C’est lundi, que lisez-vous ? #192

banniere

Et oui, c’est lundi ! C’est donc parti pour le rendez-vous hebdomadaire du C’est lundi, que lisez-vous ? Ce joli rendez-vous hebdomadaire est géré depuis le blog I believe in Pixie Dust !

Pour rappeler le principe de ce rendez-vous hebdomadaire, qui est très simple, il suffit de répondre à 3 questions :
– qu’ai-je lu la semaine passée ?
– que suis-je en train de lire ?
– que vais-je lire ensuite ?

MES DERNIÈRES LECTURES

61i51rf1qzl

→ Jolis jolis monstres, de Julien Dufresne-Lamy – 416 pages, Editions Belfond
J’avais un peu peur en commençant ce roman, car je ne connais pas du tout la culture drag-queen… J’ai rapidement été rassurée. Ce livre est magnifique, et signe mon (premier ?) coup de coeur de la rentrée littéraire !

************************************

MES LECTURES EN COURS

Le lambeau, de Philippe Lançon – 963 minutes, Editions Gallimard
J’arrive aux 80% de lecture, et je reste subjuguée à chaque écoute par la précision et la beauté de l’écriture de Philippe Lançon.
Lambeau, subst. masc.
1. Morceau d’étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie.
2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55).
3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l’amputation d’un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l’amputation qu’à rabattre le lambeau de chair sur la plaie, ainsi qu’une épaulette à plat (Zola, Débâcle, 1892, p. 338).
(Définitions extraites du Trésor de la Langue Française).

→ Les guerres intérieures, de Valérie Tong-Cuong – 240 pages, Editions JC Lattès
J’en suis à 60% de lecture et bon… ce n’est pas fou… A voir ce que la fin me réserve !
Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé.
Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité. Qui n’a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ?

************************************

MES PROCHAINES LECTURES

→ Le protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme, de Gail Carriger – 445 pages, Editions Livre de Poche
Un an après avoir lu et adoré le premier tome, il est temps d’avancer dans la série !

→ Et pour le pire, d’Amanda Prowse – 368 pages, Editions Stéphane Marsan
LE roman contemporain de la rentrée littéraire qui me tentait le plus, et que les éditions Stéphane Marsan ont accepté de m’envoyer : je suis joie ultime !

Belle semaine de lecture à tous !

14 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #192

Répondre à revanbane45 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s