Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais livre en Avril…

hello-april

J’ai beau avoir énormément de livres dans ma pile à lire, je ne peux m’empêcher d’en emprunter. Et pas seulement à la médiathèque… Mes proches font régulièrement les frais de mon amour des livres, j’ai tendance à me diriger machinalement vers les bibliothèques quand j’arrive chez eux, et à laisser mes mains empoigner des livres… Oups ! Et en plus je ne fais pas que les emprunter, je les laisse trainer !

Ce mois-ci, j’ai donc décidé de lire une belle partie des romans que j’ai pu emprunter à mon entourage ! Et il y en a beaucoup… beaucoup trop même ! J’ai en plus de ça des partenariats NetGalley à lire, et quelques lectures communes prévues ! Voici ma pile à lire prévisionnelle !

1294301-gfLa formule de Dieu, de José Rodrigues Dos Santos – 650 pages, Editions HC
Un roman dont j’ai beaucoup entendu parler en positif, et que ma copine Mademoiselle L Bouquine m’a prêté il y a très très trop longtemps. Vu qu’en plus il remplira parfaitement son rôle de pavé pour la lecture commune organisée sur le groupe Il est bien ce livre (lire un pavé de plus de 600 pages), il passera à la casserole ce mois-ci !
Printemps 1951, deux espions de la CIA épient une rencontre de la plus haute importance entre David Ben Gourion, « premier » Premier Ministre de l’État d’Israël, et Albert Einstein. L’objet de leur discussion : l’obtention de l’arme nucléaire par le jeune état juif et l’existence de Dieu.
Cinquante ans plus tard, Tomas Noronha, expert en cryptologie, est appelé au Caire par une mystérieuse jeune femme. Sa mission : déchiffrer un cryptogramme caché dans un document détenu par le gouvernement de Téhéran. Un manuscrit écrit de la main d’Albert Einstein dont le contenu pourrait bousculer l’ordre mondial.
Tomas Noronha devient alors un agent double censé collaborer avec les Iraniens pour informer l’Occident. Mais au cours de son enquête, il découvre que le fameux manuscrit contient beaucoup plus de choses que ne l’espéraient ses différents commanditaires. Il serait tout simplement la preuve scientifique de l’existence de Dieu.

*******************************

ten-tiny-breaths-tome-3-saisir-783525Ten Tiny Breaths, tome 3 : Saisir, de K. A. Tucker – 544 pages, Editions Le Livre de Poche
Je compte lire ce roman pour mon challenge ABC 2018, et ça me permettra également de terminer une saga ! Je le lirai en plus en LC avec Sorbet Kiwi, j’ai déjà hâte !
Être propriétaire d’un club de danseuses n’est pas le rêve auquel aspirent la plupart des hommes. De longues heures de travail, des employés affligés d’un tas de problèmes, la police constamment sur les talons, etc. Cain en vient à reconsidérer sa mission tacite de sauver les femmes qui sont à son service. Jusqu’à ce que Charlie passe la porte de son établissement et que les choses se compliquent. Cain n’a habituellement pas de mal à éviter les aventures «extra-professionnelles», mais, devant Charlie, il a peine à se maîtriser.
Charlie a besoin d’argent pour disparaître le plus rapidement possible. Et, bien que les autres danseuses tournent autour du patron sexy et mystérieux, Cain ne l’intéresse pas. Après tout, elle ne peut se permettre de se laisser distraire par des histoires d’amour. Malheureusement, Charlie se rend bientôt compte qu’elle éprouve des sentiments pour Cain, et qu’ils pourraient être réciproques. Mais perdre cet homme, lorsqu’il découvrira dans quoi elle trempe, sera plus douloureux que toute autre sentence qui pourrait lui être imposée…

*******************************

9782365693417Le goût sucré des souvenirs, de Beate Teresa Hanika – 272 pages, Editions Les Escales
Un roman dont le résumé et la couverture m’ont immédiatement attiré, et que j’ai pu recevoir grâce à NetGalley et à la maison d’édition !
Elisabetta Shapiro, 80 ans, vit seule dans sa maison familiale au coeur de Vienne. De son enfance, elle a conservé des dizaines de pots de confiture d’abricot, tous confectionnés avec sa mère. Véritable madeleine de Proust, la confiture sucrée la replonge immanquablement dans son passé de jeune fille juive dans la Vienne nazie : son quotidien d’abord faste et luxueux, ses grandes soeurs qu’elles jalousaient secrètement, la voix de sa mère lorsque celle-ci chantait. Et puis l’arrestation de toute sa famille par les SS, la solitude et la perte de repères. Quand Pola, une jeune danseuse, emménage chez la vieille dame, ses habitudes sont chamboulées. D’autant plus que Pola lutte, elle aussi, contre ses propres démons. Malgré leurs différences, les deux femmes vont peu à peu se rapprocher et nouer des liens plus forts qu’elles ne l’auraient imaginé.

*******************************

9782863744536-001-tAu petit bonheur la chance !, d’Aurélie Valognes – 342 pages, Editions Mazarine
Je l’avoue : je n’ai encore jamais lu de roman écrit par Aurélie Valognes ! Ce sera donc une découverte, que je peux faire grâce à NetGalley et à la maison d’édition !
1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grandmère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus. Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot. Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon. Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie. Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie !

*******************************

9782221197271oriFilles de la mer, de Mary Lynn Bracht – 432 pages, Editions Robert Laffont
Un roman dont le résumé et la couverture m’ont immédiatement attiré, et que j’ai pu recevoir grâce à NetGalley et à la maison d’édition ! J’adore les romans historiques, particulièrement ceux qui se déroulent en Asie, et la thématique de celui-ci me parait vraiment poignante : j’ai hâte hâte hââââââte de le lire !
Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée.
Un jour, alors qu’Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu’elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.

*******************************

chroniques-des-vampires-tome-2-lestat-le-vampire-63037Chroniques des vampires, tome 2 : Lestat le Vampire, d’Anne Rice – 606 pages, Editions Presses Pocket
Un roman que j’ai emprunté à ma grande soeur il y a plus d’un an… Oui oui, plus d’un an… Bon, je vous rassure elle a lu et relu le roman, donc ça ne la dérange pas trop), et qui me permet d’avancer dans la saga des Chroniques des Vampires ! J’ai lu Entretien avec un vampire il y a plus de quatre ans je pense… il est plus que temps de reprendre la série !
Lestat le vampire s’est réveillé de sa léthargie. Le climat dionysiaque qui règne sur le monde l’a rappelé à la vie, exaltant sa soif de sang, de gloire et d’outrance. Vampire impie, Lestat est décidé à outrepasser toutes les limites. Star du rock, gothique et sensuel, auteur d’une autobiographie scandaleuse, Lestat affiche et revendique sa nature vampirique. Il en joue, séduit et fascine. Voici son histoire, voici comment Lestat, dandy impénitent, scandalisa jusqu’à ceux de son espèce…

*******************************

tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande-904881Tu comprendras quand tu seras plus grande, de Virginie Grimaldi – 480 pages, Editions Le Livre de Poche
Il est temps pour moi de me plonger dans les premiers romans de Virginie Grimaldi, que tout le monde a apparemment adoré, et qui m’ont été prêtés par mon amie Julie ! Je commencerai ma découverte par ce roman-ci, qui m’a l’air tout printanier, parfait pour la saison !
Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…

*******************************

110705671Les maraudeurs, de Tom Cooper – 416 pages, Editions Albin Michel
Un roman que j’ai emprunté à la médiathèque après l’avoir repéré il y a un an et demi lors de la précédente édition du Prix Littéraire des Chroniqueurs Web !
À Jeanette, en Louisiane, on survit tant bien que mal grâce à la pêche, de génération en génération, mais depuis le passage de l’ouragan Katrina rien n’est plus pareil. Et quand la marée noire vient polluer les côtes, les habitants sont de nouveau confrontés au pire. Parmi eux, Gus Lindquist, un pêcheur manchot accro aux antidouleurs, qui rêve depuis toujours de trouver le trésor caché de Jean Lafitte, le célèbre flibustier, et parcourt le bayou, armé de son détecteur de métaux. Ou encore Wes Trench, un adolescent en rupture avec son père, et les frères Toup, des jumeaux psychopathes qui font pousser de la marijuana en plein cœur des marécages. Leurs chemins croiseront ceux de Hanson et Cosgrove, deux losers prêts à tout pour devenir riches, et de Brady Grimes, mandaté par la compagnie pétrolière pour inciter les familles sinistrées à renoncer aux poursuites en échange d’un chèque. Mais tous n’en sortiront pas indemnes…

*******************************

couv7328474Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi – 440 pages, Editions Pocket
Ma collègue m’a prêté ce roman il y a plus de deux ans… Oui oui, deux ans…! Il serait peut-être temps que je le lise non ?! Bon, le problème, c’est que c’est un roman de Michel Bussi, auteur qui ne m’avait pas convaincu avec Nymphéas Noirs… A voir ce que celui-ci va donner !
Un couple d’amoureux dans les eaux turquoise de l’île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant, le rêve tourne court. Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial, devient le coupable idéal. Désemparé, ne sachant comment prouver son innocence, il prend la fuite avec leur fille de six ans. Pour la police, cela sonne comme un aveu : la course-poursuite, au cœur de la nature luxuriante de l’île, est lancée.

*******************************

jeux-de-miroirs-865945-264-432Jeux de miroirs, d’E.O. Chirovici – 315 pages, Editions Les Escales
Un roman que j’avais reçu en partenariat avec NetGalley il y a un an… et que je n’ai jamais pris le temps de lire ! Je l’ai donc emprunté à la médiathèque pour en rendre tout de même une chronique !
Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l’intrigue immédiatement. En effet, l’un des personnages n’est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fi n des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ? Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l’intrigue, l’agent tente d’en savoir plus. Mais l’auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu’à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d’investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d’un maelström de fausses pistes.

*******************************

1801-lechoixdunemere_orgLe choix d’une mère, de Sinéad Moriarty – 480 pages, Editions Milady
Un roman dont le résumé et la couverture m’ont immédiatement attiré, et que j’ai pu recevoir grâce à NetGalley et à la maison d’édition ! Un roman feel-good devrait me faire du bien au milieu de tous ces romans historiques et de ces thrillers !
Après un divorce pénible qui a abouti à l’éclatement de sa famille, Kate remonte peu à peu la pente. Mais lorsque l’on diagnostique un cancer à Jess, sa fille de douze ans, c’est, pour elle, l’épreuve ultime. Entre son fils de dix-huit ans qui nourrit un ressentiment profond pour son père, son fils de sept ans désorienté et son ex-mari démissionnaire, Kate ignore comment gérer la situation. À présent, elle doit aussi apprendre à oublier ses propres peurs et son chagrin, et penser avant tout à ses enfants et, tout particulièrement, à Jess. Et si se préoccuper de leur bien-être à tous signifiait commettre l’impensable ?

*******************************

rebelle-du-desert-779630Rebelle du désert, tome 1, d’Alwyn Hamilton – 284 pages, Editions Pocket Jeunesse
Un roman que j’aurais souhaité découvrir pour le Prix Littéraire des Chroniqueurs Web, mais que je n’ai pas eu le temps de lire avant le 31 mars… Mais vu qu’il n’est jamais trop tard pour lire de bons livres, je m’y mets ce mois-ci ! Ce sera le seul roman de fantasy jeunesse du mois, il me fera du bien au milieu de toutes ces lectures un peu plus « sérieuses »… Et puis au moins, si je suis à fond, je n’aurais pas à attendre trop longtemps avant de pouvoir découvrir vu que la suite est déjà sortie !
Prisonnière d’une vie étouffante au coeur du désert, Amani n’aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d’un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu’elle en tomberait amoureuse… ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le sultan.

*******************************

couv29397595Le Chardonneret, de Donna Tartt – 1100 pages, Editions Pocket
Un roman que j’ai commencé l’été dernier… oui oui ! J’en ai lu 40% avant de le laisser trainer des mois sur ma table de chevet ! Il est donc plus que temps de le continuer et de le terminer, surtout que le contenu me plait énormément !
Theo Decker a treize ans. Il vit les derniers instants de sa vie d’enfant. Survivant miraculeux d’une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d’un ami pour échapper aux services sociaux. Mais cette situation ne pourra être que temporaire. Désormais Theo va comprendre très jeune, qu’il ne peut compter que sur lui-même. Tout ce qui lui reste de cette journée où il a perdu sa mère, c’est un tableau, une toile de maître minuscule, envoûtante, infiniment précieuse et qu’il n’a pas le droit de posséder. Mais il ne peut plus s’en détacher. Et elle va l’entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l’art.

*******************************

9782259204309Les cygnes sauvages, de Chang Jung – 514 pages, Editions Plon
Comme pour Le Chardonneret, j’ai commencé cette biographie l’été dernier. C’est un livre très dense que je lis lentement, ce qui explique sa mise en pause… Même si j’apprécie beaucoup le contenu ! Presqu’un an et demi que ma copine Mademoiselle L Bouquine m’a prêté ce livre en plus, il serait temps que je le lui rende (non, je ne suis pas une très bonne copine, je l’avoue !) !
Petite-fille d’une concubine et d’un « Seigneur de la guerre », fille de hauts responsables communistes, Jung Chang vivra dans un « cocon de privilèges » jusqu’en 1965. La Révolution culturelle, son cortège de dénonciations et de persécutions, place alors la Chine sous le règne de la terreur. Jung voit ses parents internés dans un cmamp de rééducation tandis qu’elle est déportée à la campagne où elle sera paysanne, « médecin aux pieds nus », ouvrière…

*******************************

couv54094660Un palais d’épines et de roses, tome 2 : Un palais de colère et de brume, de Sarah J. Maas – 719 pages, Editions La Martinière Jeunesse
Une suite de saga que je lirai avec En tournant les pages, avec qui j’avais déjà lu le premier tome. J’espère qu’il saura mieux me convaincre que le précédent volume… Mais j’ai quand même hâte de retrouver certains personnages !
Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle. Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps… Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin… Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

*******************************

couv56695632Conte de Timba, chat céleste messager d’amour et de bonne humeur, de Sheila Jeffries – 288 pages, Editions Pocket
Après avoir été conquise par le chat Salomon il y a un an et demi, Ludivine du blog Lectures du chat-pitre et moi-même sommes ravies de rencontrer le chat Simba, qui parait tout aussi sympathique !
Seul et affamé, Timba est encore un chaton quand Leroy le recueille. Et il se prend tout de suite d’affection pour ce ptit garçon triste. Mais aussi pour Angie, son professeur. Tous les deux vont tisser un lien spécial : Angie va tout faire pour que le chat noir aux grands yeux verts retrouve Vati, son frère, abandonné lui aussi et auquel il avait pourtant promis de rester à jamais unis contre le monde…
Les deux chatons trouveront-ils le chemin qui les mènera l’un à l’autre ? Sauront-ils user du pouvoir qui leur est donné de guérir la vie des gens qu’ils aiment ?

*******************************

9782266271141ori→ Une braise sous la cendre, tome 2 : Une flamme dans la nuit, de Sabaa Tahir – 541 pages, Edition Pocket Jeunese
J’ai lu le tome 1 de la série il y a un an, et je l’avais beaucoup aimé ! Il est donc plus que temps que j’avance et que je me mette à jour dans la série, dont le tome 3 sort en VO ce mois-ci (je voulais le lire le mois dernier, mais je n’ai pas eu le temps…) !
Une Torche Contre La Nuit emmène les lecteurs au cœur de l’Empire, alors que Laia et Elias se dirigent tant bien que mal vers le nord pour libérer le frère de Laia des horreurs de la prison de Kauf. Pourchassés par les soldats de l’Empire, manipulés par le Commandant, et hantés par leurs passés, Laia et Elias doivent être plus rusé que leurs ennemis et se confronter à la traitrise de leurs propres cœurs. Dans la cité de Serra, Helene Aquilla se retrouve liée à la à volonté du sadique nouveau leader de l’Empire, Marcus. Lorsque sa loyauté est remise en question, Helene doit accepter une mission pour faire ses preuves – une mission qui, au contraire, pourrait bien la détruire.

*******************************

J’avoue, ça fait quand même beaucoup de lectures… Je ne pense pas réussir à toutes les lire, mais je vais faire de mon mieux !

6 réflexions sur “Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais livre en Avril…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s