Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi

 

Il y a « quelques temps » (je reste floue pour ne pas dire il y a bien trop longtemps…), ma collègue m’a prêté un roman qu’elle avait beaucoup aimé, elle qui lit peu : Ne lâche pas ma main, de l’auteur tant acclamé Michel Bussi. J’avais lu Nymphéas Noirs de ce dernier, qui ne m’avais pas franchement convaincue (cliquez ici pour lire ma chronique), mais vu son avis sur le livre, je l’ai tenté !

L’histoire

Un couple d’amoureux dans les eaux turquoise de l’île de La Réunion.
Farniente, palmiers, soleil.
Un cocktail parfait.
Pourtant, le rêve tourne court. Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial, devient le coupable idéal. Désemparé, ne sachant comment prouver son innocence, il prend la fuite avec leur fille de 6 ans. Pour la police, cela sonne comme un aveu : la course-poursuite, au cœur de la nature luxuriante de l’île, est lancée.

Mon avis

J’ai passé un bon avis avec ce roman, qui a rempli son rôle de divertissement à suspens ! Ce roman m’a réconcilié avec l’auteur après la déception Nymphéas Noirs, même si ce n’est pas un roman qui me restera éternellement en tête.

Ce thriller a tous les ingrédients pour faire passer un bon moment à son lecteur : décor dépaysant et bien utilisé, personnages profonds, et rythme intense. Je n’ai par ailleurs pas vu la fin venir, et ai trouvé cela très appréciable (sachant que j’avais deviné le gros twist de Nymphéas Noirs). Ce que je retiens le plus, c’est le rythme du roman. J’ai passé 48 heures de lecture intenses avec ce livre, que j’ai trouvé haletant et très bien mené. Michel Bussi nous balade entre l’enquête menée par les policiers et la course de Martial avec sa fille, et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

J’ai trouvé très intéressant que Michel Bussi se serve du décor de La Réunion pour mettre en scène son récit. Ce n’est pas un décor comme un autre, l’auteur s’évertuant à expliquer l’histoire de l’île, sa culture, et sa situation sociale. Toutes les particularités de l’île servent à l’histoire, de sa géographie aux origines de ses habitants, et j’ai réellement eu l’impression de m’y trouver et d’en avoir beaucoup appris dessus.

Un autre très bon point vient des personnages qui servent de héros à ce roman; que ce soient le duo de policiers ou Martial, chaque personnage est suffisamment creusé pour pouvoir s’identifier à lui et le connaitre assez profondément. Je ne peux pas dire que je me sois particulièrement attachée à eux, le roman étant trop rythmé pour cela, mais il se dégage d’eux une certaine complexité que j’ai trouvé très appréciable.

Si vous souhaitez passer un moment de détente littéraire en compagnie d’un roman prenant, je vous conseille vivement de vous pencher sur Ne lâche pas ma main !

3 réflexions sur “Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s