Dysfonctionnelle, d’Axl Cendres

couv21322426Au moment de sa sortie il y a presque deux ans, les avis concernant le roman Dysfonctionnelle était dithyrambiques (je pense notamment à Audrey du blog et de la chaine Le souffle des mots). Quelques mois plus tard, au détour d’une étagère de ma médiathèque, que vois-je : ce roman qui me tentait tant ! Ni une ni deux, hop dans ma besace !

L’histoire
Fidèle, jeune adolescente, grandit, entourée de ses six frères et soeurs, dans une famille dysfonctionnelle : son père enchaîne les allers-retours en prison, sa mère est à l’asile. Dotée d’une « intelligence précoce », elle s’intègre à un lycée des beaux quartiers où les élèves la regardent comme un alien. Mais c’est là que l’attend l’amour, le vrai, celui qui transforme, celui qui sauve…

Mon avis
Contre toute attente, Dysfonctionnelle fut une excellentissime lecture, voire même un petit coup de coeur. Je ne m’attendais pas à ce que ce court roman jeunesse (enfin court, 300 pages tout de même !) me touche tant, me fasse rire et m’émeut.

La grande force de ce roman réside dans son personnage principal : Fifi, ou Fidèle, ou Bouboule. Fifi est un personnage fort, original, attachant, drôle, touchant, intelligent et extrêmement fort. C’est l’un de ses personnages qui vous fait réfléchir sur vous-même, et dont l’une des facette vous donne forcément envie de lui ressembler. Elle fait dorénavant et sans conteste partie de mes personnages préférés de roman de tous les temps !
Nous allons suivre sa vie, de sa naissance à une partie avancée de sa vie, ainsi que sa vie de famille, ses moments de joie et ses turpitudes. Une famille nombreuses, hors normes, composée de personnalités plus fantasques les unes que les autres. Chaque membre de cette famille apporte sa pierre à l’édifice familial, amène de bonnes et de mauvaises choses. Même s’ils sont tellement différents qu’il leur est parfois difficile de vivre ensemble, on ressent clairement l’amour qui les unit.

Ce roman m’a fait réfléchir sur les préjugés qui existent sur les familles qui sortent du modèle traditionnel. A aucun moment Fidèle ne remet en cause la « normalité » de sa famille, que ce soit du fait du nombre d’enfants, de la multiplicité des religions, des origines de ses parents, ou de leur niveau social, alors que tout le monde autour d’elle le fait. Et même si sa famille est loin d’être parfaite, comme toutes les familles, cela en fait-il vraiment une famille dysfonctionnelle, autrement dit qui ne fonctionne pas correctement ?

Le roman jongle avec énormément de thématiques : problématiques sociales, religions, psychiatrie, intégration, homosexualité, deuil, parentalité… Malgré leur gravité, Axl Cendres les traite avec beaucoup de subtilité, nous offrant un roman dur sans que l’on s’en aperçoive, extrêmement bien écrit, très intelligent, et plein de tendresse. Que demander de plus ?

Alors oui, effectivement, Dysfonctionnelle est un roman jeunesse. Mais du haut de mes 31 ans, je l’ai savouré avec avidité, délectation et passion ! Alors foncez !

3 réflexions sur “Dysfonctionnelle, d’Axl Cendres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s