Judy, de Rupert Goold

0256170Les légendes hollywoodiennes me passionnent. Voilà, c’est avoué. Et oui, le dimanche après-midi, je suis bloquée devant OCS à regarder des reportages sur les légendes d’Hollywood (dont je n’ai jamais vu les films, voire que je ne connais pas du tout) ! Donc un film sur Judy Garland, en salle de cinéma, qui a permis à Renée Zellweger de renouer avec le succès et la critique, et de gagner l’Oscar de la meilleure actrice il y a quelques semaines, c’était un must see ! Avant le confinement, j’ai donc profité d’une salle de cinéma vide pour satisfaire mon envie de voir ce film !

L’histoire
Hiver 1968. La légendaire Judy Garland débarque à Londres pour se produire à guichets fermés au Talk of the Town. Cela fait trente ans déjà qu’elle est devenue une star planétaire grâce au Magicien d’Oz. Judy a débuté son travail d’artiste à l’âge de deux ans, cela fait maintenant plus de quatre décennies qu’elle chante pour gagner sa vie. Elle est épuisée. Alors qu’elle se prépare pour le spectacle, qu’elle se bat avec son agent, charme les musiciens et évoque ses souvenirs entre amis ; sa vivacité et sa générosité séduisent son entourage. Hantée par une enfance sacrifiée pour Hollywood, elle aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Aura-t-elle seulement la force d’aller de l’avant ?

Mon avis
J’ai beaucoup apprécié ce film, qui se concentre sur une période assez courte de la vie de Judy Garland mais m’a aidé à la découvrir d’une manière très personnelle. Ma passion pour les légendes hollywoodiennes a été assouvie avec ce film !

Judy : Photo Renée Zellweger

Le premier bon point de ce film est son casting, et en premier lieu le choix de Renée Zellweger comme interprète principale. Quel excellent choix, car elle est fabuleuse dans ce film ! Le reste du casting n’est pas en reste évidemment, mais Renée Zellweger est méconnaissable, et bouleversante. Les décors et costumes sont également très bien travaillés, et nous plongent dans les années 1960 avec beaucoup de facilité.

Le choix scénaristique de se concentrer sur quelques mois de la fin de la vie de Judy Garland est très intéressant. Cet arc permet de se concentrer sur la vie entière de Judy Garland, quels furent les effets des blessures de son enfance jusqu’à la fin de sa vie notamment. Mais cela a un défaut certain : il est préférable de connaitre un minimum la vie de cette femme pour apprécier le film à sa juste valeur. Même si les quelques retours dans son enfance/adolescence sont appréciables pour aider à mieux cerner le personnage et ses fêlures, savoir quelle a été sa vie, son rapport avec les hommes et au public, est un grand plus.

Judy : Photo Darci Shaw, Richard Cordery

Judy Garland est la représentation du vieux star system hollywoodien : celle d’une enfant propriété d’un studio, qui a vécu toute sa vie sous le joug d’un producteur, sans grande liberté même jusque dans sa maternité. Il y a beaucoup de choses à tirer de la vie de Judy Garland, et le film n’y suffit pas malheureusement… Mais couplé à un documentaire, la mission sera remplie !

Au-delà de ce postulat, quelques défauts complémentaires vont faire que ce film ne me restera pas des semaines en mémoire. Le premier est sa longueur; le film est assez long, voire même lent à certains moments, et beaucoup de scènes sont inutiles à mon sens. Et comme expliqué auparavant, le film manque de sens si on ne le considère que comme oeuvre seule, sans connaitre plus avant la vie de Judy Garland.

Même si j’ai globalement apprécié Judy, le film manque de matière. Peut-être que mettre en scène une femme et une mère blessée était le seul but, mais je reste persuadée qu’il aurait pu être autre chose. Un demi manqué…

6 réflexions sur “Judy, de Rupert Goold

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s