La Favorite, de Yórgos Lánthimos

2555640A l’approche des Oscars, je ne pouvais plus attendre pour voir La Favorite, LE film le plus nommé de la cérémonie. Etant en plus un film historique, mon genre de prédilection, j’avais très envie de le découvrir !

Synopsis
Début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques. Alors que les enjeux politiques de la guerre absorbent Sarah, Abigail quant à elle parvient à gagner la confiance de la reine et devient sa nouvelle confidente. Cette amitié naissante donne à la jeune femme l’occasion de satisfaire ses ambitions, et elle ne laissera ni homme, ni femme, ni politique, ni même un lapin se mettre en travers de son chemin.

Mon avis
J’ai passé un très bon moment de cinéma devant ce film, qui ne plaira pas à tout le monde c’est certain. Malgré quelques bémols, j’ai été passionnée par le scénario, et je suis totalement tombée sous le charme des actrices qui, je l’espère, décrocheront des statuettes !

Je dois avouer avoir eu du mal à entrer dans le film. La réalisation de Yórgos Lánthimos est tellement particulière qu’il m’a fallu un temps d’adaptation pour m’y habituer. Dès le départ le film nous dépeint des personnages antipathiques, au sein de situations totalement absurdes, qu’il appuie avec sa réalisation. Le film nous ballade entre scènes grotesques et dramatiques voire violentes, laissant le spectateur entre deux eaux et deux émotions à chaque scène.

J’ai beaucoup apprécié le scénario du film, sur les rivalités de pouvoir. Le réalisateur s’amuse à insérer des dialogues très piquants entre les personnages, notamment entre Sarah et Abigail. L’une est sournoise, l’autre franche, mais chacune manipule à sa manière sa petite cour. Leur relation avec la Reine Anne est très particulière, de même que leur rapport au pouvoir, auquel elles sont liées soit par égoïsme soit par patriotisme. Reste qu’il est intéressant de voir un film historique où les femmes sont au pouvoir, et sont supérieures aux hommes par leur position dans la société.

J’ai beaucoup apprécié la réalisation de Yórgos Lánthimos, qui avait déjà fait pas mal parler de lui avec ses précédents films The Lobster et Mise à mort du cerf sacré. Il utilise beaucoup de lumières naturelles, rendant les décors très réalistes, entre faste et misère. Les maquillages renvoient au côté grotesque des personnages, et au masque de manipulation qui les cache. Il utilise également beaucoup de mouvements de caméra très larges, à 90°, jouant limite avec la gravité. Il utilise aussi beaucoup la lentille fish eye, pour accentuer le côté malsain de certaines scènes. Une réalisation aussi marquée peut ne pas plaire, c’est certain; pour ma part, je l’ai trouvée audacieuse, mais dangereuse si mal maitrisée.

Je vous invite à découvrir La Favorite pour son côté décalé, entre le grotesque et le drame. Une tragi-comédie qui m’a inspiré des sentiments contradictoires concernant les personnages, dont le charisme reste cependant indéniable.

10 réflexions sur “La Favorite, de Yórgos Lánthimos

  1. Le charisme des personnages est indéniable en effet, et leur côté caustique et cynique est génial mais n’incite pas la sympathie c’est sûr ! Effevtivement, on est partagé après ce film, très marqué, et audacieux, mais le positif l’emporte malgré tout 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s