Mon désir le plus ardent, de Pete Fromm

Il y a bien longtemps que lire un roman de Pete Fromm me tente, et pourtant jusqu’à récemment, je n’avais pas osé sauter le pas. Peur de la plume de l’auteur et de la particularité de la littérature américaine, probablement… Il  a fallu que le club des dissidentes le sélectionne comme lecture du mois pour que je me décide enfin à en tourner la première page !

L’histoire

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

Mon avis

Ce roman fut une magnifique surprise ! J’affirme que ce roman raconte la plus belle histoire d’amour qu’il m’ait été donnée de lire !

Dès les premières phrases, j’ai été aspirée dans les décors et l’ambiance mis en place par Pete Fromm. Je visualisais les rivières, entendait le vent souffler dans les arbres, et entendais les rapides et le bruit de l’eau. A travers seulement quelques détails, Pete Fromm m’a totalement embarquée dans son univers, et dans cette histoire qui m’a passionnée pendant 285 pages.

J’ai tout de suite senti la magie opérer entre Maddy et Dalt, et parallèlement entre moi et ce roman. Le roman est court, et pourtant il recèle beaucoup de profondeur et d’émotions.  Les émotions sont autant liées à l’histoire d’amour entre les deux personnages principaux, qu’à la relation parent-enfants, qu’à la maladie qui touche Maddy. Par rapport à cette dernière, le roman ne tombe jamais dans le pathos, et aborde les choses avec beaucoup de tendresse, d’espoir, de force et d’humour.

Je ne sais pas réellement quoi dire d’autre sur ce roman, à part que j’aurais aimé qu’il soit plus long. C’est dire à quel point je l’ai aimé !

3 réflexions sur “Mon désir le plus ardent, de Pete Fromm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s