Juste avant le bonheur, d’Agnès Ledig

Il y a des romans qui vous attirent sans que vous sachiez pourquoi. C’est le cas pour moi couv65939465avec les romans d’Agnès Ledig. Fin 2015, j’ai acquis Juste avant le bonheur lors d’un petit tour en librairie. Pourquoi ? Mystère ! Je ne savais pas de quoi parlait ce roman, mais sa couverture me vendait une rêverie de nostalgie. J’ai donc choisi ce roman comme lecture du mois du Challenge Un genre par mois 2016, dont la consigne était de lire un roman contemporain.

L’histoire
Julie, 20 ans, qui élève seule son fils Lulu est caissière dans un supermarché. Elle attire l’attention d’un client, quinquagénaire aisé à nouveau célibataire. Généreux et désintéressé, Paul invite Julie à passer quelques jours dans sa belle villa de bord de mer en Bretagne. Ils y retrouvent Jérôme, le fils de Paul, qui se remet mal du suicide de sa jeune femme. Gaieté et optimisme reviennent grâce à l’attachante présence du petit Lulu. Mais au retour, un nouveau drame survient. Une chaîne de soutien, d’affection et de tendresse se forme autour de Julie. Avec elle, à travers elle, des êtres désemparés tentent de réapprendre à vivre et de saisir une deuxième chance. La force des épreuves surmontées, l’espoir d’un nouvel amour, ainsi qu’une bonne dose d’intelligence et d’humour peuvent réussir ce miracle. Un conte de fées moderne.

Mon avis
Quand j’ai démarré ce roman, je m’attendais à lire une belle histoire, qui me ferait sourire et pleurer, et me ferait me sentir bien. Et c’est exactement ce que j’y ai trouvé, pour ma plus grande joie ! J’avais un peu peur de ne pas savoir me laisser embarquer dans l’histoire, mais la plume d’Agnès Ledig a su me rassurer et m’entraîner dans cette belle histoire.

Car Mme Ledig sait écrire, c’est indéniable. Son écriture est à la fois simple et poétique, précise et rêveuse. Dès les premières lignes, j’ai su cerner les caractères des personnages, leur situation personnelle et leurs attentes, et déceler l’ambiance mise en place. Je suis d’ailleurs ravie de déjà posséder deux autres romans de l’auteure dans ma PAL, car je sais que je vais m’en délecter !

J’ai énormément apprécié la galerie de personnages qui nous est présentée dans ce livre. A commencer par Julie, mère célibataire de 20 ans qui, du jour au lendemain, voit sa vie bouleversée par la rencontre de son « ange gardien ». Petit à petit, Julie reprend plaisir à vivre, en rencontrant Paul, le nouveau célibataire philosophe et mécène, et Jérôme, aussi brisé que Julie. Chacun va apporter quelque chose à l’autre, et ils vont s’aider mutuellement à se reconstruire. J’ai aimé l’évolution de ces personnages, de ce joli trio aux personnalités si différentes, et les relations si tendres qui se sont nouées entre eux.

Ce roman m’a fait passer par une multitude d’émotions, du sourire aux larmes (dans le train, c’était sympa, je devais lutter pour ne pas que ça coule). Alors pourquoi pas un coup de coeur me demandez=rez-vous ? A cause de la fin je pense… Trop convenue, trop simple, limite téléfilm. Mais je chipote !

17/20

Livre lu dans le cadre du challenge Un genre par mois

Publicités

17 réflexions sur “Juste avant le bonheur, d’Agnès Ledig

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s