La joueuse de go, de Shan Sa

Il y a plusieurs mois, ma copine Mademoiselle L Bouquine m’a prêté pleeeeiiin de livres de sa bibliothèque qu’elle avait vus dans ma wish list. Parmi eux se trouvait le fameux La joueuse de go, dont j’avais entendu énormément de bien. J’aime énormément les romans historiques retraçant l’Histoire de l’Asie (notamment de la Chine et du Japon), et j’étais curieuse de découvrir ce roman français traitant de l’invasion de la Mandchourie par les Japonais.

L’histoire
Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l’armée japonaise. Alors que l’aristocratie tente d’oublier la guerre, une princesse de seize ans joue au go, place des Mille Vents. Sur le damier, elle bat tous ses prétendants. Mais elle ignore encore son adversaire de demain : un jeune officier japonais dévoué à l’utopie impérialiste. Ils s’affrontent, sans un geste, jusqu’au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l’envahisseur. 

Mon avis
La joueuse de go est une lecture très particulière, empreinte de poésie et de violence, qui m’a énormément plu ! J’ai trouvé cette lecture extrêmement intéressante d’un point de vue historique et culturel, très riche au niveau de l’écriture, bref c’est un roman à lire !

Ce qui m’a le plus marqué durant ma lecture, c’est très clairement la plume de Shan Sa : que de poésie ! Certaines phrases sont absolument sublimes, de la vraie dentelle littéraire. Elle possède une plume à la fois pudique et très libre, très imagée, qui s’adapte parfaitement à la culture qu’elle décrit à travers ses personnages et ses décors. Dans la même veine que ce roman, j’ai depuis intégré le roman Impératrice de cette même autrice dans ma wishlist, j’espère pouvoir prochainement le découvrir !

J’ai énormément apprécié le personnage principal, cette fameuse joueuse de go. Une jeune femme très moderne, qui tente de sortir de son carcan familial, de la condition de femme qui va s’imposer à elle. Elle veut vivre sa propre vie, faire ses propres expériences, comme un homme aurait le droit de le faire.
Elle rencontre le second personnage du roman en jouant au go, un jeu alliant stratégie et anticipation, les deux nouant une relation particulière, entre sentiments et politique. Ces deux personnages sont très différents, de par leur culture, leur condition, leur sexe. Leurs histoires complètent parfaitement le roman, nous baladant entre moments de violence et d’amour, de liberté et d’assouvissement, de jeu et de réflexion.

La joueuse de go n’est pas un roman d’amour, c’est un roman qui aborde de très nombreux thèmes : féminisme, guerre, émancipation, politique. C’est un roman à la fois doux et violent, contemplatif et plein d’action, qui ne peut laisser indifférent. Et même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire (il m’a bien fallu 80 pages pour être dedans), j’ai passé un très joli moment de lecture avec ce roman, presque hors du temps…

Si la culture et l’Histoire asiatique vous intéresse, je vous conseille ardemment de vous pencher sur ce roman, français certes, mais authentique et brillant ! Une petite pépite !

8 réflexions sur “La joueuse de go, de Shan Sa

  1. Ce livre est une de mes meilleures lectures scolaires. Je l’ai lu en Première et j’avais adoré cette histoire ainsi que la plume de l’auteure, comme toi. J’avais été scotchée par le talent de Shan Sa et le fait qu’elle parvienne à traduire réellement la poésie des cultures asiatiques tout en écrivant en français, une langue qu’elle maîtrise d’ailleurs très bien. Cette découverte à l’école m’avait par la suite donné envie de découvrir son autre roman, Impératrice, très intéressant lui aussi. 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s