Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’Anna McPartlin

Il y a presque un an, Fiona Pretty Books m’a donné très très trèèèès envie de lire un roman les-derniers-jours-de-rabbit-hayes-720947: Les derniers jours de Rabbit Hayes (cliquez ici pour lire sa chronique). Rien que par sa couverture, ce roman m’attirait. Et puis je l’ai acheté en mars à Livre Paris. Et puis je l’ai laissé trainer dans ma PAL, en me disant que je serais peut-être déçue finalement… Et arriva la sélection du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web, qui m’a enfin décidé à le lire !

L’histoire
Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

Mon avis
Grâce à l’histoire de Rabbit et de sa famille, je tiens là mon premier coup de cœur de l’année 2017 ! Mais pourquoi, pourquoi, ai-je attendu presque une année avant de le lire ?!! Ce roman m’a touché, bouleversé, il m’a fait rire et pleurer, bref je l’ai adoré !

La grande force de ce roman réside dans ses personnages. Rabbit et la famille Hayes sont tout simplement formidables. La personnalité et le parcours de chacun y sont décrits avec une grande tendresse par l’auteure, ce qui fait qu’on est obligé de s’attacher à chacun d’entre eux. J’ai réussi à m’identifier à chaque membre de cette famille : à la maman pour son côté maternel, à Davey le frère pour son côté solitaire, à Grace la sœur pour son côté dirigeant, à Rabbit pour sa générosité, à Jack le père pour le déni. Et si j’avais lu ce roman en étant bien plus jeune, le personnage de Juliet aurait pu être moi.

Le roman traite avec brio de situations difficiles, que beaucoup d’entre nous voire chacun, est amené à faire face : la mort et son acceptation. Un sujet dur, mais qu’Anna McPartlin traite avec humour et humanité. Loin de s’apitoyer sur ses personnages, elle nous fait voir la mort comme une étape de la vie, et met en valeur l’amour familial et amical qui ressort de cette épreuve. Ce roman nous fait prendre conscience de l’importance de montrer l’amour que l’on ressent pour quelqu’un, et de savoir accepter le sort, même triste, que la vie réserve à chacun.

Alors oui, certaines scènes du roman sont dures. Oui, vous allez pleurer, du moins être très ému. Mais vous allez aussi vous prendre une pleine bouffée d’espoir dans la figure, ressentir une incroyable montée d’amour pour vos proches, avoir envie de leur dire que vous les aimez et de les embrasser, prendre la vie à bras le corps et vivre tout ce que vous pouvez.

Ayant été confrontée à la mort d’un parent il y a quelques années, ce roman a particulièrement fait écho à mon histoire. Mon cœur s’est brisé pour Juliet, et je me suis beaucoup retrouvée dans ses réactions et ses espoirs. Ce roman m’a énormément fait réfléchir au deuil, au déni quant à la maladie, à l’espoir de défier la mort et la nature. J’aurais tellement aimé le lire il y a 10 ans…!

Les derniers jours de Rabbit Hayes est un roman que je relirai avec plaisir et passion. Car je sais d’avance que ce sera comme retourner dans ma famille !

20/20
COUP DE CŒUR

Roman lu dans le cadre du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web

13310639_1008448729204393_237927531362875242_n

Publicités

26 réflexions sur “Les derniers jours de Rabbit Hayes, d’Anna McPartlin

  1. Il est toujours difficile de trouver un roman au thème triste mais qui ne nous laisse pas un goût de tristesse durant des heures… si ce roman ne t’a pas fait cet effet là, alors il doit être très bon.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s