/20

Je pense emprunter à la médiathèque d’autres romans de l’auteure, côté Hercule Poirot. Et surtout, je compte regarder la mini-série de la BBC adaptée de cette œuvre, qui a l’air juste géniale !

Publicités

21 réflexions sur “Dix petits nègres, d’Agatha Christie

  1. Je voulais lire ce livre… jusqu’à ce qu’un prof me spoil sur qui était le meurtrier… Il n’a pas dit clairement qui c’était, mais ma lecture ne sera pas la même. Ton avis me donne cependant envie de le lire, je pense que même en sachant, sans vraiment savoir (très français oui), je peux être bernée par l’auteur ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s