Illuminae, tome 1 : Dossier Alexander, de Jay Kristoff et Amie Kaufman

9782203106536S’il y a un roman qui me fait envie depuis plusieurs mois, c’est bien Illuminae : un beau pavé de plus de 600 pavés aux couleurs chaudes, abordant la science-fiction de manière assez originale à travers un mode de narration fait de mails, rapports, et pages Internet. Autrement dit : il n’y a pas de narration traditionnelle dans ce roman. Je n’ai donc pas hésité une minute à l’emprunter à la médiathèque, et à m’y plonger, en me demandant quand même si l’originalité du récit allait être une force ou une faiblesse…

L’histoire
Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

Mon avis
J’ai passé un excellent moment de lecture avec Illuminae, qui a su me surprendre par son histoire et par sa narration ! J’ai été entièrement convaincue par l’originalité de la narration, et j’ai vibré tout au long du livre avec les personnages et les scènes d’action. Ce roman est un pari réussi !

Pourtant, ce n’était pas très bien parti… En commençant le livre, j’ai été frappée de voir à quel point la romance entre nos deux héros, adolescents, prenait de l’importance. Et moi, personnellement, les romances entre adolescents, j’en ai assez lu, et je trouve que dans cette histoire-là, en poser une dès le départ et de cette manière-là, c’était trop lourd. J’ai eu également beaucoup de mal avec Kady, l’héroïne du roman, le cliché de l’adolescente en colère, rebelle pour un rien, pénible.

Et finalement, petit à petit, je me suis laissée prendre au jeu, je me suis même prise d’affection pour Kady et Ezra dont les rapports s’apaisent et dont les caractères sont amenés à murir de par l’expérience qu’ils subissent. J’ai apprécié la manière dont les auteurs les faisaient réagir, et les décisions qu’ils prenaient tout au long du roman faisaient sens.

Mais ce que j’ai apprécié le plus, c’est la tension qui règne de la première à la toute dernière ligne du livre. Je ne m’attendais pas à ce qu’un roman jeunesse puisse à ce point être aussi pesant, et décrire certaines scènes aussi lourdes et aussi dures. Les scènes d’action sont très nombreuses, vont très loin dans les descriptions des morts et des meurtres, et c’est un aspect que j’ai adoré ! J’ai été tenue en haleine pendant tout le roman, et ça faisait longtemps qu’un ouvrage de science-fiction n’avait pas aussi bien fonctionné sur moi.

En plus les thématiques abordées sont intéressantes : c’est un roman de science-fiction qui aborde des aspects très politiques, et explique la dureté de l’économie par rapport aux rapports humains. Mais c’est aussi un roman qui aborde la thématique du deuil, du passage à l’âge adulte, du poids des responsabilités, et qui aborde la question du bien-être de tous par rapport au bien-être individuel.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir Illuminae, pour l’audace et l’originalité de sa narration, ainsi que pour son histoire qui est efficace. Une réussite dont il me tarde de lire la suite !

5 réflexions sur “Illuminae, tome 1 : Dossier Alexander, de Jay Kristoff et Amie Kaufman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s