Manipulation, tome 1 : Les Corbeaux, de Juliette Lemaître

74482645_14595231Depuis le début d’année, j’essaie de combattre mes préjugés livresques en me lançant dans des lectures vers lesquelles je ne serais jamais allée auparavant. Mes principaux préjugés dans le domaine des livres concernent l’auto-édition (à tort) et les très jeunes auteurs (et par très jeunes j’entends entre 15 et 20 ans). J’ai tenté l’expérience de l’auto-édition il y a quelques semaines, et j’ai donc décidé de tenter une très jeune auteure : Juliette Lemaître, qui a semble-t-il écrit le tome 1 de sa saga Manipulation alors qu’elle n’était encore qu’au lycée. Bonne ou mauvaise surprise ?

L’histoire
Dans le futur, la population est dominée par la propagande, l’endoctrinement et la peur : chaque citoyen récalcitrant est exécuté dans l’Arène, à la vue de tous.Personne ne vit à l’extérieur du grillage électrifié qui entoure la ville, la Société. Personne, sauf Liza et Anna, deux sœurs dont les parents ont mystérieusement disparu après y être entrés.Un jour, les Corbeaux, la milice de la Société, débarquent dans leur ferme et enlèvent Anna. Liza, prête à tout pour la retrouver, se lance à l’assaut de la ville. Là-bas, elle rencontre Calim, un hors-la-loi, lui aussi pourchassé. Ensemble, ils vont essayer d’infiltrer la prison où Anna est détenue, sans savoir qu’ils se jettent dans la gueule du loup.Piégée par Connor, le président, Liza doit remporter cinq épreuves dans l’Arène si elle veut espérer libérer sa sœur et sa mère enfin retrouvée. Mais une fois dehors, une tâche plus grande encore l’attend : libérer la ville du joug du président.

Mon avis
J’ai malheureusement été déçue par ce roman, qui ne reste pour moi qu’une introduction trop faible à une saga dont l’univers est largement sous-exploité, et où les personnages ne sont qu’une série de clichés. Oui, désolée, c’est un peu cash, mais sincèrement ma lecture fut laborieuse. Il est rare que je projette d’abandonner un roman, mais là j’ai pensé le faire dès 40 pages… sachant que le roman en fait 350… Je pense que je ne suis pas la cible de ce roman, je suis trop vieille et ayant maintenant l’habitude des dystopies, j’aime avoir des romans où l’univers est bien développé, ce qui n’est pas le cas ici, l’auteure ayant préféré développer l’action.

C’est assez mal parti dès le départ, à cause des personnages. Je les ai trouvé très caricaturaux, plus clichés que clichés : le méchant dictateur vicieux et sans pitié, les deux héroïnes – l’une faible et l’autre pleine de ressource mais manquant de confiance, le rebelle plein de courage et d’humour, etc. Et surtout ils sont tous très jeunes, ce qui rend leurs actions dans le roman totalement non crédibles ! Si vous connaissez une petite fille de 8 ans qui saura résister à des jours de torture physique, présentez-la moi !

Je n’ai pas trouvé l’histoire crédible du tout, que toute la soit-disant manipulation jouée par Connor, le méchant de l’histoire, était vraiment d’un faible niveau, et que tout était prévisible à 125 kilomètres. Par ailleurs c’est un dystopie post-apocalyptique, mais dont l’univers n’est pas du tout exploité ! Ce qui est dommage car ça aurait pu tendre vers un thriller un peu politique, mais là pas du tout, on entrevoit à peine la façon dont la Société fonctionne.

L’une des choses positives à relever dans ce roman, car oui tout de même il y en a, c’est le rythme. Effectivement, il est impossible de s’ennuyer pendant cette lecture ! Chaque chapitre voit son petit rebondissement arriver, il y a énormément d’action, et c’est très agréable d’avancer de cette manière.
Et évidemment, je ne peux que lever mon chapeau à la jeune Juliette Lemaître, qui malgré son jeune âge, a su mettre sa plume efficace au service de son imagination et à sortir une histoire rythmée et qui saura plaire à beaucoup !

Publicités

5 réflexions sur “Manipulation, tome 1 : Les Corbeaux, de Juliette Lemaître

  1. Bon.. Il me tentait mais je passe mon chemin. Je sais pertinemment que les différents défauts que tu soulignes vont me frustrer au plus haut point pendant toute ma lecture donc je vais m’éviter ça et lui éviter une mauvaise chronique au passage ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s