La Clé du coeur, de Kathryn Hughes

Kathryn Hughes est l’une des autrices que j’avais envie de découvrir depuis longtemps, depuis la sortie de son roman Il était une lettre en 2016 (qui est dans ma PAL depuis, évidemment…). Quand j’ai vu que son dernier né était proposé sur NetGalley, j’ai foncé !

L’histoire

Années 50. Amy, une jeune femme désespérée, tente de se noyer suite à la mort de sa mère. Le lendemain, son père n’a pas le choix : il l’envoie à Ambergate, austère hôpital psychiatrique. Pour Amy, qui est loin d ’être folle, ce sera le théâtre de terribles drames, et d’amours interdites.
50 ans plus tard… Sarah se met à fouiller les vestiges d’Ambergate dans le but d’écrire un livre. L’asile abandonné va alors livrer ses plus sombres secrets. Et si tout commençait par une simple clé ?

Mon avis

Je n’attendais rien de ce roman à part un sympathique moment de lecture, et au final j’ai été plus qu’agréablement surprise par ce que j’y ai découvert ! Je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire en ouvrant ce livre, et j’en suis ressortie ravie ! Certes, ce n’est pas le roman de l’année, mais il remplit parfaitement son job de livre détente !

Pourtant, ce n’était pas forcément gagné entre lui et moi. J’ai eu un peu de mal à entrer dans le roman, dont je trouvais les premiers chapitres trop simples et convenus. Je ne ressentais aucune émotion, n’avais aucune surprise pendant ma lecture. Et petit à petit, j’ai laissé Kathryn Hughes m’entrainer dans son histoire, je me suis laissée porter par ses décors, et là ça a fonctionné.

Je dois avouer m’être fait une idée préconçue du roman, et je m’attendais à lire un certain type de roman entre historique et romance. Et ce n’est vraiment ça que j’ai lu, pour ma plus grande et agréable surprise ! Je ne pensais pas que l’autrice s’attarderait autant à nous décrire l’univers de cet hôpital psychiatrique, la manière dont les patients étaient traités, et l’évolution de ce type d’établissement au fil du temps. Au-delà de cet aspect historique, j’ai été prise dans l’histoire des personnages, et Mr et Mme Tout-le-monde qui vivent des choses incroyables, et dont les destins se retrouvent entremêlés autour de certains drames ou bonheurs.

On pourrait s’attendre à ce que le roman soit difficile, compte tenu du fait qu’il se déroule en grande partie dans un hôpital psychiatrique. Loin de là ! Certes, certaines scènes sont difficiles, mais il ressort de ce roman une palette de belles émotions. L’autrice maitrise très bien l’art de passer de la romance au drame, rendant le roman prenant.

Si vous voulez passer un moment de lecture sympathique, dans des décors peu exploités, et être emporté dans le destin incroyable de personnages sensibles, n’hésitez pas à vous plonger dans ce roman !

 

Une réflexion sur “La Clé du coeur, de Kathryn Hughes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s