Le livre perdu des sortilèges, tome 1, de Deborah Harkness

Il y a des déceptions qui nous touchent plus que d’autres. Quand on entend des coups de all-souls,-tome-1---le-livre-perdu-des-sortileges-473639cœur de partout pour un roman, on s’attend forcément à en avoir un à son tour. Et quand ça ne le fait pas, et bien la pilule est encore plus dure à avaler. C’est ce qui s’est passé pour moi avec le tome 1 de la saga Le livre perdu des sortilèges. Et ça me saoule, parce qu’il y a plein de bons ingrédients dans ce roman… mais trop de défauts qui sont venus gâcher ma lecture !

L’histoire
Diana Bishop est la dernière d’une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu’au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L’Ashmole 782. Elle ignore alors qu’elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous – démons, sorcières et vampires – le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu’énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au cœur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

Mon avis
J’ai démarré ce roman avec une grande motivation et, je l’avoue, quelques attentes. Je suis peu habituée aux histoires tournant autour des sorcières, en fait à part Harry Potter je n’en ai jamais lu… Allais-je accrocher ?

Premier bon point, l’univers du roman m’a beaucoup plu. J’ai beaucoup aimé découvrir Oxford, et ce monde de sorcières, démons et vampires qui nous est dépeint. Second bon point : le personnage principal, Diana Bishop. J’ai beaucoup aimé son caractère, sa volonté de réussir par elle-même et sans avoir recours à la facilité de la magie. Et j’ai surtout adoré la fin, qui part dans une direction que je n’attendais pas, et qui me donne très envie de lire la suite !

Mais malheureusement ces bons points n’ont pas suffi à me faire passer un bon moment de lecture… Car ce livre, je l’ai trouvé long, long, long, loooooonnnnng ! Trop de longueurs, de détails inutiles, de paragraphes entiers inutiles. Des études de livres dont on se fiche, des promenades qui ne nous intéressent pas plus, un flot de détails inutiles tout au long du roman qui m’ont beaucoup ennuyée, voire agacée parfois tellement l’histoire n’avançait pas !

J’ai également trouvé que la romance était très gnangnan. Alors oui, je sais, c’est une romance, donc il y a forcément des moments où c’est gnangnan. Mais là c’est tout le long du roman, et à la fin ça devenait vraiment pénible à lire… J’ai également trouvé les personnages très manichéens : il n’y a que des héros très gentils, ou des méchants très vilains ! On a vu un peu plus poussé comme personnages quand même…

Je ne me suis franchement pas éclaté pendant ma lecture, et j’avais des moments où je n’avais pas envie de reprendre le livre… Mais je dois bien avouer que la perspective de la suite me donne bien envie, car on part dans une direction qui me plait bien ! Je lirai donc la suite, mais sans me presser…

14/20

Livre lu dans le cadre du Book Club Livraddict

Publicités

9 réflexions sur “Le livre perdu des sortilèges, tome 1, de Deborah Harkness

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s