Ces livres que j’aimerais lire en octobre…

october

Ça y est, l’automne est là, enfin ! Et la fin d’année approche à grands pas, il est temps de se remettre sérieusement au challenge ABC si je veux pouvoir le valider à la fin du mois de décembre ! Je suis en retard ! Le mois d’octobre, c’est aussi le mois d’Halloween ! Donc j’ai prévu quelques thrillers histoire de rester dans l’ambiance !

Comme pour toutes mes PAL mensuelles, je doute fortement de ma capacité à lire tous les ouvrages listés ci-dessous… Non seulement il y en a beaucoup, mais il y a quelques pavés dans le lot !

la-ligne-verte-stephen-king-jai-luLa ligne verte, de Stephen King – 509 pages, Éditions J’ai lu
Un roman que j’ai dans ma PAL depuis des années, et que je compte lire pour le challenge Un Genre par mois ! Je l’ai aussi mis dans ma PAL d’automne, histoire de me forcer un peu plus à le sortir !
Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d’un pénitencier dans les années 30, entreprend d’écrire ses mémoires. Il revient sur l’affaire John Caffey – ce grand Noir au regard absent, condamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes – qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d’un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l’innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.

^^^^^

couverture-livre-inferno-fr-707x1024Inferno, de Dan Brown – 565 pages, Éditions JC Lattès
Je souhaite lire ce roman avant d’aller voir son adaptation au cinéma, qui sort début novembre ! J’ai lu tous les autres Dan Brown qui est un auteur que j’adore, à voir si ce tome-ci surpassera Anges & Démons !
C’est l’une des plus grandioses œuvres de la littérature italienne, L’Enfer de Dante, qui est le fil conducteur de cette nouvelle aventure. En Italie, plongé dans une atmosphère aussi opaque que mystérieuse, le héros de Dan Brown, Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard va devoir affronter un adversaire diabolique sorti des limbes de l’Enfer et déchiffrer l’énigme la plus complexe de sa carrière. Elle le fait plonger dans un monde où l’art et la science de pointe tissent un écheveau qui exige de sa part toute son érudition et son courage pour le démêler. S’inspirant du poème épique de Dante, Langdon se lance dans une course contre la montre pour trouver des réponses et découvrir en traversant les Cercles de l’Enfer ceux qui détiennent la vérité… avant que le monde ne soit irrévocablement changé.

^^^^^

hawkins-train-exeLa fille du train, de Paula Hawkins – 378 pages, Éditions Sonatine
Un roman que je souhaite lire depuis sa sortie, et que j’ai emprunté à la médiathèque pour le lire avant la sortie de son adaptation sur grand écran !
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

^^^^^

les-chroniques-lunaires-tome-4-winter-724891Chroniques lunaires, tome 4 : Winter, de Marissa Meyer – Editions Pocket Jeunesse, 987 pages
Je l’ai réservé à la médiathèque il y a 4 mois… Je l’attendais trop pour ne pas le lire rapidement ! Je pense le commencer ce week-end direct ! Mais c’est un pavé…!
La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.
Winter déteste Levana et sait que cette dernière n’approuverait pas ses sentiments pour son ami d’enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n’est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu’elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.
Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu’elles méritent ?

^^^^^

l-enchanteur-4218L’enchanteur, de René Barjavel – 470 pages, Editions Folio
Un roman qui est dans ma PAL depuis bien 10 ans (!!!!), et que je vais enfin lire pour le Book Club Livraddict !
Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l’ait pas jugé inaccessible, et l’aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l’Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n’a jamais guéri. Le voici revenu.

^^^^^

bm_2483_710617La trilogie des fourmis, tome 1 : Les fourmis, de Bernard Werber – 312 pages, Editions Le Livre de Poche
Un livre qui est dans ma PAL d’automne, et qu’il faut absolument que je lise pour le Challenge ABC 2016 ! J’ai entendu de bons échos sur cette saga qui a l’air assez originale, mais qui me fait un peu peur…
Pendant les quelques secondes nécessaires pour lire cette seule phrase vont naître sur terre quarante humains mais surtout sept cents millions de fourmis. Depuis plus de cent millions d’années avant nous, elles sont là, réparties en légions, en cités, en empires sur toute la surface du globe. Iles ont créé une civilisation parallèle, bâti de véritables royaumes, inventé les armes les plus sophistiquées, conçu tout un art de la guerre et de la cité que nous sommes loin d’égaler, maîtrisé une technologie stupéfiante. Elles ont leur propre Attila, Christophe Colomb, Jules César, Machiavel ou Léonard de Vinci. Le jour des fourmis approche. Le roman pas comme les autres nous dit pourquoi et nous plonge de manière saisissante dans un univers de crimes, de monstruosités, de guerres tel que nous n’en avons jamais connu. Au-delà de toute imagination. Il nous fait entrer dans le monde des infra¬terrestres. Attention où vous mettrez les pieds. Après avoir lu ce roman fascinant, vous risquez de ne plus regarder la réalité de la même manière.

^^^^^

9782253158356-001-tLe Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom, d’Anonyme – 509 pages, Editions Le Livre de Poche
Un livre qui est dans ma PAL d’automne, et qu’il faut absolument que je lise pour le Challenge ABC 2016 ! Il me semble que Clélia de la chaine Brodybooks avait eu un coup de cœur pour ce roman, j’espère que ce sera également mon cas !
Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !

^^^^^

416owri6ykl-_sx301_bo1204203200_Rhinocéros, d’Eugène Ionesco – 246 pages, Editions Folio
Un livre qui est dans ma PAL d’automne, et qu’il faut absolument que je lise pour le Challenge ABC 2016 ! Ce livre va me sortir de ma zone de confort habituelle, car c’est une pièce de théâtre !
« Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat. » Tout langage stéréotypé devient aberrant. C’est ce que Ionesco démontre dans Rhinocéros, pièce qui a tout d’abord vu le jour sous la forme d’une nouvelle. Partisan d’un théâtre total, il porte l’absurde à son paroxysme en l’incarnant matériellement.
Allégorie des idéologies de masse, le rhinocéros, cruel et dévastateur, ne se déplace qu’en groupe et gagne du terrain à une vitesse vertigineuse. Seul et sans trop savoir pourquoi, Bérenger résiste à la mutation. Il résiste pour notre plus grande délectation, car sa lutte désespérée donne lieu à des caricatures savoureuses, à des variations de tons et de genres audacieuses et anticonformistes. La sclérose intellectuelle, l’incommunicabilité et la perversion du langage engendrent des situations tellement tragiques qu’elles en deviennent comiques, tellement grotesques qu’elles ne peuvent être que dramatiques.

^^^^^

histoire-violenceHistoire de la violence, d’Édouard Louis – 229 pages, Éditions Seuil
Depuis que j’ai acheté ce roman à Livre Paris, il m’appelle et me demande de l’ouvrir ! J’avais eu un énorme coup de cœur pour le premier roman de l’auteur, En finir avec Eddy Bellegueule (cliquez ici pour lire ma chronique), il me tarde donc de découvrir celui-ci !
« J’ai rencontré Reda le soir de Noël 2012, alors que je rentrais chez moi après un repas avec des amis, vers quatre heures du matin. Il m’a abordé dans la rue et j’ai fini par lui proposer de monter dans mon studio. Ensuite, il m’a raconté l’histoire de son enfance et celle de l’arrivée de son père en France, son père qui avait fui l’Algérie. Vers six heures du matin, il a pris plusieurs de mes affaires, il a sorti un revolver et il a dit qu’il allait me tuer. Il m’a insulté, frappé, violé. Le lendemain les démarches médicales, policières et judiciaires ont commencé, qui, plus qu’elles ne réparent la violence, la prolongent et l’aggravent. » Ce livre retrace l’histoire de cette nuit et des jours suivants. Construit comme un huis clos, il tient son originalité de la puissance de son sujet, et de sa construction formelle. En effet, plus tard, Edouard se confie à sa soeur, qui décrit à son tour les faits à son mari. Edouard l’entend par une porte entrouverte. Les deux récits s’entremêlent dans une spectaculaire opposition de langages, offrant des points de vue différents sur ce qui s’est passé cette nuit-là, sur ce qui peut permettre de comprendre les dynamiques de l’agression et du traumatisme. Ils évoquent l’enfance d’Edouard, mais aussi celle de Reda et de son père, les effets de l’émigration, du racisme, de la misère. Et posent des questions sur les mécanismes judiciaires auxquels les victimes sont confrontées ou encore sur le rôle de l’amitié. Ce livre propose une histoire de la violence, de ses origines, ses raisons et ses causes.

^^^^^

la-maitresse-de-guerre-514540La maîtresse de guerre, de Gariel Katz – 446 pages, éditions Scrineo
Je continue ma découverte de l’œuvre de Gabriel Katz avec ce one-shot qui m’a l’air prometteur, et que mon chéri a plutôt bien aimé en plus !
Dans le même univers que celui du Puits des mémoires, Kaelyn, fille d’un maître d’armes, rêve de reprendre le flambeau paternel, tandis que les autres filles de son âge rêvent d’un beau mariage. Elle a le talent, l’instinct, la volonté. Elle ne demande qu’à apprendre. Mais cela ne suffit pas : c’est un monde dur, un monde d’hommes, où la place d’une femme est auprès de son mari, de ses enfants, de ses casseroles. Il va falloir lutter. Elle s’engage donc dans cette grande armée qui recrute partout des volontaires pour aller se battre au bout du monde. Des milliers de soldats partis « libérer » le lointain sultanat d’Azman, plaque tournante de l’esclavage, terre barbare où règnent les cannibales. Dans la violence de la guerre, elle veut acquérir seule ce que personne n’a voulu lui enseigner. Mais le grand sud, plongé dans le chaos de l’invasion, va bouleverser son destin bien au-delà de ses attentes…

^^^^^

le-secret-de-l-inventeur-tome-2-l-enigme-du-magicien-729161Le secret de l’inventeur, tome 2 : L’énigme du magicien, d’Andrea Cremer – 370 pages, éditions Lumen
J’avais moyennement apprécié le tome 1, mais je suis quand même curieuse de découvrir la suite des aventures de Charlotte dans cet univers si particulier. Et puis je dois le rendre à la médiathèque surtout…!
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…
Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes,
un allié et un ami.
L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

^^^^^

9782234079151-001-xAlbert le magnifique, de Brigitte Benkemoun – 306 pages, Éditions Stock
Une nouveauté de la rentrée littéraire reçue grâce à la Masse Critique Babelio, qui m’intrigue beaucoup à la lecture du résumé…
L’histoire commence quand l’auteur retrouve la trace de son arrière-grand-oncle Albert sur les stèles du mémorial de la Shoah. Mais pourquoi Albert Achache a-t-il changé de nom ? Pourquoi s’appelle-t-il Achache-Roux ?
Alors, loin des certitudes et des légendes familiales qu’on se passe d’une génération l’autre, de l’Algérie française à la diaspora juive, l’auteur découvre la vie incroyablement audacieuse de cet homme qu’elle a toujours aimé, sans le connaître.
Qui est vraiment « oncle Albert » ? Est-il un ambitieux né dans l’Algérie de la colonisation et parti à l’assaut de la Riviera ? Un charmeur aux allures ambiguës dans la France des années folles ?

^^^^^

Le mois d’Octobre sera un gros mois de lecture, j’espère garder un bon rythme de lecture pour pouvoir venir à bout de cette PAL ! Mais bon… j’ai peu d’espoir en fait ! Si j’arrive à lire 10 livres ce sera déjà très bien !

Et vous, quels livres avez-vous prévu de lire ce mois-ci ?

Publicités

29 réflexions sur “Ces livres que j’aimerais lire en octobre…

  1. Wouaw. Ça c’est de la belle PAL.
    La fille du train, tu nous diras ;). Je n’ai pas réussi à terminer le livre, je vais pour une fois me rabattre sur le film.
    Et le secret de l’inventeur ( ❤ ) il faut que je lise le tome 2 !
    Bonnes lectures !

    Aimé par 1 personne

  2. Wah, beaucoup de lectures prévues ! J’ai lu La ligne verte il n’y a pas très longtemps et j’ai beaucoup aimé. La fille du train était pas mal aussi, ça se lit vite. J’ai aussi L’enchanteur dans ma PAL depuis plusieurs années… Rhinocéros est l’un de mes pires souvenirs d’étude au collège ! Je vais voir Gabriel Katz à un salon le week-end prochain, je vais sûrement lui acheter un roman mais je ne sais pas encore lequel.
    Dans mes lectures prévues, il y a : le manga Emma à finir (ça va pas être long vu comment je les dévore !), peut-être La servante écarlate de Margaret Atwood pour un club de lecture, des BDS et mangas empruntés à la médiathèque et puis je ne sais pas trop, je vais me laisser porter par mes envies 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s