Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais lire en novembre…

hello_november

En ce moment j’ai un très bon rythme de lecture, et ça ne risque pas de passer. Généralement, la fin de l’année me fait dévorer les livres ! J’ai donc prévu pour le mois de novembre beaucoup (trop) de lectures, de tous les genres, histoire de satisfaire mon appétit livresque !

ENVIES LECTURE

les-aventuriers-de-la-mer-tome-5-prisons-d-eau-et-de-bois-46951Les aventuriers de la mer, tome 5 : Prisons d’eau et de bois, de Robin Hobb – 315 pages, Editions J’ai Lu
Je lis un tome par mois de cette série que j’aime beaucoup, il est temps d’entamer le tome 5 (je n’ai pas encore lu le tome 4, mais normalement je le lis là tout de suite, dès demain) !
Avec l’arrivée imminente du gouverneur Cosgo à Terrilville, Jamaillia exerce sur les Marchands une pression de plus en plus forte. Augmentation des taxes et menaces à peine voilées divisent les grandes familles de Terrilville entre celles qui s’opposent à ce protectorat étouffant, et celles qui comptent bien profiter de cette nouvelle donne. Les Vestrit se rangent sans hésitation du côté des premières, mais leur situation reste précaire. Tandis que Ronica et Keffria se battent pour éviter la honte de la ruine, Brashen leur apprend à contrecoeur la capture de Kyle et de la Vivacia par les pirates. Mais Althéa refuse de baisser les bras : avec l’aide d’Ambre et de Brashen naît un plan audacieux, qui implique la vivenef maudite échouée, Parangon.

******************************************

couv58990047La trilogie du Tearling, tome 2 : L’invasion du Tearling, d’Erika Johansen – 586 pages, Editions JC Lattès
J’ai hâte, mais alors hâte, de démarrer cette suite ! J’avais adoré le premier tome de cette saga (que j’ai lu il y a un an et demi tout de même…), je suis ravie de découvrir la suite de cette histoire !
Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves au royaume voisin de Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, sa terrible armée déferle sur le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion. À mesure que l armée Mort se rapproche, voici qu’une mystérieuse connexion s’établit entre Kelsea et une époque datant d avant la Traversée. Elle se trouve unie à une étrange alliée, qui pourrait s’avérer dangereuse : une certaine Lily, qui lutte pour sa vie dans un monde où il ne fait pas bon être femme. Bientôt, Kelsea elle-même commence à changer ; elle ne reconnaît plus ni son reflet dans le miroir, ni l’extraordinaire pouvoir dont elle dispose à présent. Qui sait ? Le sort du Tearling, et celui de l’âme-même de Kelsea, dépendent peut-être de Lily et de son histoire ? Mais pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps vient à manquer.


CHALLENGE ABC

51cctqw3nsl-_sx302_bo1204203200_Sur la route de Madison, de Robert James Waller – 185 pages, Editions Pocket
Sur la route de Madison est l’un de mes films préférés au monde ! J’ai acheté ce roman il y a des années en brocante, et compte bien le sortir pour mon challenge ABC ! J’espère que les émotions seront aussi fortes que dans le film, et donc mes larmes aussi abondantes !
Francesca Johnson, fermière de l’Iowa, était seule cette semaine-là, son mari et ses enfants s’étaient rendus en ville pour la foire agricole. Sa rencontre avec Robert Kirlcaid, écrivain-reporter qui photographiait les ponts du comté de Madison, eut lieu au cours de l’été 1965. Dès leur premier regard, ils surent qu’ils étaient faits l’un pour l’autre de toute éternité. Ils ne disposaient que de quelques jours pour se connaître, s’aimer et vivre une vie entière de passion silencieuse, avide et sans espoir.

******************************************

zodiaque_hdZodiaque, tome 1 : Méfiez-vous du treizième signe, de Romina Russell – 468 pages, Editions Michel Lafon
J’ai acheté ce roman lors d’une vente privée Michel Lafon fin 2016, il est donc plus que temps que je commence la série !
Sur la planète du Cancer, comme dans le reste de la constellation du Zodiaque, l’astrologie régit la vie quotidienne. Pas de place pour les imprévus, et encore moins pour une catastrophe. Pourtant, Rhoma, jeune étudiante Zodaï, est hantée par de terribles visions. Personne ne la croit mais l’impensable se produit brutalement : une des lunes du Cancer explose. Raz-de-marée, pluies de météorites, tout l’univers de la jeune fille est plongé dans le chaos. Aidée de son mentor, le flegmatique Mathias, et d’Hysan, l’excentrique émissaire du signe de la Balance, Rhoma se lance alors dans une course contre la montre au travers de la galaxie pour prévenir les autres civilisations de la menace ancestrale qui plane sur elles. Car les douze signes du zodiaque étaient à l’origine treize… et, dans l’ombre, le dernier attend son heure. Celle de la destruction.

******************************************

41Bezwn6zSL._SX302_BO1,204,203,200_Ce que savait Maisie, de Henry James – 400 pages, Editions 10/18
Un roman « culte » de la littérature américaine, que j’ai reçu à mon anniversaire il y a deux ans et demi (oui, les romans trainent très longtemps dans ma pile à lire, que voulez-vous…). J’espère apprécier ce roman qui, mine de rien, me fait assez peur… La littérature américaine est une littérature parfois exigeante, et j’ai donc peur de ne pas totalement adhérer à ce roman… A voir !
Au divorce de ses parents, Maisie est l’objet d’un jugement de Salomon,  » coupée par moitié, et les tronçons jetés impartialement aux deux adversaires « . Enjeu et instrument de la haine que se vouent ses géniteurs avant d’être rejetée comme un témoin gênant, elle est la spectatrice passive de l’égoïsme des adultes.

******************************************

couv1501306313 à table ! 2016, d’un Collectif – 282 pages, Editions Pocket
Chaque année j’achète le recueil de nouvelles 13 à table !, même si je ne les lis pas toujours à temps… Ce mois-ci, je lirai donc la version 2016 du recueil, oui oui j’ai un peu de retard ! Mais il n’est jamais trop tard pour lire des nouvelles après tout ! Ce recueil est par ailleurs un excellent moyen de découvrir de nouvelles plumes, et de me laisser tenter, éventuellement par la suite, par les romans des auteurs des nouvelles !
Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris cette année encore leur plus belle plume pour vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : frère et sœur. Ceux qui s’aiment, ceux qui se détestent… Souvenirs d’enfance, vie commune, haine larvée ou avouée, à chacun sa recette. Douze fratries à découvrir sans modération.

******************************************

61LrS2076zL._SX333_BO1,204,203,200_Instinct, tome 1, de Vincent Villeminot – 373 pages, Editions Nathan
J’ai acheté ce roman sur un coup de tête au Salon de Montreuil 2015… mais je n’ai jamais été plus tentée que ça de le lire ! Mes goûts littéraires ont évolué, et j’ai peur de me lancer dans cette série qui me parait trop jeunesse… Mais il est dans ma PAL, et fait partie de mon challenge ABC, donc je me lance !
Tim ne garde qu’un souvenir troublant de l’accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ? Ce n’est pas l’avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l’emmène dans son institut de recherche où vivent d’autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C’est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable…

******************************************

la-consolanteLa Consolante, d’Anna Gavalda – 635 pages, Editions J’ai Lu
J’aime énormément les romans d’Anna Gavalda, qui sont pleins de tendresse. Je suis donc ravie de découvrir, enfin, La Consolante.
Je voyais la petite fille que tu avais dû être, ou que tu aurais été si l’on t’avait permis, alors, de faire des farces… Assis derrière toi, je regardais ta nuque et je me disais : Est-ce que c’est parce qu’elle a eu une enfance aussi pourrie qu’elle a enchanté la nôtre? Et je réalisais que j’étais en train de vieillir, moi aussi… Plusieurs fois, je touchai ton épaule pour m’assurer que tu ne t’endormais pas et, à un moment, tu as posé ta main sur la mienne. Le péage me l’avait reprise, mais que d’étoiles autour du vaisseau cette nuit-là, hein? Que d’étoiles… Oui, s’il y a un paradis, tu dois nous mettre une belle pagaille là-haut… Mais… qu’y avait-il ? Qu’y avait-il après ?

******************************************

red-queen,-tome-1-759203Red Queen, tome 1, de Victoria Aveyard – 444 pages, Editions Le Livre de Poche
Il est plus que temps de découvrir cette série, dont je possède le premier tome depuis… début 2016…! Normal !
Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon. Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.


PARTENARIATS / NETGALLEY

Chere-mamieChère Mamie, de Virginie Grimaldi – 192 pages, Editions Le Livre de Poche
Comment passer à côté du nouveau Virginie Grimaldi ?! Bon, je sais ce n’est pas un roman, mais justement : ces petites chroniques de voyage seront un moyen supplémentaire de découvrir l’auteure et son univers ! En plus elle s’adresse à sa grand-mère, et moi ma grand-mère, je l’aime fort fort ! Je sens d’ailleurs que ce recueil de chroniques va à la fois m’émouvoir et me faire rire… Dans tous les cas, j’ai hâte de voir ce qu’il me réserve ! A noter qu’il ne coûte que 5 euros, et que les bénéfices seront reversés à l’association Cékedubonheur ! Un petit geste pour un immense plaisir de lecture !
Des chroniques de voyages délirantes, présentées sous forme de cartes postales adressées par la narratrice à sa grand-mère.

******************************************

9782221203316ORIIntérieur jour, de Marc Dugain – 176 pages, Editions Robert Laffont
Je n’ai jamais lu de roman de Marc Dugain, et ce livre-ci m’a l’air assez intrigant. Il m’a l’air davantage tirer de l’essai biographique, à voir ce que cela donne !
Mon installation dans l’imaginaire était préparée depuis longtemps par la maladie de mon père ajoutée à la défiguration de mon grandpère, dont le visage profondément meurtri depuis 1915 m’interdisait toute confiance dans ma propre espèce.
Avec L’Échange des princesses, Marc Dugain adapte le roman historique de Chantal Thomas sur le mariage de Louis XV et de trois autres enfants destinés à régner, au mépris de leur âge. Qu’est-ce qui, dans cet épisode, a résonné avec sa propre enfance et plus largement sa vision des hommes, au point qu’il ait souhaité en faire un film ?
Marc Dugain s’interroge sur ses obsessions, qui ont trait à son propre passé autant qu’à la  » Grande Histoire « , son sujet de prédilection. Intérieur jour est ainsi l’exploration inédite de préoccupations intimes. La fiction laisse place aux confidences, aux mots qui ne peuvent être mis en images, sauf sur l’écran qui se dresse en chacun de nous.

******************************************

9782234085060-001-TLa révolte, de Clara Dupont-Monod – 240 pages, Editions Stock
Pour moi qui adooooore les romans historiques, je ne voulais pas passer à côté de cette sortie de la rentrée littéraire sur Aliénor d’Aquitaine, une figure historique qui me fascine et que j’ai envie de découvrir plus en détails ! Et ça a mis du temps, mais j’ai eu la chance de voir ma demande NetGalley validée par les éditions Stock !
« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »

******************************************

71pasvd3t6lL’oiseau captif, de Jasmin Darznik –  pages, Editions Stéphane Marsan
J’ai découvert récemment la toute jeune maison d’édition Stéphane Marsan grâce au roman Une fille facile, et je dois bien avouer que la ligne éditoriale de la maison me plait énormément. Je suis donc ravie d’avoir reçu l’une de leurs dernières publications grâce à NetGalley ! Sachant que l’éditrice de la maison est celle qui a découvert Nadia Hashimi, j’ai plus que hâte de lire ce livre !
Forough Farrokhzad a grandi à Téhéran dans les années 1930. Dans la maison règne une discipline de fer, et les filles n’apprennent qu’une chose : l’obéissance. Très tôt, pourtant, Forough manifeste un vif intérêt pour la poésie persane et commence à écrire. À seize ans, elle épouse Parviz, sur décision de son père qui tient à éviter un scandale. Mais cet homme n’est pas exactement celui qu’elle imaginait. Pour se soustraire à ce mariage étouffant, elle s’évade et reprend la plume. Entre ses vers se devine une femme qui ne fait pas semblant de vivre. Une femme qui révolutionnera la scène littéraire iranienne et ne reculera devant rien pour célébrer la beauté du désir au féminin.

******************************************

couv17852117Grace and Fury, tome 1, de Tracy Banghart – 360 pages, Editions Hachette
J’avoue avoir été totalement charmée par le côté féministe de la quatrième de couverture, et l’ai donc demandé sur NetGalley !
« À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées. »
Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince. Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis. Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose. Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter. Pour se retrouver, elles prendront tous les risques. La révolte ne fait que commencer…

******************************************

cover151048-mediumUne douce odeur de pluie, de Jojo Moyes – 480 pages, Editions Milady
Comment passer à côté du nouveau roman de Jojo Moyes, THE autrice doudou par excellence ?! Le résumé est en plus ultra alléchant, il me tarde de le découvrir !
Lorsque Kate fuit son Irlande natale afin d’échapper aux tensions familiales, elle se fait la promesse de toujours être une amie pour son enfant. Quinze ans plus tard, l’histoire semble pourtant se répéter : un gouffre immense s’est creusé entre Kate et sa fille Sabine. Elle envoie donc l’adolescente chez Edward et Joy, les grands-parents qu’elle connaît à peine. Marquée par sa séparation douloureuse avec Kate, Joy se réjouit à la perspective de passer du temps avec sa petite-fille. Mais l’arrivée de la réticente Sabine fait resurgir un secret de famille longtemps enfoui, et Joy doit enfin confronter son passé. Après tout, il est peut-être temps de guérir de vieilles blessures…

******************************************

9782863744475-001-TToutes les histoires d’amour du monde, de Baptiste Beaulieu – 400 pages, Editions Mazarine
Je possède déjà un roman de Baptiste Beaulieu dans ma PAL, mais son tout dernier m’intéressait énormément. Et j’ai eu la chance de le recevoir via NetGalley !
Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.  Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue  : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse  ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ? Naviguant entre les grands drames du XXe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

******************************************

9782266283519oriLes poisons de Katharz, d’Audrey Alwett – 432 pages, Editions Pocket
J’ai repéré ce roman sur BookTube en 2015, au moment de sa sortie aux éditions BadWolf puis ActuSF ! Quand je l’ai vu dans la Masse Critique Babelio, je l’ai sollicité et eu le bonheur de voir ma demande acceptée !
À Katharz, crimes et assassinats constituent un quotidien sanglant et divertissant. Logique dans une ville-prison où l’homicide est largement pratiqué par sa dirigeante. Ténia Harsnik n’a pourtant pas un goût immodéré pour la violence, mais son rôle de tyranne l’oblige à garder la population de la ville sous le seuil fatidique des 100 000 âmes. C’est un secret qu’elle ne peut partager : si ce chiffre est dépassé, un démon endormi sous Katharz se réveillera. Et l’Apocalypse est une promesse déplaisante. Malheureusement, alors que la population augmente dangereusement, tout semble se liguer contre Ténia…


CLUBS DE LECTURE

B26826Bad Feminist, de Roxane Gay – 464 pages, Editions Denoël
Je n’avais pas du tout prévu de lire ce livre un jour, mais les membres du Club de Lectures Féministes de Carnet Parisien m’ont convaincue !
Bad Feminist. Derrière ce titre ironique, Roxane Gay développe une réflexion révolutionnaire et bienvenue sur l’état actuel du féminisme. Lassée des prises de position parfois trop clivantes de certaines organisations féministes, et fatiguée d’entendre des femmes dire qu’elles ne sont pas féministes, elle rappelle que la défense de l’égalité des sexes ne dispense pas d’assumer ses contradictions : on peut aimer la télé-réalité, se peindre les ongles en rose et revendiquer le fait d’être féministe. Bad Feminist regroupe ses chroniques initialement publiées dans The Guardian et sur le site The Rumpus. Roxane Gay y parle de culture, de race, de sexe et de genres, de stéréotypes sur l’amitié féminine, en se fondant sur sa propre histoire de femme noire dans l’Amérique contemporaine. Le portrait qui émerge en filigrane est celui d’une femme au regard d’une incroyable justesse, aussi bien sur elle-même que sur notre société. Une société dans laquelle les produits culturels que nous consommons entretiennent bon nombre de stéréotypes qui finissent par nous définir. Après avoir lu Bad Feminist, vous ne verrez plus les femmes, ni le monde, de la même façon.

******************************************

couv38191018Par le vent pleuré, de Ron Rash – 240 pages, Editions Points
J’avais repéré ce roman au moment de sa sortie, et l’ai acheté à sa sortie poche début octobre ! Il est temps de le sortir pour le Picabo River Book Club de Lea Touch Book !
Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.


Bon, soyons honnêtes, je n’arriverai pas à venir à bout de cette pile à lire… Mais je n’ai pas pu me résoudre à renoncer à l’une de ces lectures, donc je les laisse ici !

14 réflexions sur “Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais lire en novembre…

  1. Sur la route de Madison est certainement un de mes films favoris et à chaque fois que je le revois j’ai toujours le coeur en miette tellement il est réaliste. J’ai lu le roman l’année dernière et je crois que ce fut de mes premières chroniques sur le blog. J’ai trouvé que le film resté très fidèle au roman. J’espère que cela te plaira.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu La consolante d’Anna Gavalda il y a quelques années… Il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable malheureusement.
    Par contre j’ai bien aimé Par le vent pleuré de Ron Rash. Peut-être pas mon roman américain préféré mais il était assez prenant !

    Aimé par 1 personne

  3. Pas mal de trucs tentants ce mois-ci ! J’ai beaucoup aimé « La révolte » et les romans historiques ne sont pas ma tasse de thé, enfin c’est ce que je croyais. 🙂 Du coup je pense me lancer dans d’autres, car mon seul regret est de l’avoir trouvé trop court. Encore un appétit à satisfaire…
    J’avais repéré Grace and Fury, mais je n’ai pas craqué car j’ai peur du côté Young Addult après avoir lu certaines sagas dont le sujet me tentait beaucoup, mais traité trop superficiellement à mon goût. Le résumé est vraiment top donc j’ai hâte de lire ton avis !
    Je pense aussi lire la suite de la reine du Tearling car en novembre j’aimerais lire un max de suites de sagas. Le tome 1 ne m’avait pas 100% convaincu (surtout le personnage principal en fait), mais j’avoue que j’ai aimé l’atmosphère et l’intrigue. Et le must, les aventuriers de la mer ! :’)
    Je te souhaite un beau mois de novembre !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s