Les Infâmes, de Jax Miller

J’ai acheté Les Infâmes l’année dernière sur un coup de tête, et surtout sur un très bon conseil de ma libraire. Je n’avais pas vu ce roman tourner sur la blogosphère, et j’étais curieuse de me lancer dans cette lecture sans avoir d’avis connu dessus… Enfin presque ! Car en le voyant dans la sélection poche du Prix littéraire des chroniqueurs web, je me suis dit qu’il devait vraiment être bon !

L’histoire

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger. Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

Mon avis

En voilà un très bon roman noir ! Les Infâmes s’est révélé être un roman sombre plein de surprises et d’émotions, que j’ai dévoré et adoré !

La grande force de ce roman réside clairement dans ses personnages, très humains et très torturés. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Freedom, dont le destin et l’histoire personnelle m’ont bouleversée. C’est un personnage qui a su bouleverser son existence pour l’amour de ses enfants, choisir une vie misérable et solitaire, mais qui va tout de même devoir affronter ses démons et son passé pour trouver la paix. Elle est à la fois forte et fragile, avec beaucoup de faiblesses mais un sacré caractère et une bonne droite ! Autour d’elle gravitent des personnages secondaires tout aussi forts, bons ou mauvais, très attachants pour certains, vraiment détestables pour d’autres. J’ai adoré suivre toute cette clique dans ce road-trip complètement fou !

L’autre force de ce roman est de mêler plusieurs histoires autour du personnage de Freedom, donnant beaucoup de mystère et de suspense au roman. Entre secte, trafic d’armes, services secrets, FBI, vengeance et meurtre, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman ! Jax Miller jongle entre passé et présent de manière fluide et brillante, nous révélant les choses au fur et à mesure afin de garder notre intérêt éveillé… et ça fonctionne parfaitement ! J’ai été embarquée dans l’histoire de la première à la dernière ligne !

Attention toutefois, ce roman ne pourra pas plaire à tout le monde ! C’est un roman très noir, qui n’épargne pas le lecteur par certaines scènes franchement très glauques et des histoires extrêmement violentes. Ce n’est pas une explosion de sang, ce n’est pas un roman purement brutal, c’est un roman d’une violence plus insidieuse mais plus marquante.

Amateurs de romans noirs, je ne peux que vous conseiller de foncer sur Les Infâmes si vous le pouvez. Ce fut pour ma part une belle découverte, qui m’a d’ailleurs fait acheter le nouveau roman de l’auteure !

3 réflexions sur “Les Infâmes, de Jax Miller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s