Marche à l’étoile, d’Hélène Montardre

 

Marche à l’étoile est un roman que j’avais repéré depuis sa sortie, grâce à tous les bons avis qu’il avait recueillis à ce moment-là. Quand je l’ai vu, m’attendant tranquillement à la médiathèque, je n’ai pas pu résister bien longtemps…

L’histoire

Billy a quinze ans et il est esclave dans le Sud des États-Unis. Un soir d’automne, il s’échappe. Poursuivi, traqué, il entame une course folle au cœur d’un pays gigantesque.
Jasper est un brillant étudiant américain, plutôt sûr de lui. Mais le jour où il trouve un vieux carnet qui raconte l’étrange histoire d’un esclave en fuite, son monde bascule. Qui est l’auteur de ce texte ? Et lui, Jasper, qui est-il vraiment ? Pour le découvrir, il doit à son tour prendre la route.
Entre le passé et le présent, entre l’Amérique et l’Europe, deux voyages s’engagent.

Mon avis

Quelle belle surprise ! Je ne m’attendais pas à être à ce point emportée dans ce roman, dans les histoires parallèles de Billy et Jasper, à 150 ans d’écart.

Le roman est clairement divisé en deux parties : l’épopée de Billy, suivie de celle de Jasper. Je dis bien épopée, car c’est un véritable voyage initiatique que vont entreprendre  nos deux héros, Billy pour accéder à la liberté, et Jasper pour accéder à son identité. Chaque partie est passionnante à sa manière, et il est impossible de rester insensible à l’histoire de ces deux personnages.

Dès les premières lignes, le personnage de Billy m’a fasciné. Par son histoire, par sa manière de voir le monde qui l’entoure, par cette peur viscérale qui se transforme en désir de liberté, par sa clairvoyance et son intelligence, je me suis immédiatement attachée à lui. Sa force et sa détermination m’ont beaucoup touché, et son voyage à travers les Etats-Unis pour survivre m’a bouleversé.

J’ai tout autant apprécié Jasper, qui pour le coup ne traverse pas les mêmes difficultés que son aïeul pour survivre, mais va trouver dans son histoire familiale les clés de son identité. J’ai adoré le cheminement de ce personnage, son évolution au fil du récit, le rapport au passé de sa famille, à sa situation en tant qu’afro-américain dans son propre pays.

C’est la première fois qu’il m’ait été donné de lire un roman jeunesse traitant de l’esclavage, et celui-ci est très bien mené dans cette thématique. Ses réflexions sont très justes, son propos est puissant, et il a l’avantage d’être bien rythmé et de donner beaucoup d’émotions au lecteur. C’est pourquoi je ne peux que vous le conseiller !

Une réflexion sur “Marche à l’étoile, d’Hélène Montardre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s