Silent Voice, de Naoko Yamada

3961973Même si je n’ai pas lu le manga, je ne voulais pas passer à côté de la sortie de Silent Voice au cinéma. Depuis de nombreuses années, l’animation japonaise a une place à part dans mon coeur, et cette histoire m’attirait beaucoup. J’ai donc profité d’un samedi matin un peu gris pour me rendre en salle !

L’histoire

Nishimiya est une élève douce et attentionnée. Chaque jour, pourtant, elle est harcelée par Ishida, car elle est sourde. Dénoncé pour son comportement, le garçon est à son tour mis à l’écart et rejeté par ses camarades. Des années plus tard, il apprend la langue des signes… et part à la recherche de la jeune fille.

Mon avis

Comme je m’y attendais, j’ai passé un bon moment devant ce film. Un bon moment, mais un moment difficile tout de même, le film étant tout de même difficile, et m’ayant serré le coeur à plusieurs moments.

2083767

Contrairement à ce que beaucoup croient, les films d’animation ne sont pas réservés qu’aux enfants. Bien au contraire ! C’est notamment le cas de Silent Voice, que je déconseille d’ailleurs aux plus jeunes. Le film traite en effet de thématiques difficiles, avec beaucoup de maturité et de pudeur, comme la culture japonaise l’impose. Il m’a rarement été donné de voir un film avec des personnages si vrais, si à fleur de peau que s’en est contagieux.

Car entre suicide, harcèlement scolaire et handicap, le film est loin d’être tout rose licorne… L’empathie avec les personnages est très présente, mon coeur s’est serré à de nombreuses reprises face aux humiliations qu’ils subissaient. Leur pudeur m’a également énormément touchée, celle-ci étant en partie responsable de leur sort et de leur incapacité à communiquer. Et même si j’ai parfois eu du mal à les comprendre, leur culture étant très éloignée de la mienne, j’ai aimé accompagner leur évolution au fil des minutes de film qui s’égrainaient.

4200176

Le film est d’une beauté à couper le souffle. Alors non, le design des personnages n’est pas dingue. Mais le travail sur la lumière, et surtout sur la gestuelle des personnages, donne l’impression d’être parfois dans une espèce de fantasme magnifique, avec une variété de couleurs folle et une atmosphère très délicate.

Je vous conseille vivement de regarder Silent Voice, non seulement car les thématiques traitées sont fortes, mais aussi pour la beauté de ses images.

Une réflexion sur “Silent Voice, de Naoko Yamada

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s