Mamma Mia! Here we go again, d’Ol Parker

5321526LE film immanquable de l’été était sans conteste pour moi la suite de Mamma Mia!, film culte s’il est besoin de le rappeler. Le premier film avait été une vraie surprise quand j’étais allée le voir en salles, et dès qu’il passe à la télévision et que je tombe dessus par hasard, je ne peux m’empêcher de le laisser et de le regarder. Je ne suis pas fan d’Abba, mais l’ambiance du film, son énergie et sa bonne humeur me font toujours de l’effet ! Je suis donc allée en salles sans rien attendre de cette suite que la même chose, soit de la chanson, du kitsch, et de la bonne humeur !

L’histoire
Sur l’île paradisiaque de Kalokairi, Sophie, qui rencontre divers soucis dans l’ouverture de son hôtel, va trouver du réconfort auprès des amies de sa mère Donna qui vont lui conseiller de prendre exemple sur le parcours de cette dernière.

Mon avis
J’ai passé un bon moment en regardant Mamma Mia! Here we go again, même si l’effet de surprise qu’a eu le premier film sur moi fait que l’impact est moins fort. La bonne humeur est toujours là, les chansons donnent du pep’s à l’ensemble, et je dirais même qu’il y a bien plus d’émotions que dans le premier film. C’est une suite vraiment sympathique, pas indispensable, mais qui fait passer un bon moment !

Mamma Mia! Here We Go Again

Le film se passe sur deux époques : quelques années après le premier film, et pendant la jeunesse de Donna quand elle arrive sur l’île et rencontre les trois hommes de sa vie. La partie présente est assez forte en émotions, et j’avoue avoir eu pas mal de larmes… On retrouve le casting initial, en grande forme, et qui ne boude pas son plaisir à tourner la suite et à se déhancher sur Abba ! S’ajouent à cette bande deux stars des années 70 : Andy Garcia et Cher. Au temps Andy Garcia a un rôle sympathique, au temps Cher… Déjà Cher qui joue la mère de Meryl Street, niveau timing on a du mal à y croire, mais en plus elle n’apporte rien au film… Dommage quand on voit toute la communication qui a été faite autour de son apparition ! Et Meryl Streep manque clairement dans le film, elle n’est que très peu présente, et j’avoue qu’elle m’a énormément manqué.

La partie que j’ai le plus apprécié concerne la jeunesse de Donna. Rien de très nouveau par rapport à ce qu’on connait du premier film, juste une mise en image. Dans le rôle de Donna, la splendide Lily James, véritable star du film ! J’avais déjà vu cette actrice dans Baby Driver, et ce rôle-ci confirme mon amour pour elle. Elle sait tout faire, jouer la comédie, chanter, danser, elle pétille et crève l’écran ! Les trois jeunes papas sont charmants, chaque arc les concernant fonctionne bien, ils sont tous les trois attachants et très charmants. Le casting pour cette époque est très réussi, notamment les trois jeunes futurs papas qui sont talentueux et charismatiques à leur manière. On est plongé dans l’époque des 70’s, c’est jouissif !

5489530.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande originale du film est tout aussi entraînante que dans le premier film, même si on a un peu moins de tubes que dans le premier, et davantage de chansons un peu moins connues. Mais l’effet fonctionne toujours aussi bien, notamment quand les chansons sont chantées pendant l’arc de la jeunesse de Donna. Préparez-vous à chanter du Abba des heures (voire des jours) après être sorti de la salle de cinéma !

J’ai trouvé le scénario de cette suite un peu moins élaboré que dans le premier film, car il n’a aucune finalité. Dans le premier film, on se demandait si Sophie allait finir par savoir lequel des trois était son père. Mais dans ce film-ci… il n’y a aucune finalité. Aucune. A part savoir si une fête va finalement avoir lieu ou pas, ce dont franchement on se fiche un peu. Ce vide scénaristique est le gros bémol du film, même si ce qu’il y a entre le début et la fin est convaincant et m’a fait passer un bon moment.

Mamma Mia! Here We Go Again

Mamma Mia! Here we go again est clairement le film à voir cet été si vous avez envie de vous détendre (et de profiter d’une salle climatisée). Alors non, comme le premier film, ce n’est pas du grand art, ce n’est pas du génie, ce n’est pas révolutionnaire, mais ça fait brillamment son travail de feel-good movie !

8 réflexions sur “Mamma Mia! Here we go again, d’Ol Parker

  1. J’ai peur d’être déçue du fait qu’on voit moins Meryl Streep… Et j’ai peur aussi d’avoir la même réaction pour le personnage de Cher. Bref j’hésite encore et toujours pour le voir !! En même temps tu as l’air d’avoir passé un bon moment, je me dis que ça vaut peut-être le coup quand même !

    Aimé par 1 personne

  2. Comme pour le premier film, je suis tombée sous le charme de ce deuxième volet de Mamma Mia… En tant qu’inconditionnelle des comédies musicales, ces films sont pour moi des incontournables et des indispensables! Je suis cependant d’accord avec toi pour ce qui est de l’apparition de Cher, un peu trop de tintouin pour pas grand-chose… Sinon, je n’ai rien à redire, j’ai a-do-ré ce moment passé avec les personnages et recommande ce film à 100%!
    Bon, je suis peut-être enthousiaste à l’extrême, mais que voulez-vous… Abba…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s