Les Aventuriers de la Mer, tome 6 : L’Éveil des eaux dormantes, de Robin Hobb

Après avoir lu et adoré le tome 5, je n’ai pas pu résister bien longtemps à l’appel du tome 6 de la série des Aventuriers de la Mer. Un tome qui marque la fin de la deuxième intégrale, et duquel j’attendais beaucoup je dois dire.

L’histoire

Une vivenef maudite et aveugle ; un équipage composé de coupe-jarrets ; un ennemi armé jusqu’aux dents. C’est dans ces conditions pour le moins précaires qu’Ambre, Althéa et Brashen embarquent sur le Parangon enfin remis à flots. Le temps presse car la Vivacia doit être arrachée des mains du pirate Kennit avant que celui-ci ne se soit définitivement attaché l’âme de la vivenef. La situation n’est guère plus reluisante pour les membres de la famille Vestrit restés à Terrilville. Malta s’efforce de faire bonne figure au bal de l’Été, mais le dragon du Désert des Pluies accapare ses pensées. Et si elle avait un rôle à jouer dans les plans de cet être millénaire ? Petit à petit, le lien qui unit vivenefs et dragons se retisse… mais dans quel but ?

Mon avis

J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce tome, dont la fin est absolument incroyable ! C’est agréable de commencer à avoir les réponses à beaucoup de questions que l’on se pose depuis le premier tome de la série, tout en ayant envie de continuer à suivre les aventures des personnages.

Dès le premier chapitre, ce tome nous fait nous dire qu’en le refermant, l’histoire aura largement évolué. On se rapproche de plus en plus de l’univers de la série de L’Assassin Royal, notamment à travers la découverte du Désert des Pluies et de la Cité des anciens (!!!), et c’est jouissif ! Robin Hobb a très bien tricoté son récit, en construisant son univers autour de personnages charismatiques qui se retrouvent au coeur d’un univers bien plus vaste que leurs propres histoires. Où que vous soyez dans le roman, et avec n’importe quel personnage, le rapprochement avec l’univers de L’Assasssin Royal est présente, donnant un tome explosif !

En plus d’un grand nombre de rebondissements, ce tome fait évoluer ses personnages de manière très intéressante, avec de moins en moins de manichéisme. Je reste fan d’Althea, qui se remet de plus en plus en question sans pour autant perdre en charisme et en confiance. Mais la révélation de ce tome, pour moi, c’est clairement Althea ! Que ce soit dans ses relations avec les autres, avec elle-même ou avec son milieu social, son personnage évolue de manière spectaculaire. J’ai cependant un petit bémol : un petit manque de Serille dans ce tome-ci… mais je sens que Robin Hobb saura répondre à mes attentes dans la suite !

Je compte attaquer le tome 7 dans les jours à venir… Et à me dire qu’il ne me reste que trois tomes à lire, je me sens déjà nostalgique de cette série que j’aime d’amour jusqu’au soleil !

 

3 réflexions sur “Les Aventuriers de la Mer, tome 6 : L’Éveil des eaux dormantes, de Robin Hobb

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s