Fire Punch, tome 1, de Tatsuki Fujimoto

Quand nous sommes en vacances et que nous passons quelques jours en famille sur Lille, couv33248811avec mon Amoureux, nous allons toujours ensemble à un endroit précis : la librairie. Surtout pour lui d’ailleurs, car il profite pour faire le plein de mangas (il lit aussi des romans, mais je les lui prends à la médiathèque). Ce mois-ci, nous avions tous les deux très envie de découvrir la petite nouveauté des éditions Kaze : Fire Punch ! Un premier tome dont j’avais entendu parler à la radio, et sur les blogs de Galleane et Xander, et qui me tentait. Et bien évidemment, mon Amoureux a très beaucoup énormément fortement insisté pour que je le lise rapidement…

L’histoire
Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !

Mon avis
Âmes sensibles s’abstenir, Fire Punch est un manga dur, brutal, du pur seinen dont certaines scènes prennent aux tripes. Cette lecture fut très bonne, malgré quelques bémols.

L’univers du manga est très intéressant, grâce à une dimension fantastique assez bien travaillée, et qui a un potentiel énorme pour la suite de la série. Entre les différents pouvoirs des Elus, et les personnalités atypiques des personnages que nous rencontrons dans ce tome-ci, je sens que la suite va dépoter !

Côté thématique, nous sommes servis ! Entre inégalités physiques et sociales, gestion du deuil et de la souffrance, nous passons des militaires pleins de pouvoirs aux esclaves sexuels en passant par de pauvres villageois obligés d’avoir recours au cannibalisme pour survivre… Oui, c’est sombre, certaines scènes sont très difficiles, il y a beaucoup de cadavres, beaucoup de sang, beaucoup de douleur dans ce premier tome.

En parlant de douleur, j’ai trouvé incroyable le travail que l’auteur a fait pour nous rendre compte à nous, lecteurs, de la souffrance que subissait son personnage principal : Agni. Non seulement une souffrance psychologique et morale, mais aussi et surtout physique. Un pouvoir qui devient une malédiction, un travail psychologique sur lui-même qui est très bien retranscrit dans le manga, par des planches saisissantes.

Malgré tous ces très bons éléments, je ne peux pas nier que ma lecture a souffert de quelques bémols. J’ai trouvé que les transitions entre les périodes et entre les scènes étaient insuffisamment travaillés, et j’étais parfois un peu perdue dans la temporalité de l’histoire. Rien de transcendant non plus au niveau du dessin, même si je n’ai rien à lui reprocher.

J’ai hâte de pouvoir découvrir la suite de cette série, sachant à quel point la fin m’a laissée perplexe et assez retournée…!

Publicités

Une réflexion sur “Fire Punch, tome 1, de Tatsuki Fujimoto

  1. Haha moi aussi en vacances je visite les librairies (une est prévue pour cet aprem, de BD/manga d’ailleurs!). Bref, j’ai hésité à prendre Fire Punch mardi (j’ai opté pour Les Royaumes Carnivores^^). Vu ton avis, je pense plutôt l’emprunter en médiathèque quand il sera dispo. Il a l’air de valoir le coup d’être lu, mais je me vois pas commencer la série. J’ai hâte de lire ton avis sur la suite tout de même ! Il se peut que je change d’avis lorsqu’elle sera sortie !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s