Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom, d’Anonyme

Avec ma PAL de presque 300 livres, je lis peu de nouveautés. A mon grand regret ! Mais il y 9782253158356-001-ta des livres qui attendent depuis tellement dans ma PAL, et que j’aimerais trop lire, que je les passe en priorité. C’est le cas avec Le livre sans nom, que j’ai acheté il y a un an presque pile, et que je viens de lire afin d’avancer pour mon challenge ABC. J’avais entendu d’excellents avis sur ce roman grâce à Clélia de la chaine Brody Books notamment, et j’avais envie d’un roman bien sombre à l’approche d’Halloween. Et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant tout l’humour contenu dans cette histoire !

L’histoire
Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom. La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année !

Mon avis
Quelle lecture jubilatoire ! Ce roman m’a entrainé dans un univers complètement dingue, avec des personnages hallucinants, et un contexte surnaturel délirant : j’ai été totalement surprise par tous ces aspects, et ai donc passé un excellent moment de lecture !

Je comprends tout à fait la rumeur qui affirme que Quentin Tarantino qui aurait écrit ce roman, car c’est son univers : il y a de l’humour noir, du sang partout, des personnages cinglés, encore du sang partout. Cela donne un roman très cinématographique, on s’imagine très bien les scènes à l’écran grâce à l’écriture de l’auteur et la manière dont elles sont écrites dans le livre, et on est vraiment imprégné d’une ambiance particulière.

J’ai adoré suivre la galerie de personnages qui nous est présentée. On ne peut s’attacher à aucun d’entre eux car on les suit parfois un par un au fil des chapitres, et il y en a beaucoup, mais chacun a un petit quelque chose qui fait qu’on l’aime un peu bien quand même, même si c’est la pire des brutes. Toujours grâce à cet humour si particulier présent dans toutes les pages. Et de toute manière, il ne vaut mieux pas trop les apprécier ces personnages, car on ne sait jamais s’ils resteront en vie bien longtemps !

J’ai été très surprise de l’univers surnaturel mis en place dans ce roman. Je m’attendais à un côté western, qui est bien présent, mais pas à cette lutte bien/mal, et à rencontrer des créatures fantastiques. On passe de Tarantino à Buffy, c’est décalé mais fait de manière très intelligente et assez drôle. Il y a aussi un côté chasse à l’homme, qui vire parfois à l’absurde, avec pas mal de suspens parfois (malgré quelques longueurs, il faut l’admettre).

Je ressors de cette lecture très très agréablement surprise, j’ai trouvé ce roman complètement décalé, et il me tarde de lire la suite.

17/20

Livre lu dans le cadre du Challenge ABC 2016

Publicités

14 réflexions sur “Bourbon Kid, tome 1 : Le livre sans nom, d’Anonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s