Inconnu à cette adresse, de Kressmann Taylor

9782290042397L’été dernier, je me suis lancée dans la préparation de ma pile à lire pour le challenge ABC 2017 (oui oui, je prends de l’avance pour faire ces PAL, histoire de sortir des livres qui sont dans ma bibliothèque depuis longtemps !). Dans ma sélection se trouvait le très court Inconnu à cette adresse, dont j’avais entendu de très bons avis, notamment sur le blog de Pretty Books.

L’histoire
Martin Schulse, Allemand et Max Eisenstein, juif Américain, sont deux galeristes associés, aux Etats-Unis. Ils sont surtout deux amis fervents, deux frères. Malgré l’installation de Martin à Munich, ils poursuivent leur amitié à travers des lettres chaleureuses, passionnées. En juillet 1933 pourtant, les doutes et le malaise de Martin face aux remous du gouvernement allemand font vite place à un antisémitisme que ne tempère plus la moindre trace d’affection. D’une cruauté imparable, sa décision tombe comme une sentence : « Ici en Allemagne, un de ces hommes d’action énergiques, essentiels, est sorti du rang. Et je me rallie à lui. » Max ne peut se résoudre à une telle révolution, sentimentale et politique.

Mon avis
Cette nouvelle fut une vraie claque ! Ma lecture m’a glacé le sang, m’a ému, m’a révolté, m’a fait réfléchir, tout cela en si peu de mots et de pages… Il est certain que je garderai un souvenir très ému de ce livre.

Je n’ai aucun défaut à adresser à ce roman. Aucun défaut ne m’a sauté aux yeux, rien ne m’a dérangé pendant ma lecture. Le principe d’une nouvelle épistolaire est parfait, il permet de mettre en abime les l’évolution des liens d’amitié entre les deux personnages, et celle de la situation politique allemande, sans rentrer dans de longues descriptions. Le style est ainsi très épuré et sobre, il va à l’essentiel, et c’est ce qui le rend si terriblement efficace. Et surtout ce style sert l’histoire, en jouant avec les lettres et leur principe, et en se basant sur ce mode d’échange pour faire avancer le récit. Elle en fait ainsi une utilisation intelligente et bien construite.

Malgré le peu de lignes de cette nouvelle, on ne peut rester insensible à la détérioration de l’amitié entre Martin et Max, et surtout à l’effet que la propagande et la vindicte populaire peut avoir sur les esprits. C’est dur d’admettre que, quelque soit notre âge ou notre situation, les opinions peuvent varier jusqu’à de tels extrêmes car on se laisse bercer par le charisme d’un homme ou par l’opinion de la majorité. C’est glaçant de voir à quel point l’Homme peut perdre toute l’humanité qui est censé le caractériser.

Quand on sait qu’en plus, cette nouvelle a été écrite en 1933, c’est-à-dire au moment de l’arrivée de Hitler au pouvoir, et que l’on voit tout ce qu’elle dénonce et prévient, on ne peut qu’être frappé par la clairvoyance de l’auteure. Je suis ravie de voir cette oeuvre étudiée à l’école, car en plus d’être très bien maitrisé littérairement parlant, il aborde des thèmes importants qu’il n’est jamais trop tôt à appréhender.

Si vous n’avez pas encore lu cette courte nouvelle, je vous invite à chausser vos baskets, à courir jusqu’à votre librairie préférée, et à vous la procurer !

16 réflexions sur “Inconnu à cette adresse, de Kressmann Taylor

  1. Très belle chronique ! J’ai lu cette nouvelle il y a une dizaine d’années et je me souviens, comme tu le dis si bien, de la claque prise à la lecture ! Mais certains détails m’échappent, tu m’as donné envie d’une relecture avec quelques années de plus 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifique histoire courte qui raconte la correspondance entre deux amis en 1932. L’un, Max, est resté aux Etats Unis pour maintenir l’entreprise de vente d’objet d’art à flot l’autre, Martin, est rentré au pays en Allemagne.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s