Ces livres que j’aimerais lire cet automne…

tumblr_lrjtlq10nn1r363pgo1_500

Ça y est l’automne est là, l’automne est lààààààààà ! Je suis joie, car j’en avais assez de me liquéfier dans mon appartement sans possibilité de me rafraîchir ! On ressort les bottines et les pulls en maille, j’adore !
Mais qui dit automne dit également que la fin d’année approche, et par là même la fin du challenge ABC 2016… Challenge dans lequel j’ai pris pas mal de retard !

Petit bilan de ma PAL d’été, avec un petit fail tout de même : je n’en ai lu que 6/10… Bon, ça fait déjà 6 livres de la PAL en moins, mais tout de même j’espérais pouvoir tout lire !
– La couleur des sentiments, de Kathryn Stockett
– Un été avec Louise, de Laura Moriarty
– Le temps des secrets, de Marcel Pagnol
– L’épreuve, tome 1 :Le Labyrinthe, de James Dashner
– Phobos, tome 1, de Victor Dixen
– La 5ème Vague, tome 3 : La dernière étoile, de Rick Yancey
– Ce que savait Maisie, de Henry James
– L’invention des ailes, de Sue Monk Kidd
– Le Poète, de Michael Connelly
– Madame Bovary, de Gustave Flaubert

Ma PAL d’automne se compose de 6 livres prévus dans le challenge ABC 2016, et de 4 autres de ma PAL !

bm_2483_710617La trilogie des fourmis, tome 1 : Les fourmis, de Bernard Werber
Un livre qui est dans ma PAL depuis des années, dans une vieille édition, et que je n’ai toujours pas lu… Il serait temps, sachant qu’il est inscrit dans mon challenge ABC 2016 !
Pendant les quelques secondes nécessaires pour lire cette seule phrase vont naître sur terre quarante humains mais surtout sept cents millions de fourmis. Depuis plus de cent millions d’années avant nous, elles sont là, réparties en légions, en cités, en empires sur toute la surface du globe. Iles ont créé une civilisation parallèle, bâti de véritables royaumes, inventé les armes les plus sophistiquées, conçu tout un art de la guerre et de la cité que nous sommes loin d’égaler, maîtrisé une technologie stupéfiante. Elles ont leur propre Attila, Christophe Colomb, Jules César, Machiavel ou Léonard de Vinci. Le jour des fourmis approche. Le roman pas comme les autres nous dit pourquoi et nous plonge de manière saisissante dans un univers de crimes, de monstruosités, de guerres tel que nous n’en avons jamais connu. Au-delà de toute imagination. Il nous fait entrer dans le monde des infra¬terrestres. Attention où vous mettrez les pieds. Après avoir lu ce roman fascinant, vous risquez de ne plus regarder la réalité de la même manière.

^^^^^

la-ligne-verte-stephen-king-jai-luLa ligne verte, de Stephen King
Alors celui-ci, il sera lu en Octobre, le mois de lecture parfait pour du Stephen King ! Vous ne trouvez pas ? En plus je ne me rappelle plus très bien du film, j’attends donc une belle lecture avec ce roman ! Par contre, en cherchant ce roman dans mes bibliothèques, le drame : je l’ai perdu (ou prêté et on ne me l’a pas rendu) ! Je l’ai donc commandé en occasion, dans la même vieille édition…!
Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d’un pénitencier dans les années 30, entreprend d’écrire ses mémoires. Il revient sur l’affaire John Caffey – ce grand Noir au regard absent, condamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes – qui défraya la chronique en 1932.La ligne verte est le reflet d’un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l’innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.

^^^^^

9782757841259Le roman du mariage, de Jeffrey Eugenides
Un roman qui me tente depuis des années, et que j’ai acheté fin 2015 il me semble. Ce sera mon premier Eugenides ! Il fait également partie de mes livres à lire pour le challenge ABC 2016 !
Université de Brown, années 80. Madeleine Hanna est l’intellectuelle par excellence, la jeune femme douée qui fait une thèse sur « Jane Austen, George Eliot et la question du mariage dans le roman anglais ». Comme dans ces fictions qu’elle dissèque, elle se retrouve au cour d’un dilemme. Une femme, deux hommes : quelles possibilités ? Charismatique, séduisant, Leonard Bankhead n’en est pas moins dévoré par des accès maniaco-dépressifs.
Mitchell Grammaticus, lui, est un étudiant presque trop sérieux, un ami fidèle. Bien sûr, Madeleine tombe sous le charme de Leonard. Bien sûr, Mitchell tombe sous le charme de Madeleine. Ils découvrent avec exaltation la littérature, Roland Barthes, les Talking Heads, la sémiologie et l’amour. Au fil des lectures, des discussions, des analyses, ils pensent apprendre à déchiffrer le monde. Mais la réalité ne fait pas de cadeaux, surtout à ceux qui pensent que les romans leur ont tout appris.
Pour les trois jeunes gens, elle se révèle brutale : Madeleine et Leonard se marient, mais le jeune homme est rattrapé par ses pulsions autodestructrices. Mitchell fuit à Paris puis en Inde, sans parvenir tout à fait à oublier Madeleine.

^^^^^

9782253158356-001-tLe Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom, d’Anonyme
Encore un livre du challenge ABC 2016, qui devrait également être lu au mois d’Octobre, car j’aime lire des thrillers au mois d’octobre ! Je ne sais pas du tout de quoi parle le roman, mais il me tente pas mal après tous les bons avis que j’ai pu lire dessus !
Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

^^^^^

9782264055750Un jour, de David Nicholls
J’avais adoré le film, j’espère donc aimer ce roman qui est inscrit également dans mon challenge ABC 2016 ! Une belle histoire d’amour aux accents automnaux (je me rappelle de pluie dans le film, c’est bizarre) !
Lui, Dexter, issu d’un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant. Elle, Emma, d’origine modeste, charmante qui s’ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions.
Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre.
D’année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s’aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble.
Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises…

^^^^^

416owri6ykl-_sx301_bo1204203200_Rhinocéros, d’Eugène Ionesco
Une petite pièce de théâtre pour changer un peu de style et sortir de mes habitudes de lecture ! Je me rappelle qu’une de mes copines de lycée quand elle l’avait lu en cours, donc quand je l’ai vu en brocante je l’ai acheté… C’était il y a des années, et il traîne toujours dans ma PAL (merci au challenge ABC 2016 de me permettre de l’en sortir) !
« Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. » Tout langage stéréotypé devient aberrant. C’est ce que Ionesco démontre dans Rhinocéros, pièce qui a tout d’abord vu le jour sous la forme d’une nouvelle. Partisan d’un théâtre total, il porte l’absurde à son paroxysme en l’incarnant matériellement.
Allégorie des idéologies de masse, le rhinocéros, cruel et dévastateur, ne se déplace qu’en groupe et gagne du terrain à une vitesse vertigineuse. Seul et sans trop savoir pourquoi, Bérenger résiste à la mutation. Il résiste pour notre plus grande délectation, car sa lutte désespérée donne lieu à des caricatures savoureuses, à des variations de tons et de genres audacieuses et anticonformistes. La sclérose intellectuelle, l’incommunicabilité et la perversion du langage engendrent des situations tellement tragiques qu’elles en deviennent comiques, tellement grotesques qu’elles ne peuvent être que dramatiques.

^^^^^

l-epreuve-tome-1-le-labyrintheL’épreuve, tome 1 : Le Labyrinthe, de James Dashner
Encore un livre du challenge ABC, et oui ! Celui-ci, je l’avais mis dans ma PAL d’été, mais gros fail… Comme vous l’aurez deviné, je ne l’ai pas lu cet été. Je compte donc bien me rattraper avant l’hiver !
Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les « coureurs » parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe.

^^^^^

histoire-violenceHistoire de la violence, d’Édouard Louis
J’avais adoré adoré adoré En finir avec Eddy Bellegueule (cliquez ici pour lire ma chronique), je me suis donc jetée sur le nouveau livre d’Edouard Louis au moment de sa sortie en début d’année… Et je ne l’ai toujours pas lu ! Il est plus que temps d’y remédier !
« J’ai rencontré Reda le soir de Noël 2012, alors que je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter dans mon studio. Ensuite, il m’a raconté l’histoire de son enfance et celle de l’arrivée de son père en France, son père qui avait fui l’Algérie. Vers six heures du matin, il a pris plusieurs de mes affaires, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Il m’a insulté, frappé, violé. Le lendemain les démarches médicales, policières et judiciaires ont commencé, qui, plus qu’elles ne réparent la violence, la prolongent et l’aggravent. » Ce livre retrace l’histoire de cette nuit et des jours suivants. Construit comme un huis clos, il tient son originalité de la puissance de son sujet, et de sa construction formelle. En effet, plus tard, Edouard se confie à sa sœur, qui décrit à son tour les faits à son mari. Edouard l’entend par une porte entrouverte. Les deux récits s’entremêlent dans une spectaculaire opposition de langages, offrant des points de vue différents sur ce qui s’est passé cette nuit-là, sur ce qui peut permettre de comprendre les dynamiques de l’agression et du traumatisme. Ils évoquent l’enfance d’Edouard, mais aussi celle de Reda et de son père, les effets de l’émigration, du racisme, de la misère. Et posent des questions sur les mécanismes judiciaires auxquels les victimes sont confrontées ou encore sur le rôle de l’amitié. Ce livre propose une histoire de la violence, de ses origines, ses raisons et ses causes.

^^^^^

9782221190654A demain, Lou, de Marie-Claude Vincent
Un roman très court, aux couleurs de l’automne, qui a été très bien vendu par Fiona du blog PrettyBooks et qui me fait très très envie ! Moi qui ai deux grandes sœurs que j’aime jusqu’au soleil, je sens que ce livre va me bouleverser…
Élisabeth, Lou et la petite Laura forment avec leurs parents une famille unie et joyeuse. Jusqu’au jour où Éli part passer le week-end chez une amie et ne revient pas. Bloquée par le silence des adultes, Lou n’ose pas poser de questions. Le corps pressent ce que l’esprit refuse d’accepter, mais admettre qu’Éli est morte serait plus terrible encore que ce mutisme qui, peu à peu, empoisonne tout.
C’est sur cet événement que Lou revient à la veille de ses seize ans, l’âge d’Éli à sa disparition. Comment continuer à vivre sans cette grande sœur qu’elle chérit tant ? Comment se résoudre à devenir plus vieille qu’elle ? Comment cesser d’être « la petite sœur d’Éli » ? Il va bien falloir, pourtant, passer ce cap…

^^^^^

16609-gfLe liseur, de Bernhard Schlink
J’avais adoré le film que j’ai vu il y a quelques années, j’ai donc acheté le roman peu après… et ne l’ai toujours pas lu ! Je vais donc essayer de le sortir cet automne, qui me parait être une bonne saison pour me replonger dans cette histoire !
A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance, en rentrant du lycée, d’une femme de trente-cinq ans dont il devient l’amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et l’un de leurs rites consiste à ce qu’il lui fasse la lecture à haute voix. Cette Hanna reste mystérieuse et imprévisible, elle disparaît du jour au lendemain. Sept ans plus tard, Michaël assiste, dans le cadre de des études de droit, au procès de cinq criminelles et reconnaît Hanna parmi elles. Accablée par ses coaccusées, elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais, sans lui parler, Michaël comprend soudain l’insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée, et aussi cet étrange premier amour dont il ne se remettra jamais. Il la revoit une fois, bien des années plus tard. Il se met alors, pour comprendre, à écrire leur histoire, et son histoire à lui, dont il dit : « Comment pourrait-ce être un réconfort, que mon amour pour Hanna soit en quelque sorte le destin de ma génération que j’aurais moins bien su camoufler que les autres ?

Et vous, avez-vous prévu de lire certains livres cette saison ?
Bel automne à vous !

Publicités

22 réflexions sur “Ces livres que j’aimerais lire cet automne…

    • Merci ! J’ai vu la Ligne Verte il y a des années, une seule fois : je sais que je l’avais adoré, mais je me rappelle peu de tous les détails de l’histoire donc je sens que la lecture sera bonne !
      J’espère aimer Le Labyrinthe, là pour le coup je n’ai pas vu les films !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s