Miss Cyclone, de Laurence Peyrin

J’entends parler de Laurence Peyrin depuis quelques temps, notamment de son roman La drôle de vie de Zelda Zonk, qui est dans ma PAL depuis plus d’un an et demi maintenant… Mais vu que je ne lis jamais mes livres de manière logique, j’ai commencé ma découverte de cette autrice avec l’un de ses derniers romans, qui est sorti au format poche tout récemment : Miss Cyclone !

L’histoire

A l’ombre du Cyclone, les célèbres montagnes russes de Coney Island, là où New York se jette dans la mer, Angela et June, deux jeunes filles que tout oppose, se construisent ensemble dans une amitié indéfectible. A l’ombre du Cyclone, les célèbres montagnes russes de Coney Island, là où New York se jette dans la mer, Angela et June, deux jeunes filles que tout oppose, se construisent ensemble dans une amitié indéfectible.

Mon avis

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce roman qui est à la fois doux et fort. J’ai adoré me plonger dans la vie d’Angela, suivre son histoire d’amitié folle avec June, et les multiples épreuves qu’elles vont affronter ensemble.

Angela est un personnage est un personnage fascinant, tellement elle est ancrée dans la réalité. Je lis malheureusement peu de romans contemporains, et ça m’a fait un bien fou de rencontrer un personnage si humain, qui doit vivre avec les contraintes que lui imposent sa famille et son milieu. Et même si parfois j’ai eu envie de la secouer et de lui hurler d’ouvrir les yeux, elle m’a extrêmement touchée. Car June, c’est un peu moi. Elle a peur de se lancer, de vivre pour elle, de faire les choses à sa manière plutôt que celles des autres. La suivre de son adolescence à un âge plus mature m’a beaucoup plu, et fait réfléchir par là-même sur ma propre vie.

Ce roman m’a notamment fait réfléchir sur la notion de choix, intimement liée à celle de regret. Laurence Peyrin nous rappelle que les choix que l’on fait, ceux qui marquent une vie à jamais, sont issus de multiples facteurs. Qu’ils soient amoureux et professionnels, certaines décisions qui peuvent paraître anecdotiques peuvent avoir des conséquences terriblement importantes sur une existence, sans que l’on s’en aperçoive.

J’ai énormément apprécié la plume de Laurence Peyrin, qui a le don de raconter des histoires de manière très fluide, sans y mettre de fioritures inutiles, mais en y instaurant une multitude d’émotions. Chaque lecteur aura ses propres ressentis et opinions par rapport aux personnages et aux épreuves qu’ils rencontrent tout au long de leur vie, en fonction de son vécu et de sa personnalité. Et j’aime ça, j’aime les auteurs qui ne nous martèlent pas que telle ou telle action/relation/décision est la bonne quoiqu’il arrive. Laurence Peyrin nuance, apaise, met les formes sur des actes qui paraissent, au premier abord, assez vils.

Après cette belle découverte, je n’ai qu’une envie : découvrir les autres romans de Laurence Peyrin, qui est à coup sûr une auteure à suivre !

8 réflexions sur “Miss Cyclone, de Laurence Peyrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s