L’assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule, de Robin Hobb

Il y a quelques mois, j’ai commencé la saga si connue de L’Assassin Royal, et je dois avouer qu’à chaque tome mon enthousiasme monte crescendo. C’est donc avec un plaisir certain qu’environ tous les deux mois, je sors un tome de ma bibliothèque et me plonge avec délectation dans les aventures de Fitz !

L’histoire
Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres…

Mon avis
Cette saga mais CETTE SAGAAAA ! Plus les tomes passent et plus je l’aime ! On sent que ce tome marque la fin de la première intégrale, tant il est mené par l’action et la révélation d’éléments soulevés lors du premier tome déjà. Bref, c’était génial, palpitant, intelligent, et remarquablement bien écrit ! Et oui, cette lecture a frôlé le coup de cœur !

Ce tome-ci est très clairement centré sur l’action. Il se passe énormément de choses dans ce roman, des batailles armées, des complots, des assassinats, des courses poursuites, etc. L’auteure n’épargne par son lecteur, car on ne sait plus donner de la tête ! Entre la vie personnelle, son statut d’assassin mais aussi de membre de la lignée royale, les relations Subtil/Vérité/Royal, Kettricken (que j’aime d’un immense amour admiratif ! Ce personnage est génialissime !), Molly, Oeil-de-nuit, Umbre, etc., on se balade de personnages en personnages, d’intrigue en intrigue, de révélation en révélation, et c’est tout bonnement génial.

Car on pourrait se perdre dans ce dédale d’intrigues et de personnages, mais non ! Car Robin Hobb a du talent. Non seulement elle est douée pour mettre en place des univers cohérents et bien exploités, mais en plus elle est douée pour mettre en place un imbroglio d’intrigues et à les faire évoluer de manière subtile et intelligente sur quelques centaines de pages, jusqu’à une explosion finale d’apothéose, qui m’a laissé pantelante ! Car à la fin de ce tome j’étais à bout de souffle, réellement !

Si vous ne connaissez pas encore la saga de L’assassin royal, je ne peux que vous conseiller de vous y mettre : c’est de la fantasy accessible mais intelligente, bien écrite, avec des personnages forts et une intrigue bien menée ! Et je peux vous dire que j’ai hâte que décembre arrive pour dévorer le tome 4, oui oui oui !

Mon avis sur le tome 1
Mon avis sur le tome 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s