Gwendy et la boîte à boutons, de Stephen King et Richard Chizmar

Entre le Pumpkin Autumn Challenge et Halloween qui pointe le bout de son chapeau pointu, je pense que tout lecteur aimant un tant soit peu l’horreur et le fantastique a envie de lire du Stephen King. Alors quand Le livre de poche propose un court roman inédit de Stephen King, écrit avec Richard Chizmar connu pour ses romans d’horreur, et que ce même roman est disponible sur NetGalley, comment résister ?!

L’histoire

Trois chemins permettent de gagner Castle View depuis la ville de Castle Rock : la Route 117, Pleasant Road et les Marches des suicidés. Comme tous les jours de cet été 1974, la jeune Gwendy Peterson a choisi les marches maintenues par des barres de fer solides qui font en zigzag l’ascension du flanc de la falaise. Lorsqu’elle arrive au sommet, un inconnu affublé d’un petit chapeau noir l’interpelle puis lui offre un drôle de cadeau : une boîte munie de deux manettes et sur laquelle sont disposés huit boutons de différentes couleurs. La vie de Gwendy va changer. Mais le veut-elle vraiment ? Et, surtout, sera-t-elle prête, le moment venu, à en payer le prix ? Tout cadeau n’a-t-il pas sa contrepartie ?

Mon avis

J’ai beaucoup apprécié ce court roman fantastique, plein de mystères et à l’ambiance fantastique très intrigante. Cependant, le roman est trop court pour me permettre de prendre réellement mon pied !

Si vous vous attendez à un roman d’horreur, passez votre chemin, ce n’est pas du tout le genre de Gwendy ! Même si les deux auteurs sont connus pour leurs romans d’horreur, ils se sont ici alliés pour nous écrire une histoire pleine de mystère, mais qui ne donne aucun frisson. Il est par contre délectable de voir se décrire une telle ambiance sur les quelques 160 pages du livre : j’ai adoré le décor du roman, cette petite bourgade où vit Gwendy avec ses parents dans une maison toute simple. Vous savez, ce genre de ville où on a l’impression qu’il fait toujours beau, où tout est propre… mais où l’on sait que se cachent les plus lourds mystères…!

J’ai beaucoup aimé l’histoire de Gwendy et le mystère qui entoure cette fameuse boîte, et les conséquences que son utilisation peut avoir sur l’héroïne. Jusqu’au bout je ne savais pas quoi penser de cette boîte et de ce qu’elle impliquait, et c’est l’une des grandes forces de ce livre : se faire nous demander ce que nous-même ferions avec cette fameuse boîte… Au-delà de l’aspect thriller fantastique, des thématiques comme l’enfance et la confiance en soi sont abordées dans ce livre, de manière assez intelligente et réaliste.

Même s’il n’est pas inoubliable, et que son faible nombre de pages empêche d’être totalement captivé par ce qui s’y passe, tout étant forcément très rapide, je ne peux nier avoir passé un très bon moment en compagnie de Gwendy. La plume des auteurs et leur univers ont su me charmer !

2 réflexions sur “Gwendy et la boîte à boutons, de Stephen King et Richard Chizmar

  1. J’ai bien apprécié cette courte lecture où l’on est amené à s’interroger face aux agissements de Gwendy mais il est loin d’être aussi bon que beaucoup d’autres livres de Stephen King, peut-être déjà à cause de son faible nombre de pages. Il y en a pas mal qui ont été déçu, moi j’ai été plutôt intéressée de lire quelque chose de différent venant de ces deux auteurs mais je n’en garderai pas un grand souvenir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s