Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais lire en février…

02-hello-feb-3

Mon année 2019 a très bien commencé avec un mois de janvier riche en belles lectures. J’ai pris le temps de reprendre ma lecture de la saga des Aventuriers de la Mer, et j’ai commencé mon challenge ABC 2019 avec deux bonnes lectures. J’avais donc envie que février se déroule sous d’aussi bons auspices littéraires !

Je me suis donc concoctée une pile à lire aux petits oignons, avec plein de genres, d’auteurs, et de formats différents ! Je vais profiter de mon regain d’intérêt pour la lecture pour lire pas mal d’emprunts médiathèque, et commencer à lire les ouvrages qu’on m’a prêtés (accessoirement…).

ENVIES LECTURE

les-aventuriers-de-la-mer-tome-7-le-seigneur-des-trois-regnes-36511→ Les aventuriers de la mer, tome 7 : Le seigneur des Trois Règnes, de Robin Hobb – 376 pages, Editions J’ai Lu
Je suis en pleine lecture du tome 6, et je compte rapidement lire celui-ci pour rester dans cet univers que j’affectionne tant !
Une fois encore, les femmes de la famille Vestrit sont au coeur de toutes les polémiques : Ronica, la matriarche, se dresse seule face à ceux qui accusent les siens d’être à l’origine du chaos régnant à Terrilville ; sa fille, Althea, toujours à bord du Parangon, traque la Vivacia, la vivenef familiale devenue le vaisseau amiral de la flotte pirate de l’impitoyable Kennitt ; et sa petite-fille, Malta, a disparu dans le tremblement de terre qui a détruit la cité des Anciens, sur les rives du fleuve du Désert des Pluies. Mais le fiancé et le frère de cette dernière, piégés alors même qu’ils s’étaient lancé à sa recherche, pourraient bien bénéficier d’un petit coup de pouce inattendu…

*************************************

les-aventuriers-de-la-mer-tome-8-ombres-et-flammes-1095115Les aventuriers de la mer, tome 8 : Ombres et flammes, de Robin Hobb – 377 pages, Editions J’ai Lu
Si je réussis à lire ce tome 8 ce mois-ci, cela signifie que j’aurai rattrapé mon retard sur la lecture commune ! Je n’en reviens d’en être déjà quasiment à la fin et d’avoir lu tant de pages d’une même série en si peu de temps !
Les choses sont allées trop loin, bien trop loin, pour espérer éviter une bataille ouverte entre la Vivacia, sur laquelle le capitaine Kennit règne sans partage, et le Parangon, le navire fou appareillé par Althéa et les siens. Et tandis que le dragon tient à distance de Terrilville les envahisseurs chalcédiens, des alliances politiques se trament dans l’ombre. Mais impliquer Tintaglia dans la sauvegarde de la ville et dans la recherche de Malta n’est pas sans conséquences, d’autant que cette dernière est maintenant l’otage de pirates pour le moins cupides…

*************************************

81x7rmniaxl→ Marche à l’étoile, d’Hélène Montardre – 420 pages, Editions Rageot
Un roman jeunesse dont je n’ai pas entendu que de bons avis, mais dont le résumé et la disponibilité immédiate à la médiathèque m’ont fait craquer ! Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre au niveau de la plume et de la manière dont le roman sera construit, j’ai hâte de le découvrir et de m’en faire ma propre opinion !
À 150 années de distance, un jeune esclave enfui d’une plantation du Sud des États-Unis et son descendant, un Américain d’aujourd’hui, entament une traversée. Des montagnes aux vastes plaines, des marécages aux grands fleuves, Billy marche sans répit, traqué par un chasseur d’esclaves. Son but, son étoile : conquérir sa liberté. D’une petite chambre new-yorkaise aux quartiers bourgeois de Bordeaux, Jasper avance dans les pas de son ancêtre. Sa quête : comprendre qui il est.

*************************************

618pvI56bnL« Arrête avec tes mensonges », de Philippe Besson – 212 pages, Editions Julliard
Un roman dont je n’ai entendu que d’excellents avis, notamment de la part de ma grande soeur : il me tarde de le découvrir à mon tour !
De passage dans sa région natale, le narrateur, qui n’est autre que Philippe Besson, aperçoit au détour d’une rue une silhouette, un visage, dont la ressemblance avec son premier amour le frappe tel un coup de poignard. S’ensuit le récit de la rencontre, vingt-cinq ans plus tôt, entre deux adolescents que tout oppose : l’un, plutôt timide, est fils d’instituteur, élève studieux et lecteur chevronné ; l’autre est enfant de paysans, rebelle, charismatique et mystérieux, coqueluche des filles du lycée. Leur attirance est immédiate, sans équivoque. Leurs étreintes clandestines se déroulent dans un émerveillement teinté de culpabilité et de déni. Le secret qui les entoure n’en accentue que davantage l’intensité. Mais Thomas se montre incapable d’exprimer ses sentiments, d’accepter ce qu’il est. Il disparaît de la vie du narrateur aussi soudainement qu’il y était entré, laissant au jeune Philippe la blessure d’un premier amour au goût d’inachevé. Lorsque ce récit prend fin, des années après, l’auteur apprend avec une infinie tristesse que le Thomas si lumineux de sa jeunesse a passé sa vie à tenter de contrecarrer sa nature, à la dissimuler aux yeux de tous, précipitant ainsi sa fin tragique.

*************************************

arton27795-3351bMon désir le plus ardent, de Pete Fromm – 284 pages, Editions Gallmeister
Je ne peux résister à mon envie de lire enfin ce roman, et de découvrir par là même la plume de Pete Fromm !
Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer. 

*************************************

9782266259705ORILa colline aux esclaves, de Kathleen Grissom – 528 pages, Editions Pocket
Un roman que je veux lire depuis des années tellement on m’en a dit du bien, et que j’ai eu la chance d’avoir en prêt !
À 6 ans, Lavinia, orpheline irlandaise, se retrouve esclave dans une plantation de Virginie : un destin bouleversant à travers une époque semée de violences et de passions… En 1791, Lavinia perd ses parents au cours de la traversée les emmenant en Amérique. Devenue la propriété du capitaine du navire, elle est envoyée sur sa plantation et placée sous la responsabilité d’une jeune métisse, Belle. Mais c’est Marna Mae, une femme généreuse et courageuse, qui prendra la fillette sous son aile. Car Belle a bien d’autres soucis : cachant le secret de ses origines, elle vit sans cesse sous la menace de la maîtresse du domaine. Ecartelée entre deux mondes, témoin des crimes incessants commis envers les esclaves, Lavinia parviendra-t-elle à trouver sa place ? Car si la fillette fait de la communauté noire sa famille, sa couleur de peau lui réserve une autre destinée.

*************************************

par-amour-1012553→ Par amour, de Valérie Tong Cuong – 384 pages, Editions Le Livre de Poche
Un roman que j’ai acheté au mois de février, et qui aura donc le mérite de n’avoir patienté qu’une année dans ma pile à lire (c’est peu pour les livres de ma PAL, j’ai un peu honte de le dire…) ! J’aurai la chance de le dire avec la choupi Lectures du chatpitre !
Deux familles emportées dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale: d’un côté, Joffre et Émélie, concierges d’école durs au mal, patriotes, et leurs enfants ; de l’autre, le clan de Muguette, dont l’insouciance sera ternie par la misère et la maladie. Du Havre à l’Algérie où certains enfants seront évacués, cette fresque puissante met en scène des personnages dont les vies s’entremêlent à la grande Histoire, et nous rappelle qu’on ne sait jamais quelles forces guident les hommes dans l’adversité.

*************************************

couv-la-fourmi-rouge-620x987→ La fourmi rouge, d’Emilie Chazerand – 254 pages, Editions Sarbacane
J’ai emprunté à la médiathèque ce roman jeunesse qui a reçu de nombreux éloges de Prix littéraires, j’ai très envie de le découvrir à mon tour. Par ailleurs, je lis bien moins de romans jeunesse depuis quelques temps, j’espère que ce roman saura me réconcilier avec le genre !
Vania Strudel a 15 ans et :
– un père taxidermiste qui l’emmène au collège à bord de sa « ouafture »
– Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
– Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries. Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu’elle n’est pas une banale « fourmi noire » sans ambition. Elle serait plutôt du genre « fourmi rouge »…

*************************************

couv49391323→ Les optimistes meurent en premier, de Susin Nielsen – 187 pages, Editions Hélium
Un roman très court d’une maison d’édition que je ne connais pas, mais qui était mis en avant comme coup de coeur à la médiathèque ?! Il n’en fallait pas plus pour me décider à l’emprunter, hormis ce titre intrigant et ce résumé qui m’a l’air poignant…!
Depuis la tragédie qui a anéantie sa famille, Petula a de nombreuses phobies, et prétend qu’une prudence et un hygiène extrêmes lui permettront de parer à la moindre catastrophe. Mais est-ce bien réaliste ? … Au lycée, contrainte et forcée, elle fait partie d’un atelier d’art-thérapie. Les adolescents « à problèmes » qui y assistent se supportent tout juste. Arrive Jacob, « l’homme bionique. Appareillé depuis qu’il a perdu son avant-bras, le jeune homme, grand cinéphile, est aussi moqueur qu’attentif aux autres…

*************************************

couv69016055Martin Eden, de Jack London – 454 pages, Editions Libretto
Un roman que m’a offert la génialissime Flo and books à Noël (édition collector, elle ne s’est pas fichue de moi !), et auquel je ne peux plus résister ! Jack London est en plus l’auteur du mois du Reading Classics Challenge 2019, une bonne occasion de le découvrir enfin !
Pour Ruth, dont il est follement amoureux, Martin Eden, dont la vie n’avait été jusqu’alors que « coups d’audace désespérée, aventures, dangers », décide de devenir un autre homme. Il sera écrivain. Martin alors étudie et travaille comme un damné mais le succès se fait attendre et tous le lâchent, même Ruth. Quand, enfin, son talent sera reconnu et qu’il sera riche et célèbre, ce sera trop tard. 

*************************************

ChambreDesMortsLucie Hennebelle, tome 1 : La chambre des morts, de Franck Thilliez – 342 pages, éditions Pocket
Mon premier Franck Thilliez… Oui oui, le premier ! Et le début d’une nouvelle saga aussi ! J’ai la chance d’avoir eu ce livre en prêt (il y a bien trop longtemps maintenant…), et j’ai hâte de découvrir le personnage de Lucie Hennebelle ! Je vais essayer de lire les Hennebelle et Sharko dans leur ordre de parution afin de pouvoir suivre correctement leur relation.
Imaginez… Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints. Devant vous, un champ d’éoliennes désert. Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. À ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main. Que feriez-vous ? Vigo et Sylvain, eux, ont choisi. L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.


CHALLENGE ABC 2019

couv35212074Jeu de patience, tome 2 : Jeu d’innocence, de Jennifer L. Armentrout – 443 pages, Editions J’ai Lu
J’ai lu le premier tome de la série il y a presque deux ans, et je me dis que le mois de la Saint-Valetin est le moment parfait pour continuer cette série de romance !
Après une blessure qui lui coûtera peut-être sa carrière de danseuse et la fin d’une relation désastreuse, il est temps pour Tess de passer au plan B : l’université. Un projet qui se révèle plus alléchant que prévu dès lors que Jase Winstead se trouve dans les parages. En effet, depuis l’enfance, le meilleur ami de son frère Cam lui inspire des fantasmes de moins en moins avouables, surtout après l’échange d’un baiser furtif et passionné un an auparavant. Si Jase est loin d’être indifférent à son charme, ce dernier s’efforce toutefois de garder ses distances. Il doute que Cam voie cette histoire d’un bon œil, lui qui connaît ses secrets les plus sombres. Des secrets dont Tess doit être protégée, à n’importe quel prix…

*************************************

9782226393197-jUnderground Railroad, de Colson Whitehead – 398 pages, Editions Albin Michel
Un roman que je possède depuis sa sortie… et qu’il m’a fallu mettre dans un challenge pour le sortir ! Un scandale !
Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d’avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu’elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s’enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.
De la Caroline du Sud à l’Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d’esclaves qui l’oblige à fuir, sans cesse, le « misérable cœur palpitant » des villes, elle fera tout pour conquérir sa liberté.


CLUBS DE LECTURE

couv67844058Histoires du soir pour filles rebelles, tome 01, d’Elena Favilli et Francesca Cavallo – 212 pages, Editions Les Arènes
Un livre que j’ai emprunté à ma soeur, et que je lirai pour le Club de lectures féministes de ma copine Carnet Parisien ! Dans le même, j’avais adoré les bandes-dessinées Culottées de Pénélope Bagieu, je verrai si ce format est aussi réussi !
100 histoires de femmes extraordinaires à travers l’histoire et le monde : Rosa Parks, Marie Curie, Serena Williams, Malala Yousafzai, Anna Politivskaïa, les soeurs Brontë, Marie Curie, Florence Nightingale…
Ces femmes du monde entier, connues ou inconnues, jeunes et moins jeunes, ont toutes un parcours étonnant. Elles sont architectes, championnes de boxe, scientifiques, activistes, musiciennes… Leurs histoires inspireront les filles et les garçons, dès l’âge de 5 ans. Plus de 60 artistes, toutes des femmes, illustrent les portraits de ces héroïnes du quotidien.

*************************************

712q8r2axnl20 ans avec mon chat, de Mayumi Inaba – 176 pages, Editions Philippe Picquier
Moi qui aime les chats plus que tout (enfin, peut-être pas plus que tout, mais pas loin !), qui en ai depuis toute petite et en aurai toute ma vie, je ne pouvais pas passer à côté de ce court livre, que nous lisons en lecture commune avec les copines du groupe parisien du Club de lecture Mango & Salt (les dissidentes) !
Tout a commencé avec la rencontre d’un chaton égaré. Une boule de poils vaporeuse accrochée de toutes ses griffes au grillage d’un collège près de Tôkyô. Une chatte friande de sardines et de bonite aigre-douce, qui va s’introduire dans la vie de l’auteur pour très longtemps. Mî va partager avec elle quatre-vingts saisons, la rendre sensible à l’odeur du vent, aux signes de la nature, à la température de la lumière, et accompagner chacune des transformations de sa vie. Car ce roman étoilé de poèmes est aussi celui d’une femme habitée par le désir d’écrire et qui, les yeux posés sur Mî blottie à ses côtés, va se transformer en écrivain.


PARTENARIATS / NETGALLEY

71yM2BDob5kLL’empreinte, d’Alexandria Marzano-Lesnevich – 480 pages, Editions Sonatine
Un roman dont je n’ai entendu que d’excellents avis, j’ai donc craqué et l’ai sollicité sur NetGalley !
Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.

*************************************

41ai4nhjlvlLe nouveau, de Tracy Chevalier – 224 pages, Editions Phebus
Je n’ai jamais lu de roman de Tracy Chevalier (honteux, je sais !), ce court roman-ci sera donc l’occasion de découvrir sa plume ! Ce livre est vendu comme un Othello revisité, à voir s’il sera à la hauteur de l’oeuvre originale… Dans tous les cas, l’histoire m’a l’air très intéressante, et il me tarde de la découvrir !
Washington D.C., dans les années 1970. En six ans, c’est la quatrième fois qu’Osei, fils d’un diplomate ghanéen, découvre une nouvelle école. Tout heureux de rencontrer Dee, la fille la plus populaire de sa classe, il ne s’inquiète pas des manigances et de la jalousie de ceux qui voient d’un mauvais œil l’amitié entre un garçon noir et une jolie blonde.

*************************************

006025061Shtum, de Jem Lester – 336 pages, Editions Stéphane Marsan
J’aime beaucoup les publications des éditions Stéphane Marsan, toute jeune maison d’édition, qui m’a proposé de recevoir ce roman très intrigant : j’ai foncé !
Ben a presque tout raté dans sa vie. Sa carrière est au point mort, son couple part à vau l’eau, son fils est  » différent  » . A dix ans, Jonah ne parle pas. Lorsqu’ils sont tous deux contraints d’emménager chez le père de Ben, trois générations d’hommes – un qui ne sait pas parler, deux qui s’y refusent – sont réunies sous le même toit. Alors que Ben engage une bataille juridique éprouvante pour obtenir le placement de son fils dans un établissement spécialisé, Jonah se rapproche de son grand-père dont les jours sont comptés. Et cet homme qui n’a jamais révélé le secret de ses origines, se met à parler, pour la première fois, à ce garçon qui n’a pas de mots pour lui répondre. C’est peut-être l’occasion pour Ben de se rendre compte que sa plus grande réussite, c’est son fils. 

*************************************

71-iuni1f3lToute la ville en parle, de Fannie Flagg – 512 pages, Editions Cherche-Midi
Quand j’ai vu que le nouveau roman de Fannie Flagg était proposé par Lea Touch Book dans le cadre du Picabo River Book Club, j’ai postulé… et ai eu la chance d’être tirée au sort !
L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c’est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d’un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l’autre, si d’inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté.


Réussirai-je à lire tous ces livres ? Là est la question… Il y a pas mal, mais certains sont courts, donc à voir !

Bon mois de lecture à tous !

12 réflexions sur “Pile à lire mensuelle : Ces livres que j’aimerais lire en février…

  1. Wow jolie PAL pour ce mois de février.
    Je note bien sûr les Aventuriers de la mer dont il me tarde de voir l’avis que tu auras sur la conclusion.
    Je suis aussi curieuse de La Fourmi rouge, Les optimistes meurent en premier et Martin Eden que je ne connais pas mais qui m’intriguent.
    Bon courage à toi pour réussir à lire tout ça !

    Aimé par 1 personne

  2. Tu me fais penser qu’il faudrait peut-être que je continue L’Assassin royal pour reprendre ensuite Les Aventuriers de la mer. J’adore ces deux sagas même si j’ai du mal à m’y remettre pour le moment ^^
    J’adore Philippe Besson, j’ai bien envie de lire « Arrête avec tes mensonges ».
    Pour découvrir Thilliez, je n’aurais peut-être pas recommander La Chambre des morts, ce n’est pas un de ceux que j’ai préféré, mais on découvre Lucie Hennebelle et c’est l’enquête est quand même bien. J’espère qu’il te plaira.
    Bonnes lectures 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou ptit biscuit à la vanille! Ooooh la colline aux esclaves!!! ^^
    J’ai reçu le dernier Fannie Flagg aussi, mais je le lirai en mars je pense, trop à lire en février! Pour Jack London, j’ai Martin Eden en audio du coup mais comme je l’ai déjà lu (et de toutes façons je l’ai pas reçu encore en audio), je lis Le peuple d’en bas.
    Underground Railroad pareil je l’ai depuis plus d’un an dans ma PAL mais je vais pas le sortir tout de suite malheureusement…
    Je vais lire 20 ans avec mon chat aussi pour le club du coup, faut que je trouve à le caser! Moi qui voulait faire Petit mois Petites lectures finalement j’ai pleins de livres plus gros qui se sont ajoutés lol

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s