A la place du coeur, saison 1, d’Arnaud Cathrine

Lire A la place du coeur ne m’a jamais trop tenté, je dois bien l’avouer… jusqu’à ce qu’il se retrouve sélectionné pour le Prix Littéraire des Chroniqueurs Web. Car quand je l’ai mis dans ma sélection des livres que j’allais lire avant le vote, et que tout le monde m’a dit qu’il était génial, et bien j’ai commencé à me refaire une petite idée du roman (influençable je suis !). Je me suis donc décidée à l’emprunter à la médiathèque, et à m’y plonger pendant un week-end cocooning.

L’histoire

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »…
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes…
À la place du coeur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’oeuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s’écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Mon avis

Il y a parfois du bon à être influençable ! Alors qu’A la place du coeur ne me tentait pas, je me suis doucement laissée convaincre de le lire… et j’ai A-DO-RE ! Ce roman est même un petit coup de coeur !

Ecrire un roman avec our thème de fond les attentats récents est délicat. Mais Arnaud Cathrine embrasse totalement sa problématique de fonds en explorant les questionnements et les changements que cela peut engendrer sur des adolescents. Le roman ne tombe pas dans le cliché, on rencontre une quantité d’adolescents de milieux et d’origines différents, d’opinions et de réactions diverses face à ce qui se passe. La manière dont l’auteur montre cette diversité, les échanges qui peuvent en faire sa force et sa richesse, mais qui peut aussi entrainer des difficultés de compréhension, est très intéressante, bien nuancée, profonde et intelligente.

Cela tient notamment dans la jolie galerie de personnages qu’il met en scène. J’ai beaucoup aimé le personnage de Caumes, très sensible à son environnement immédiat tout comme ce qui se passe dans son monde, qui n’hésite pas à aller au-delà de l’image qu’il veut donner autour de lui pour défendre ses convictions et assumer ses sentiments. J’ai également beaucoup aimer son entourage, dont aucun personnage ne rentre dans un cliché spécifique. Chaque personnage possède une profondeur que l’auteur n’hésite pas à explorer.

On pourrait se dire que la gestion des attentats pourrait se suffire comme histoire; or, Arnaud Cathrine a choisi de poser une romance au milieu de tout ça. Pari risqué, mais pari réussi ! La romance n’est ni niaise ni trash, elle est juste réaliste. Elle permet aux personnages d’évoluer, elle fait avancer l’intrigue en parallèle, en mettant en perspective beaucoup d’éléments dans la vie de Caumes et de ses camarades. Et contrairement à ce que j’ai pu lire un peu partout, non, Caumes n’a pas remplacé son cerveau par ses parties génitales, au contraire je trouve le thème de la découverte sexuelle très bien retranscrit.

A la place du coeur est un roman qui a su me surprendre par la multitude de thématiques qui y sont traitées. Caumes est balladé entre amour, sexe, problèmes familiaux, opinions politiques, inégalités sociales, racisme, homosexualité. Voir la manière dont il passait d’adolescent à jeune adulte du fait des épreuves qui lui tombent dessus et qui le forgent m’a beaucoup ému. Je vous recommande donc plus que chaudement ce roman surprenant, sensible, intelligent et profond !

6 réflexions sur “A la place du coeur, saison 1, d’Arnaud Cathrine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s