Bad Man, de Dathan Auerbach

Ma référence BookTube côté thrillers et romans noirs et sans conteste Séverine, de la chaine Il est bien ce livre. Quand elle met un slip sur sa tête pour dire à quel point un livre lui a plu, je ne réfléchis pas et je fonce me le procurer. Et quand le livre est proposé sur NetGalley, c’est d’autant plus tentant !

L’histoire

On dit que, passé quarante-huit heures, les chances de retrouver une personne disparue sont quasi nulles. Deux jours pour ratisser les bois alentour, frapper à toutes les portes, remuer ciel et terre. Passé ce délai, l’espoir n’est plus permis.
Eric, trois ans, a disparu il y a cinq ans. Peu à peu, les affichettes ont jauni, les policiers se sont désintéressés de l’affaire, la vie a repris son cours dans cette petite ville désaffectée de Floride.
Pas pour Ben, le grand frère de la victime. Qui ne s’est jamais remis du drame. Qui a vu sa famille sombrer. Mais qui n’a jamais cessé ses recherches.
Recruté en tant que magasinier de nuit dans le supermarché même où Eric a disparu, Ben sent que les lieux ont quelque chose à lui révéler. Quelqu’un sait où est son frère, une personne qui prend un malin plaisir à se jouer de lui. Qui ? Le directeur qui n’a jamais collaboré à l’enquête ? Ses collègues auxquels il a accordé trop vite sa confiance ? Mais il y a plus que ça, une présence impalpable, diffuse, qui brouille ses pensées… Qui est ce bad man dont l’ombre inquiétante plane sur la ville ?

Mon avis

Bad Man est un roman à l’ambiance très particulière, si particulière qu’elle ne peut pas plaire à tout le monde. Pour ma part, j’ai trouvé le roman réussi, mais je dois bien avouer qu’il m’a mise très mal à l’aise, et que je ne prenais pas de réel plaisir à le lire tellement l’ambiance était pesante (ce qui est, en soi, la preuve que le roman est réussi) : ambivalence !

La grande force de ce roman est l’ambiance très noire, pesante et limite glauque, mise en place dès les premières pages. En nous faisant suivre le personnage de Ben, qui est selon moi un personnage très clivant et difficile à cerner, Dathan Auerbach sème de ci de là les pièces d’un puzzle macabre, qui s’assemble aux toutes dernières lignes du roman. Il entremêle les indices, ce qui rend « l’enquête » très complexe, même si elle se limite aux quelques personnages qui rythment la vie du supermarché dans lequel le petit Eric a disparu..

Dathan AUerbach a un don pour mettre en place une ambiance extrêmement pesante. En lisant le roman, j’avais l’impression d’être constamment en proie aux douleurs de Ben, à ses maux de tête et de jambes, et d’être prisonnière de ce supermarché ou de cette ville de malheur. Ajoutez à cela des personnages secondaires pas toujours bienveillants, et loin d’être nets, et vous avez tous les ingrédients d’un roman noir. L’ambiance pesante est accentuée par le rythme du roman, souvent très lancinant, entre le travail de Ben et ses pensées dont on se demande parfois si elles ne sont pas synonymes de folie… Et d’un coup, sans que l’on sache comment, arrivent des échanges extrêmement poignants et des choses terribles, et là tout s’accélère d’un seul coup.

Au niveau de l’ambiance, de l’ambivalence des personnages, et de l’intrigue, Dathan Auerbach a clairement réussi son coup. Ai-je pour autant apprécié cette lecture ? Pas forcément… A justement proposer une ambiance si sombre, j’étais anxieuse de retourner dans ma lecture, et de retrouver ces personnages et cette ambiance détestables et malaisants. Cela dit, il m’est difficile de déconseiller ce roman, car il est indéniablement brillant… à condition d’y rentrer !

4 réflexions sur “Bad Man, de Dathan Auerbach

  1. Comme tu le dis, l’ambiance est très pesante et personnellement, ça m’a plu. J’étais très intriguée par les personnages, particulièrement par Ben qui n’a pas l’air tout à fait normal. Par contre, la fin m’a beaucoup moins plu, trop précipitée à mon goût.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s