Ma pile à lire du mois de septembre 2019

autumn-book-hello-leaf-Favim.com-2068399

Le mois d’août a été un très bon mois de lecture, et j’ai le sentiment que le mois de septembre sera tout aussi bon ! La rentrée, même si je n’y participe plus, me booste toujours, tout comme l’arrivée de l’automne qui me procure un certain bien-être.

Pour accompagner ce mood, j’ai concocté une pile à lire assez conséquente, variée mais prometteuse, pour m’accompagner dans les transports et dans quelques soirées !

ENVIES LECTURE

l-assassin-royal-tome-11-le-dragon-des-glaces-88028→ L’assassin royal, tome 11 : Le dragon des glaces, de Robin Hobb – 342 pages, Editions Pygmalion
Je n’ai pas eu le temps de lire ce tome-ci le mois dernier, il est donc prévu pour tout bientôt !
Le clan des Artiseurs qui s’est formé autour du prince Devoir progresse enfin : sous la houlette de Fitz Chevalerie, Lourd, Umbre et le prince Devoir lui-même développent leur maîtrise de l’art. Pas assez vite, cependant, au goût de Fitz, car l’heure de tenir ses promesses a sonné. Devoir et ses amis embarquent sur la flotte royale, afin de permettre au prince de mener sa quête: le dragon Glasfeu, prisonnier des glaces, doit mourir de sa main pour que devoir puisse épouser la Narcheska Elliania.
Fitz prend alors conscience, dans les rêves qu’il partage avec sa fille Ortie, qu’un autre dragon s’intéresse de près à leur périple, et que celui-ci voit le projet du prince des six-duchés d’un très mauvais œil.

**********************************

51z0zxjmsjl→ L’assassin royal, tome 12 : L’homme noir, de Robin Hobb – 327 pages, Editions Pygmalion
Voilà le petit tome du mois de l’Assassin Royal, qui me permettra d’être à jour dans la lecture commune. Après ce tome-ci, il ne me restera que le dernier tome, et j’aurai terminé la saga…!
Sur Aslevjal où le dragon noir gît enfoui dans la glace, Fitz retrouve le fou venu mener à bien la mission qu’il s’est donnée – et dans laquelle il devrait perdre la vie. Mais, d’abord, il faut se rendre au coeur de l’île pour dégager la bête, et le groupe doit affronter des dangers d’autant plus inquiétants qu’on n’en connaît pas l’auteur : de subtiles attaques d’Art poussent Lourd et Fitz à s’opposer, puis ce dernier perd toute faculté d’artiser. Est-ce le fait du mystérieux Homme noir qui hante le glacier ou bien de la Femme pâle, ennemie acharnée du fou et des Loinvoyant ? Fitz devra livrer son plus terrible combat, écartelé entre la fidélité qu’il voue aux Six-Duchés et l’amour qu’il porte au fou. Tout à la fois, il doit affronter Burrich et le poids de ses remords, Umbre qui veut le contraindre à obéir, les Outrîliens manipulés par la Femme pâle, et la puissance effrayante de Tintaglia, la femelle dragon, prête à tout pour ramener au jour l’unique mâle survivant de son espèce.


PARTENARIATS / NETGALLEY

couv64881694→ C’était un accident, d’Isabelle Lagarrigue – 250 pages, Editions Librinova
Un roman qui m’a adorablement été proposé par l’autrice elle-même, et dont le résumé me tente énormément !
Je m’appelle Prune. J’ai quatorze ans et quatre mois. Je suis hypersensible (il paraît), ROUSSE (je ne peux pas le nier) et accro aux listes (ma VIE). Je suis en internat depuis le mois de septembre (à ma demande) car je ne supportais plus de vivre avec mes parents et mes sœurs jumelles de cinq ans. Je ne le sais pas encore, mais dans quelques jours ma vie va basculer. Pas besoin de s’appeler Einstein pour deviner qu’il y aura un avant et un après et que l’enquête, que je mènerai pour comprendre, m’apportera plus que la vérité. Un roman qui parle d’adolescence, d’amitié virtuelle et IRL*, de confiance en soi, de deuil et… d’amour.

**********************************

51afqbiucyl→ Bourbon Kid, tome 7 : Que le diable l’emporte, d’Anonyme – 400 pages, Editions Sonatine
Bonheur ultime de recevoir via NetGalley le dernier sorti de la saga chouchou du Bourbon Kid !
Tout le monde pensait que le tueur le plus impitoyable que la Terre ait jamais portée était mort. Et bien non. Le Bourbon Kid est bel et bien vivant. Ce qui est une très mauvaise nouvelle. Pour tout le monde, mais surtout pour lui. Plutôt que de profiter d’une paisible retraite plus ou moins méritée, notre homme va en effet devoir régler quelques dettes. Avec à ses trousses toutes les bonnes et les mauvaises âmes de ce monde, le Kid a la très mauvaise idée de se réfugier dans un monastère où sommeillent de sombres secrets. S’il a l’habitude d’affronter des vampires, des bikers, des ninjas, des policiers assermentés et autres créature de l’enfer, faire face à un moine fou et des nonnes psychotiques est une autre paire de manches.

**********************************

81jpp-goapl→ Les guerres intérieures, de Valérie Tong-Cuong – 240 pages, Editions JC Lattès
Impossible de résister au nouveau roman de Valérie Tong Cuong, que j’ai pu recevoir grâce à NetGalley et JC Lattès !
Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité. Qui n’a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ?

**********************************

718-kfybful→ Et pour le pire, d’Amanda Prowse – 368 pages, Editions Stéphane Marsan
LE roman contemporain de la rentrée littéraire qui me tentait le plus, et que les éditions Stéphane Marsan ont accepté de m’envoyer : je suis joie ultime !
Kathryn Brooker, respectable épouse et mère de famille, vient d’assassiner son mari. Derrière la brutalité de ce meurtre, il y a le poids du silence. Pendant quinze ans, elle a subi des sévices physiques et psychologiques sans rien laisser paraître. Kathryn va payer cher cette dangereuse imposture : personne ne comprend son crime, car personne ne pouvait se douter du calvaire que son mari lui faisait vivre derrière les portes closes. Entre les explications qu’elle doit à ses enfants et son désir de venir en aide à d’autres femmes en détresse, Kathryn sait que le chemin vers la reconstruction sera long. Mais au bout de ce chemin, pour la première fois depuis bien longtemps, elle aura peut-être le droit d’être qui elle veut.

**********************************

61i51rf1qzl→ Jolis jolis monstres, de Julien Dufresne-Lamy – 416 pages, Editions Belfond
J’ai entendu tellement de bons avis sur ce roman que je n’ai pas résisté à le solliciter sur NetGalley…! J’avoue que ce roman me fait un peu peur, car je ne connais pas du tout la culture drag-queen… Mais justement, quoi de mieux qu’une plongée dans ce monde via un bon roman pour le découvrir ?
Au début des années sida, James est l’une des plus belles drag-queens de New York. La légende des bals, la reine des cabarets, l’amie fidèle des club kids et des stars underground. Quand trente ans plus tard il devient le mentor de Victor, un jeune père de famille à l’humour corrosif, James comprend que le monde et les mentalités ont changé.


CLUBS DE LECTURE

couv52893545→ La revanche des princesses, d’un collectif d’autrices (Charlotte Bousquet, Clémentine Beauvais, Sandrine Beau, Alice Brière-Haquet, Anne-Fleur Multon et Carole Trébor) – 208 pages, Editions Poulpe Fictions
Un recueil de petites histoires féministes, qui m’a l’air vraiment très très sympathique. Je sens qu’il va atterrir chez ma filleule de 7 ans celui-ci (qui a un frère jumeau qui sera aussi intéressé, je précise) …!
Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement, ou pas toujours… Les princesses prennent leur revanche ! Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure ! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête.

**********************************

les-heures-rouges-1081903→ Les heures rouges, de Leni Zumas – 395 pages, Editions Presses de la Cité
Ce roman, que j’ai acheté à sa sortie il y a un an (pas de commentaire…), fait partie de la sélection du mois du Picabo River Book Club de Lea Touch Book, et je me fais une joie de le découvrir enfin !
États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l’être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l’aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d’écrire la biographie d’Eivor, exploratrice islandaise du XIXème. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d’avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n’a pas peur de l’avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l’arrière d’une voiture… Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu’elle a voulu aider les femmes.



CHALLENGE ABC 2019

ombres-chinoises-712794→ Ombres chinoises, de Lisa See – 601 pages, Editions J’ai Lu
Lisa See est une autrice que j’apprécie particulièrement, et revenir dans son univers me fait très plaisir ! Bon, j’avoue, j’ai lu Filles de Shanghaï (dont ce livre est la suite) il y a bien trop longtemps pour m’en souvenir, j’espère que cela n’endommagera pas trop ma lecture…
Los Angeles, 1957. Après avoir quitté l’Asie, Perle a donné naissance à Joy, devenue une jeune fille au caractère bien trempé. Trop, peut-être ? Bouleversée par les secrets familiaux qu’elle vient de découvrir, Joy décide brutalement de s’enfuir pour Shanghai afin de rencontrer son père biologique. Éblouie par sa personnalité et aveuglée par des idéaux révolutionnaires, elle tombe dans les pièges de la propagande communiste. Craignant pour sa vie, Perle est déterminée à retrouver sa fille. Même si elle doit pour cela affronter ses vieux démons et relever des défis impossibles, au cours de l’un des épisodes les plus dramatiques de l’histoire chinoise.

**********************************

le-protectorat-de-l-ombrelle-une-aventure-d-alexia-tarabotti-tome-2-sans-forme-486130→ Le protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme, de Gail Carriger – 445 pages, Editions Livre de Poche
Un an après avoir lu et adoré le premier tome, il est temps d’avancer dans la série !
Un jour qu’elle se réveille de sa sieste, s’attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s’en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication… laissant Alexia seule aux prises avec un régiment de soldats non humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n’est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repère des gilets les plus laids du monde, elle est prête !

**********************************

keleana-tome-2-la-reine-sans-couronne-486976→ Keleana, tome 2 : La reine sans couronne, de Sarah J. Maas – 506 pages, Editions La Martinière Jeunesse
Bon… j’ai lu le premier tome de la série en janvier 2017, soit il y a deux ans et demi. Autant dire que je me rappelle de l’histoire dans sa globalité, mais pas de tous les personnages et des détails… J’espère que ça n’handicapera pas trop ma lecture…
Pour échapper au bagne, Keleana, l’assassineuse, est devenue le champion du tortionnaire de son peuple, le roi d’Adarlan. Pour conserver sa liberté, elle doit maintenant éliminer un à un les ennemis du royaume. Répugnant à trahir ses idéaux en accomplissant cette tâche, Keleana doit user de stratagèmes de plus en plus complexes. Quitte à perdre la confiance de ceux qu’elle aime, et ses seuls vrais alliés au sein d’une société gangrenée par la méfiance, la trahison et la peur.

**********************************

001285436→ Souvenirs d’enfance, tome 4 : Le temps des amours, de Marcel Pagnol – 246 pages, Editions de Fallois
Mon Pagnol du Challenge ABC doit OBLIGATOIREMENT être lu ce mois-ci ! Et oui, vu qu’il parle de rentrée scolaire, le timing sera parfait !
C’est sans la moindre inquiétude, mais au contraire avec une véritable joie que je quittai la maison, un matin d’octobre, pour la rentrée au lycée, où j’étais admis en cinquième A2. Personne ne m’accompagnait : le cartable au dos, les mains dans les poches, je n’avais pas besoin de lever la tête pour regarder le nom des rues. Je n’allais pas vers une prison inconnue, pleine d’une foule d’étrangers : je marchais au contraire vers mille rendez-vous, vers d’autres garçons de mon âge, des couloirs familiers, une horloge amicale, des platanes et des secrets… Mon entrée dans la cour fut triomphale: je n’étais plus le « nouveau » dépaysé, immobile et solitaire, qui tourne la tête de tous côtés, à la recherche d’un sourire, et peut-être d’une amitié : je m’avançai dans ma blouse en loques et, aussitôt, [agneau, Nelps et Vigilanti s’élancèrent vers moi en poussant des cris.

**********************************

couv5604→ Le sang des Dieux et des Rois, tome 2, d’Eleanor Herman – 384 pages, Editions Robert Laffont
J’ai relu le tome 1 il y a peu, il ne faut donc pas que je tarde trop à lire cette suite qui traine depuis tout de même deux ans dans ma pile à lire…
Sorti victorieux de sa première bataille, le prince Alexandre se fait violence pour devenir le chef dont son royaume a besoin. Héphestion, temporairement écarté du pouvoir et envoyé en Égypte avec Katerina, doit la protéger d’une terrible prophétie. Déterminé à faire une croix sur son premier amour, Jacob le guerrier s’est promis d’éradiquer la Magie de Sang et cherche l’aide de Cyané, qui croupit dans les geôles royales. La princesse persane Zofia, enfin, qui poursuit sa quête des Dévoreurs d’Âmes, devra d’abord démêler les noirs secrets de son séduisant mais funeste ravisseur…


Bon, clairement, cette pile à lire est bien trop énorme pour que je puisse en venir à bout… Mais je n’arrive pas à choisir entre tous ces livres, alors je les sélectionne tous ! (Je ne sais pas choisir !)

12 réflexions sur “Ma pile à lire du mois de septembre 2019

  1. Ah, j’ai tellement aimé Les heures rouges l’année dernière lorsque je l’ai lu ..! Finalement, on se rend vite compte que ce que l’autrice y imagine n’est malheureusement pas loin de la réalité. J’espère qu’il te plaira !
    Je dois aussi lire Jolis Jolis Monstres d’ici peu, tous les bons retours font que j’ai hâte aussi 🙂 !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s