L’affaire de la belle évaporée, de J.J. Murphy

Il y a quelques temps, j’avais vu de bons avis passer sur Le cercle des plumes assassines, de J.J. affaire belle evaporee-crg.inddMurphy, qui est sorti en poche il y a peu. Alors quand j’ai vu le nouveau roman de l’auteur dans la sélection de la dernière Masse Critique Babelio, je l’ai demandé, et eu la chance d’être sélectionnée pour le recevoir. Le résumé m’intriguait énormément, et je trouvais la couverture très originale ! Je me suis donc plongé avec beaucoup de curiosité dans ce roman !

L’histoire
31 décembre, New York, pendant la Prohibition. En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l’hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l’un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu’un cas de variole vient d’être détecté, et l’hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s’arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot, l’extravagante vedette de Broadway, est retrouvée sans vie dans un bain de champagne. Dans une course contre la montre, Dorothy va mener l’enquête, épaulée par Sir Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Une investigation à huis clos, où personnages réels et fictifs se croisent et se recroisent. D’un étage à l’autre, questions, dilemmes et révélations s’enchaînent et s’entrechoquent, alors que le meurtrier, lui, continue à échapper aux membres du Cercle Vicieux.

Mon avis
Quelle belle surprise, quelle belle découverte que ce roman ! J.J. Murphy m’a totalement charmée en me proposant un livre drôle, intelligent et sarcastique, mêlant personnages historiques et fictionnels, et une pleine plongée dans les années 20 ! Un petit moment de bonheur qui fut une bouffée d’air frais par rapport à mes lectures habituelles !

Premier excellent bon point de ce roman : le contexte, les lieux et les personnages historiques qu’il met en scène. Nous nous retrouvons en pleine Prohibition à l’hôtel Algonquin de New York, un soir de Nouvel An. Nous allons croiser quelques fameux personnages, dont les membres de la Table Ronde de l’hôtel : Dorothy Parker, Harpo Marx, Robert Benchley, Aleck Woolcott, pour ne citer qu’eux. Des personnalités que je ne connaissais pas, mais que j’ai eu envie de découvrir grâce à ce roman. Nous croiserons également Sir Arthur Conan Doyle (créateur de Sherlock Holmes), ou encore Douglas Fairbanks et Mary Pickford, célèbres étoiles du cinéma, les premiers à avoir eu leur étoile sur Hollywood Boulevard il me semble. On ne parle plus suffisamment de ces personnalités qui ont rendu les années 1920 mythiques, ça fait donc du bien de se retrouver dans cette ambiance si particulière.

Deuxième bon point : l’écriture de l’auteur, et particulièrement la manière dont il a construit son récit. J’avais l’impression de lire un roman d’Agatha Christie ! Les chapitres fourmillent de personnages, de détails qui semblent anodins alors qu’en réalité ils sont importants, le tout dans un huit clos autour d’un meurtre avec un « détective » qui tente de résoudre l’affaire. Ça m’a rappelé le seul roman d’Agatha Christie mettant en scène Hercule Poirot que j’ai pu lire il y a de très nombreuses années, et qui était construit de la même façon. Et évidemment, on sent l’hommage à Conan Doyle à travers le récit…

Les personnages principaux étant des personnalités du journalisme et de la scène de l’époque, les dialogues sont très bien tournés, les traits d’esprit nombreux, parfois même méchants mais toujours élégants. Certaines lignes m’ont largement fait sourire, et d’autres franchement rire.

Même si j’ai trouvé que l’histoire tournait un peu en rond au bout d’un moment, je ne peux que vous conseiller de vous laisser tenter par ce bijou, qui sort du cercle des thrillers très durs ou des policiers contemporains qui ont du succès actuellement : c’est drôle, original, plein d’esprit et intelligent !

Publicités

10 réflexions sur “L’affaire de la belle évaporée, de J.J. Murphy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s