Théâtre – Miracle en Alabama

afficheJ’ai eu la chance de recevoir de jolies places de théâtre par ma grande soeur à l’occasion de mon dernier anniversaire. Des places de théâtre qui ne concernaient pas n’importe quelle pièce : Miracle en Alabama. Ce titre vous est peut-être familier si vous êtes cinéphile : c’est en effet le titre d’un film américain des années 1960 retraçant la vie de la célèbre Helen Keller, première femme sourde, muette et aveugle à avoir obtenu un diplôme universitaire, et devenue militante par la suite. Cette pièce, qui se joue actuellement au Théâtre de la Bruyère à Paris, retrace cette même histoire, soit l’enfance de la jeune Helen.

L’histoire

A la fin du 19e siècle dans le sud des Etats-Unis, la famille Keller est à bout, incapable de gérer Helen, leur fille cadette à la fois aveugle et sourde. Avant de la placer dans un asile, ils font venir une tutrice spécialement du nord du pays, pour tenter d’apaiser leurs souffrances et celles de leur fille avec qui ils ne parviennent pas à communiquer.

Mon avis

Il y a bien longtemps que je ne m’étais rendue au théâtre, et j’avais oublié à quel point j’apprécie cet art. Et l’expérience a été différente cette fois-ci, la représentation à laquelle j’ai assisté étant sous-titrée, et donc ouverte aux mal entendants. Une ambiance particulière imprégnait la salle, un mélange de frénésie et de silence. Puis le spectacle a commencé, et j’ai assisté à 1h45 de bonheur et d’émotion.

J’ai adoré cette pièce ! De la première à la dernière seconde. J’ai été embarquée dans l’Alabama du 19ème siècle, qui a du mal à se relever de la Guerre de Sécession, et qui reste très traditionaliste. J’y ai surtout rencontré le personnage d’Helen Keller et sa « maîtresse », Annie Sullivan. Une rencontre incroyable, prémisse d’un destin exceptionnel et inspirant.

J’ai beaucoup apprécié le texte de la pièce, qui allie intelligence et humour. La pièce évite le manichéisme facile, chaque personnage combat ses propres faiblesses. Et surtout, Helen n’est pas vue comme une petite chose fragile du fait de son handicap, au contraire. Seul petit bémol : les failles de Miss Sullivan, qui sont mises en lumière par un jeu sonore de voies d’enfants trop inaudibles, qui n’apportent pas grand chose à l’histoire…

Les acteurs sont tous excellents dans leur rôle, et retranscrivent très bien les émotions du texte. La mise en scène est sobre mais bien pensée, sans fioriture, mais assez belle. Et même si l’histoire est belle, elle se révèle assez brutale. Le fait que le personnage d’Helen soit jouée par une comédienne mal-entendante accentue cela, avec des sons très forts, assez brutaux. Cela ajoute un niveau d’émotion et de sensibilité à cette histoire.

Je ne peux que vous conseiller d’aller voir cette pièce, bien jouée et au texte intéressant. Pour ma part, du fait de l’ambiance de la salle et de la beauté de l’oeuvre, j’ai eu l’impression d’assister à une représentation vraiment unique, qui m’a fait sortir quelques larmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s