Jeu de patience, tome 1, de Jennifer L. Armentrout

Depuis quelques mois, j’ai envie de découvrir un peu plus en profondeur le genre de la wait-for-you-tome-1-jeu-de-patience-712241romance. Il m’arrive parfois de lire des romans chick-lit, mais les pures histoires d’amour me font peur. Je reste un peu bloquée sur les clichés du genre, le mec soit parfait soit torturé, et donc j’ai du mal à prendre ma lecture au sérieux. Mais j’ai décidé de me lancer tout de même, en essayant de garder mes a priori au placard. C’est grâce à une lecture commune avec Sanguine et Parlons Littérature que j’ai découvert une saga d’une auteure très appréciée dans le genre : Jennifer L. Armentrout !

L’histoire
Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

Mon avis
Globalement, j’ai passé un bon moment avec cette lecture. Moi qui ne suis pas très à l’aise avec le genre de la romance, je me suis laissé prendre au jeu, et ai bien apprécié le moment passé en compagnie d’Avery et Cameron.

Premier bon point : la plume de Jennifer L. Armentrout, fluide et touchante à la fois, notamment dans les moments dramatiques où elle a parfois réussi à m’arracher les larmes (je dis bien presque). Le seul souci que j’ai eu, c’est avec certains dialogues et la redondance de certains mots du style « Oh mon Dieu » ! Car c’était insupportable ces « Oh mon Dieu ! » à tout bout de champ, sincèrement insupportable ! J’ai aussi trouvé que les dialogues n’étaient pas toujours crédibles. Je ne sais pas si ça vient de la traduction, mais certains dialogues avaient l’air de sortir des années 40 tellement les mots employés étaient peu familiers; autrement dit, aucune personne de 20 ans ne parlerait comme ça aujourd’hui…

J’ai par ailleurs été assez surprise par les mystères entourant cette histoire d’amour, car même si on pourrait croire que c’est une romance classique (avec un personnage au passé difficile), l’auteure réussit à intégrer des thèmes très percutants (que je ne peux pas révéler sinon ce serait clairement spoiler). Ils sont traités avec beaucoup de pudeur, sans facilité ni manichéisme, et c’est un point que j’ai beaucoup apprécié.

J’ai réussi à m’identifier au personnage d’Avery, à son histoire et à toutes les difficultés qu’elle tente de surmonter. Même si à certains moments j’avais envie de la secouer, j’ai trouvé qu’elle évoluait positivement pendant le roman. Et il y a le personnage de Cameron… que j’ai aimé, même s’il est trop représentatif du cliché du parfait petit-ami qu’on peut trouver dans les romances : sublime, gentil, drôle, romantique, patient, et bon cuisinier. J’attendais le grumeau dans la soupe (quand je vous parlais d’expressions des années 40…!) le concernant, et ce qui m’a été servi était décevant à ce niveau. J’aurais aimé un personnage masculin plus en nuance, moins parfaitement parfait !

Je suis plutôt sortie convaincue de ma lecture, et lirai avec plaisir les aventures des membres de l’entourage de nos héros !

Publicités

Une réflexion sur “Jeu de patience, tome 1, de Jennifer L. Armentrout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s