Les heures sombres, de Joe Wright

5360469Avec le retour de ma passion pour le cinéma, j’ai envie de me lancer dans un petit challenge : voir la majorité des films nommés aux cérémonies de récompenses américaines et françaises, en priorité aux Césars et aux Oscars. Et il y a du boulot ! J’ai donc décidé d’aller voir Les heures sombres après avoir entendu des avis excellents sur le film, et pour voir ce que donnait la performance de Gary Oldman dans le rôle de Winston Churchill !

Résumé
Homme politique brillant et plein d’esprit, Winston Churchill est un des piliers du Parlement du Royaume-Uni, mais à 65 ans déjà, il est un candidat improbable au poste de Premier Ministre. Il y est cependant nommé d’urgence le 10 mai 1940, après la démission de Neville Chamberlain, et dans un contexte européen dramatique marqué par les défaites successives des Alliés face aux troupes nazies et par l’armée britannique dans l’incapacité d’être évacuée de Dunkerque.
Alors que plane la menace d’une invasion du Royaume- Uni par Hitler et que 200 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque, Churchill découvre que son propre parti complote contre lui et que même son roi, George VI, se montre fort sceptique quant à son aptitude à assurer la lourde tâche qui lui incombe. Churchill doit prendre une décision fatidique : négocier un traité de paix avec l’Allemagne nazie et épargner à ce terrible prix le peuple britannique ou mobiliser le pays et se battre envers et contre tout.
Avec le soutien de Clémentine, celle qu’il a épousée 31 ans auparavant, il se tourne vers le peuple britannique pour trouver la force de tenir et de se battre pour défendre les idéaux de son pays, sa liberté et son indépendance. Avec le pouvoir des mots comme ultime recours, et avec l’aide de son infatigable secrétaire, Winston Churchill doit composer et prononcer les discours qui rallieront son pays. Traversant, comme l’Europe entière, ses heures les plus sombres, il est en marche pour changer à jamais le cours de l’Histoire.

Mon avis
Je ne m’attendais pas à passer un si beau moment devant ce film. Généralement les biopics m’intéressent car ils m’apprennent des choses, mais celui-ci m’a passionné car il nous conte une réelle histoire ! Le film se concentre en effet sur les premiers jours de Churchill en tant que Premier Ministre, au tout début de la Seconde Guerre Mondiale.

5477910

Il est logique qu’en France, on ne connaisse pas les débuts de la Guerre et leurs conséquences du côté britannique. Le seul constat est que grâce à la combativité et la résistance de ce royaume, qui a hébergé De Gaulle et convaincu les Etats-Unis de s’allier, Hitler a été vaincu. Sauf que ce film nous démontre que rien ne fut si simple, et que cette résistance était loin d’être gagnée. Comment demander, politiquement parlant, à des hommes de se sacrifier pour une guerre qui semble déjà perdue d’avance au bout de quelques semaines seulement ?

Winston Churchill est vu comme l’homme qui a permis aux alliés de gagner la Guerre. Et effectivement, il en est en grande partie responsable. Les heures sombres nous montre à quel point il s’est retrouvé acculé par cette guerre et les horribles nouvelles qu’elle amenait du continent, chaque heure de chaque jour et chaque nuit qui passait, tiraillé entre son esprit de résistance et la possibilité d’épargner à son peuple une possible invasion par des négociations avec l’ennemi, la complexité stratégique qu’entrainait toutes ces manoeuvres au sein d’un pays politiquement divisé.

1226282

A travers tous ces aspects, Joe Wright nous livre un film assez sombre, mais brillant. Même si je connaissais le dénouement, je n’ai pu m’empêcher de vibrer d’émotions pendant tout le film, me sentant moi-même asphyxiée par la charge qui pesait sur les épaules de notre héros. Comme lui j’étais habitée par des sentiments de révolte, de crainte, et de peur.

Ces émotions sont exacerbées par le jeu de Gary Oldman, prodigieusement bon dans son personnage. Il a adopté la gestuelle et le phrasé de Churchill de façon magistrale, et ses nombreuses récompenses et nominations pour ce rôle sont largement méritées. Le reste du casting n’est pas en reste, Kristin Scott Thomas en premier lieu, à la fois insolente et amoureuse dans le rôle de sa femme, et Lily James touchante dans le rôle de son assistante dactylo.

5967188

Comme d’habitude, Joe Wright nous signe une réalisation impeccable. Maître du film historique, il manie l’art de retransmettre une ambiance dans les décors et surtout dans les lumières. Les heures sombres nous propose un univers fait de décors étroits, d’air vicié par la fumée, de lumières tamisées, qui s’assombrissent au fur et à mesure de l’avancée de l’armée allemande. Beaucoup de plans serrés ou de gros plans sont également présents dans le film, montrant la solitude du personnage de Churchill dans les moments les plus épineux de ces sombres journées, contrairement aux scènes où il présente des discours par exemple, où le cadre est bien plus grand.

Vous l’aurez compris, je vous conseille plus que vivement de voir Les heures sombres : un film intéressant, au casting parfait et à la réalisation impeccable, qui vous fera vibrer !

12 réflexions sur “Les heures sombres, de Joe Wright

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s