Et soudain, la liberté, d’Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Depuis que mon petit pain à la canelle Sorbet Kiwi en a parlé, Et soudain, la liberté me tente. Quel ne fût mon empressement à me le procurer au moment de sa sortie au format poche, puis à le lire dans le cadre du Club de lectures féministes de Carnet Parisien !

L’histoire

Evelyne Pisier voulait raconter l’histoire de sa mère, et à travers elle, la sienne. Une histoire fascinante couvrant soixante ans de vie politique, de combats, d’amour et de drames – le portrait d’une certaine France aussi, celle des colonies et de la contestation, du patriarcat et du féminisme. Nous étions d’accord : il fallait en faire un roman.
Un roman qui, de l’Indochine en guerre à la Nouvelle-Calédonie des années cinquante, de la révolution cubaine à mai 68, conte les destinées de deux femmes éprises de liberté. Deux héroïnes modernes et indépendantes, révélées à elles-mêmes par le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir.
Tout aurait pu s’arrêter un jeudi de février, à la mort d’Evelyne. Elle avait tissé la trame du livre. Il restait à le mettre en forme.
J’étais son éditrice. Son amie. Elle m’avait confié ses rêves et ses souvenirs.
J’ai terminé le livre.

Mon avis

Vous arrive-t-il parfois d’être inspirée par des héroïnes, d’avoir comme un coup de foudre au moment où vous découvrez leur existence, même si vous avez des vies et des idées bien différentes ? C’est ce qui m’est arrivé avec Evelyne Pisier, surtout, un peu moins avec sa mère Mona. Car oui, j’ai adoré cette lecture, qui se dévore avec passion !

Le livre a été écrit à quatre mains, celles d’Evelyne Pisier, qui souhaitait raconter la vie de sa mère, et celles de Caroline Laurent, jeune éditrice. Ce livre évoque leur coup de foudre amical, explique le moment T de la rencontre qui change votre vie et vous emmène très loin et très haut. Caroline Laurent n’hésite pas à interférer dans le récit initial d’Evelyne (ou Lucie dans le texte) pour expliquer ses émotions en écrivant le livre, ce que j’ai trouvé original. Nécessaire ? A vous d’en juger ! Pour ma part, j’ai trouvé enrichissant de connaitre leur histoire d’amitié, et dans la lignée du livre, qui parle beaucoup d’héritage et de transmission.

Ce livre parle de beaucoup de choses. Au-delà du simple roman biographique, il explique avant tout un éveil au féminisme absolument saisissant. Et pas seulement un éveil au féminisme, mais surtout à la liberté que le concept inspire. Les mots d’Evelyne Pisier et de Caroline Laurent pour décrire la sensation inexplicable que ce déclic inspire sont saisissants et fabuleux, et m’ont totalement galvanisée. Pour l’avoir vécu (à une échelle inférieure), cela m’a rappelé l’importance que peuvent renfermer les mots, les sentiments qu’ils peuvent créer et les idées qu’ils recèlent.

Après, j’avoue, j’ai parfois été un peu perdue dans les périodes historiques décrites par le livre. La guerre d’Indochine, la révolution cubaine, je ne connaissais que de loin… Heureusement qu’internet existe, et a pu m’apporter les précisions nécessaires à la bonne compréhension du livre. Mais ce ne sont pas ces faits historiques qu’il faut retenir du roman, mais surtout l’éveil de Mona (la mère) et Lucie (la fille) aux libertés que ce monde a à offrir, et leur militantisme à toute épreuve. Je n’ai pas du tout un esprit militant, mais il m’était impossible de ne pas être admirative de leur courage, leur détermination et leur optimisme sans faille à tenter d’améliorer ce monde.

J’ai maintenant envie de sonder les femmes de mon entourage ayant vécu les années 60-70 pour savoir comment elles avaient appréhendé cette période de combats féministes. J’ai moi-même envie d’être vecteur de transmission, chose que je n’ai jamais ressenti jusqu’ici !

Si vous avez envie d’une lecture inspirante, qui vous plongera au cœur de l’Histoire tout en vous racontant deux destins exceptionnels, je vous conseille vivement de lire Et soudain, la liberté : une pépite !

7 réflexions sur “Et soudain, la liberté, d’Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s