Du côté du bonheur, d’Anna McPartlin

 

S’il y a bien une autrice dont je suis les sorties avec impatience, c’est bien Anna McPartlin. Depuis mon coup de coeur intersidéral pour Les derniers jours de Rabbit Hayes (cliquez ici pour lire ma chronique), je guette chaque sortie de roman avec impatience. Pour patienter, j’en ai même acheté certains en anglais ! Quand Du côté du bonheur est sorti, je me suis directement rendue chez ma libraire, qui m’a vendu le roman avant même d’avoir eu le temps de le mettre en rayon, et j’ai profité du week-end à 1000 pour le lire avec le petit chaton Sorbet Kiwi !

L’histoire

Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami.
Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.

Mon avis

Quel bonheur de retrouver la puissance et la sensibilité de l’écriture d’Anna McPartlin ! Une nouvelle fois cette dernière nous livre une histoire toute en émotions, qui m’a bouleversée !

Anna McPartlin nous plonge au sein d’une famille irlandaise et de sa vie quotidienne. Une famille dont les membres sont tous plus attachants les uns que les autres. Entre Maisie, la mère dévouée corps et âme à ses enfants à tel point qu’elle en oublie de vivre, Bridie la grand-mère tendre mais qui perd la tête, Valerie qui traverse la crise d’adolescence et Jeremy le fils parfait, on ne peut que s’attacher à cette famille, et s’identifier à elle par bien des aspects. J’ai adoré la manière dont ils prennent soin les uns des autres, et je me suis sentie comme chez moi dans leur petit cocon.

La grande force d’Anna McPartlin est de nous révéler petit à petit les vérités cachées de chacun de ses personnages au fil des pages. Au travers de la disparition de Jeremy, on en apprend plus sur les vies de Maisie et Bridie, sur leurs secrets et leurs émotions, et sur les difficultés quotidiennes rencontrées par leur entourage. Ce roman brasse ainsi de larges thématiques propres à la société irlandaise : la place prépondérante de l’église, la remise en cause du modèle familial, le tabou autour de la sexualité, et bien d’autres choses encore (qu’il m’est impossible de révéler sans spoiler le roman). Il est terrible de constater à quel point certaines libertés sont encore entravées dans des pays voisins du nôtre…

J’ai une nouvelle fois totalement adhéré à l’écriture d’Anna McPartlin, si sensible et si puissante à la fois. Elle réussit à instiller en quelques mots une multitude d’émotions en servant un propos très fort, qui me touche à chaque fois en plein coeur. Il est impossible de rester insensible face à l’histoire de Jeremy, de Maisie, de Bridie, de Valery, de Lynn, de Rave ou de Fred. S’ajoute à cela une petite pointe de suspense dans le roman, tant le sort de Jeremy reste un mystère jusqu’aux toutes dernières pages, pour un final absolument magistral, riche en émotions. Mes larmes n’ont pas chaudement coulé comme pour ses précédents romans traduits, mais elles sont restées au bord des yeux…

Si vous cherchez un roman fort, triste mais plein d’espoir et empreint d’humanité, je vous conseille vivement de vous porter vers Du côté du bonheur. Une dose de sensibilité qui ne vous laissera pas indemne…

Cliquez ici pour lire la chronique de Sorbet Kiwi

5 réflexions sur “Du côté du bonheur, d’Anna McPartlin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s