Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin

J’ai découvert la lecture audio en fin d’année dernière, et ai rapidement souscrit à un abonnement Audible. En ce mois de décembre assez compliqué professionnellement parlant, j’ai eu envie d’une lecture agréable, d’un contemporain qui saurait m’emporter dans un tourbillon d’émotions. J’ai donc décidé d’écouter les nombreux avis positifs, et de me procurer Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin.

L’histoire

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.

Mon avis

Quel bon choix de lecture ! J’ai passé un superbe moment en compagnie de ce roman et de ses personnages, et j’ai découvert la plume de Valérie Perrin, pleine d’humanité et d’émotions. Ce roman est un petit coup de cœur que je ne peux que vous conseiller de lire !

Valérie Perrin a le don de rendre les petites choses du quotidien totalement magiques. A travers la vie quotidienne de Violette, je me suis rappelée ce que c’était que respirer l’air frais du matin, plonger la main dans la terre fraîche, regarder réellement les gens et lire les émotions sur leurs visages et dans leurs gestes. Il est rare qu’un roman me fasse prendre un tel recul sur le bonheur et la vie en général, et je remercie l’autrice pour cela. Elle raconte l’amour au-delà de l’adultère, la souffrance qui amène à la violence, le deuil qui mène à l’alcoolisme. S’attarder sur l’humanité des personnages est un exercice très subtil, et Valérie Perrin le réussit à merveille !

J’ai adoré le personnage de Violette, qui m’a totalement bouleversée. Violette n’est pas un personnage bousculé par la vie, c’est au-delà. Dès son enfance elle est percutée de plein fouet par la fatalité et par les faiblesses humaines. Mais c’est aussi un personnage d’une incroyable force, qui se relève continuellement, avance comme elle peut. Violette n’est pas un personnage qui s’impose, elle est d’une pudeur et d’une bienveillance incroyables, et je l’ai trouvée très inspirante par la bienveillance et la chaleur qui émanaient d’elle, malgré les épreuves de la vie qu’elle a pu traverser.

Valérie Perrin a accordé un grand soin à la construction de son roman. Chaque chapitre représente la pièce d’un puzzle, et l’ensemble ne finit de s’emboîter qu’à la toute fin du roman, révélant une histoire profondément triste, mais humaine. L’histoire de Violette, et des personnages qui gravitent autour, m’a beaucoup touchée, m’a entraîné dans les aspects les plus retors comme les plus beaux de l’âme humaine. Certaines sont à couper le souffle tellement les émotions sont puissantes.

Changer l’eau des fleurs signe ma découverte de Valérie Perrin, mais sûrement pas mon seul roman de cette autrice talentueuse et généreuse.

Publicités

3 réflexions sur “Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s