Toutes les histoires d’amour du monde, de Baptiste Beaulieu

Baptiste Beaulieu est un auteur dont j’ai envie de découvrir les écrits depuis longtemps. Je suis admirative de sa personnalité et du combat qu’il mène contre l’homophobie et l’exclusion, notamment via ses réseaux sociaux. Quand j’ai vu que son nouveau roman était proposé sur NetGalley, mon doigt a immédiatement et instinctivement cliqué sur le bouton Solliciter… et une lecture commune avec la merveilleuse Flo & Books s’est rapidement imposée !

L’histoire

Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.  Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue  : Anne-Lise Schmidt. Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse  ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du xxe siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

Mon avis

J’ai passé un joli moment de lecture avec ce roman, très doux et très dur à la fois. J’ai beaucoup apprécié les messages que Baptiste Beaulieu y fait passer, même si je reste sur un sentiment d’inachevé par rapport à l’histoire…

La partie historique du roman m’a totalement charmée et bouleversée. Il est impossible de rester insensible face à ce roman. D’une manière générale les romans ayant trait à la guerre sont très émouvants, mais celui-ci faisant écho à la réalité, son impact émotionnel est encore plus fort. L’histoire de Moise est bouleversante, tant dans son déroulé que dans les mots utilisés pour la narrer. Et le personnage même de Moise est touchant, par sa pudeur et son humilité, et malgré les défauts qu’on peut lui trouver (lâcheté bonjour !).

J’ai par contre eu un peu plus de mal avec le côté contemporain de l’histoire, et avec le personnage de Jean. Jean est un personnage qui ment beaucoup, pas pour faire le mal, au contraire, mais son manque de franchise m’a agacé. Et j’ai eu du mal à trouver de l’intérêt dans les histoires d’amour que Jean raconte au fil de ses rencontres; des histoires trop brèves, trop décousues, et trop décrites sur un instant T pour qu’elles réussissent à me toucher. Alors oui, elles font partie de toutes les histoires d’amour du monde, mais je me pose encore la question de leur intérêt dans la narration. J’étais même souvent dépitée de quitter Moise pour retrouver Jean et ses histoires de mensonge…

Côté écriture, je dois dire que je suis partagée également. J’ai adoré la majorité du roman, autrement dit les passages écrits par Moïse dans ses carnets, qui sont rédigés de manière fluide et naturelle. J’ai eu par contre beaucoup plus de mal avec les passages contemporains, trop travaillés à mon goût, les rendant peu naturels. Ce sont des « paragraphes de citation » comme je les appelle : ils sont très beaux sur des post-its, mais qui, moi, ne me touchent pas.

Je dois par contre saluer l’utilité du roman en lui-même, dans l’utilisation qu’en fait son auteur. Car ce livre est une bouteille à la mer, un avis de recherche pour retrouver Anne-Lise dans la réalité : un acte dont je n’avais pas conscience en démarrant ma lecture, et dont la découverte m’a totalement bouleversé. Je trouve d’ailleurs dommage que la maison d’édition, et/ou l’auteur, aient choisi de divulguer cela sur la couverture du livre; l’ayant lu en ebook, je considère comme une « chance » de ne pas avoir été prévenue au préalable, car mon enthousiasme et mon intérêt n’auraient pas été les mêmes, et la magie du roman n’aurait pas opéré.

Malgré quelques bémols, je ne peux nier avoir passé un joli moment en compagnie de ce roman extrêmement touchant.

Cliquez ici pour lire la chronique de Flo & Books

3 réflexions sur “Toutes les histoires d’amour du monde, de Baptiste Beaulieu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s